Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes La 5G en Europe pourrait être 100% européenne sans l’aide de Huawei

La 5G en Europe pourrait être 100% européenne sans l’aide de Huawei

La 5G en Europe pourrait être 100% européenne. C’est du moins ce qu’a annoncé un fonctionnaire européen. « Les groupes européens sont en mesure de fournir ce dont l’Europe a besoin », a-t-il déclaré, en faisant référence à Nokia et Ericsson.

Trois groupes offrent des solutions complètes pour la 5G : le finlandais Nokia, le suédois Ericsson et le chinois Huawei. D’autres, comme le coréen Samsung et le chinois ZTE, offrent des solutions « pour une partie du réseau », a ajouté le fonctionnaire. Mais la sécurité doit primer dans les choix européens, a insisté la Commission dans un rapport publié aujourd’hui.

« Il est plus important que jamais d’assurer un niveau élevé de sécurité lors du déploiement des réseaux de 5G dans l’UE au vu des besoins croissants en infrastructures numériques de nos économies », a expliqué le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton. « En coopération avec les États membres, nous nous engageons à mettre en place des mesures fiables, coordonnées, non seulement pour assurer la cybersécurité de la 5G mais aussi pour renforcer notre autonomie technologique », a-t-il ajouté dans un communiqué.

« L’UE ne s’oppose à aucune entreprise », a affirmé le fonctionnaire européen. « Mais une de ses priorités est d’éviter la dépendance vis-à-vis de fournisseurs à risques », a-t-il expliqué.

Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie en France, a récemment annoncé que la France ne va pas bannir Huawei. Malgré tout, Reuters a dévoilé aujourd’hui que Huawei pourrait être banni du réseau 5G en France d’ici 2028.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

5 commentaires pour cet article :

  1. Une question a demi HS:
    Le nombre d’article se basant sur des rumeurs , conditionnel , représente quel pourcentage ( en gros ) de la totalité des articles ?

  2. Totalement pour ! L’Europe doit garantir la sécurité sur le net et surtout que même si la techno de Huawei est en pointe et moins cher il y a quand même un risque de cyber surveillance de masse en Europe par l’équipementier Huawei pour le compte du gouvernement chinois ! Quand on vois ce qui ce passe avec Hong-kong j’ai pas envie d’être suspecté ou un inculpé en Chine juste à cause d’un Tweet ou un simple SMS injurieux pour le gouvernement chinois intercepté pr le réseau Huawei …

  3. Sinon à quand une bonne 4G ???? Marre d’avoir du 10 méga avec orange 😭😭😭😭.

  4. Mdrrr une 5g au rabais bande de bon a rien

  5. Bien entendu que l’Europe entière (et bien d’autres) doivent s’affranchir d’une telle dépendance, embarquant autant de facteurs de risques.
    Il y a encore une année de cela, beaucoup encore se nourrissaient d’espoirs chassant les mauvaises idées éventuelles, sur les intentions de cette grande nation.
    Il est passé beaucoup d’eau sous les ponts depuis une année. Il y a eu le Covid, avec ce que nous savons, au moins de son origine géographique, sans pour autant affirmer ou pas qu’il s’agisse de quelque chose d’intentionnel ou non. Il existe au moins cette présomption de mauvaises pratiques sur la collecte et l’usage réservés à certains animaux sauvages, avec ce que nous pouvons déduire des conséquences aujourd’hui, catastrophiques pour l’humanité. Et cela ne semble pas la première fois (2003 …). Il y a aussi le transfert technologique ayant abouti à l’existence du P4 Wuhan, sans pour autant que les promesses de coopérations d’activités associées, pourtant prévues et en contrepartie, aient été respectées.
    Il existe le traité international sur HK de 1997 sur lequel, cette grande nation vient de s’assoir, sans plus de forme, en tout début de mois. C’est quoi la suite ? Qu’est-ce le monde a à attendre de la part de cette grande nation et quelles sont ses réelles intentions de fond qui semblent surgir au grand jour cette année 2020 ?
    La messe n’est-elle pas dite ?
    La solution 5G suppose d’insérer au coeur même des réseaux filaires et fibrés, en lien avec la 5G des équipements actifs disposant de protocoles de routages complexes, avec un nombre de lignes codées importantes.
    Ce code enfoui aux entrailles de ces équipements et pilotant les processeurs animant les protocoles de routages des innombrables paquets IP qui vont transiter n’est actuellement pas publié, de façon libre, en terme de code source, exactement comme Cisco ne publie pas non plus son code enfoui sur ses propres équipements.
    Sauf à effectuer le désassemblage du code machine, pour déterminer les actions réalisées, sur les protocoles utilisés et identifier les différents chemins des paquets IP de data en transit sur ces équipements, il est quasiment impossible de valider fonctionnellement, le bien fondé des spécifications de tels équipements.
    Et encore, même comme cela, on aurait des difficultés à garantir quoi que ce soit, des portes ouvertes internes, pouvant toujours accueillir au coeur de ces équipements, des séquences de code téléchargé ponctuelles qui pourrait vivre et s’exécuter de façon limité dans le temps, puis disparaître. Dit autrement, on pourrait rediriger dynamiquement certains flux, pendant certaines plages de temps, puis effacer toute trace d’éventuelles infractions sur les trames IP. C’est pas très compliqué à mettre en oeuvre. Il faut juste que le code embarqué prévoit une fonction « d’accueil » et d’activation, puis d’effacement. Sans code source ouvert, correspondant au code compilé, assemblé, transformé en objets, puis linké, impossible d’avoir une vraie visibilité.
    Or, les services de renseignements des nations européennes connaissent bien l’origine des attaques informatique et ses principaux acteurs. Il n’existe aucun doute sur l’armée » employée et aux ordres, pour effectuer, tant le pillage mondial de données d’intérêts sur des SI du monde entier, que des opérations de représailles, sur d’autres SI correspondants à des cibles dont on voudrait punir les entités associées. Tout cela n’est aucunement spéculation mais bel et bien réalité.
    Alors quand on sait tout cela, qu’on est aux commandes d’une nation, que le sujet du déploiement 5G se présente, quelles sont les seules décisions responsables que l’on puisse prendre, pour préserver l’intérêt de son pays ?
    C’est sans doute désolant, mais sauf à mettre sur la place publique la totalité du code source de ses équipements et dans toutes ses versions, il n’existe qu’une seule posture possible, en conservant, autant que possible, un parc d’équipements européens, avec un code maîtrisé et maîtrisable, assurant la garantie de bonnes spécifications et donc de fonctionnement sans entrave possible, autre que ses failles de sécurités, qui en soit, sont déjà un énorme problème qui va nous occuper. Il ne serait pas raisonnable d’en rajouter ;-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |