KultureGeek Tests et Reviews [Test] Station Solaire Beem On : un panneau solaire bifacial (vraiment) plug and play et très performant (460W)

[Test] Station Solaire Beem On : un panneau solaire bifacial (vraiment) plug and play et très performant (460W)

26 Juin. 2024 • 17:31
4

L’installation d’un panneau solaire (d’un vrai et grand panneau, pas d’un gadget format A4) reste encore intimidante pour un grand nombre d’utilisateurs, et encore plus pour tous ceux qui ont déjà des suées à la simple idée d’un tournevis. Le secteur hyper concurrentiel du solaire a pourtant fait d’énormes progrès en terme de facilité d’utilisation, le tout combiné à des performances de plus en plus élevé… et des tarifs de plus en plus bas. Le Beem On du français Beem est sans doute la plus parfaite illustration de cette tendance lourde : ce panneau de dimensions sérieuses (1,90m x 1,13m) propose une puissance énergétique de 460 W, soit le panneau le plus puissant de la gamme Beem, mais surtout s’affiche comme un modèle de simplicité d’installation et de mise en route. Si l’on se fie aux informations disponibles sur le site du fabricant, on serait donc face au Graal de ce type de solution, LE panneau solaire qui vous donnera envie de franchir le pas (si ce n’est pas déjà fait). Mais qu’en est-il dans le monde réel ? Après plusieurs semaines d’utilisation, nous avons largement de quoi établir un constat bien informé.

Beem On 1

Découverte du kit Beem On

Le kit Beem On que nous avons reçu pour notre test comprend un seul panneau solaire bifacial de dimensions 1×1,9 m, livré sur une palette, le tout pesant une trentaine de kilos (27kg pour le panneau seul).

Beem On
A l’intérieur du carton, on y retrouve bien sûr le panneau d’un puissance de 460Wc. Le design global du panneau est agréable à l’œil, notamment le petit logo Beem en haut et l’effet légèrement transparent. La transparence entre les cellules donne un aspect découpé lorsque les panneaux sont en plein soleil.

La station est livrée prête à l’emploi: le micro onduleur est bien sûr déjà fixé et branché (nous y reviendrons), et le panneau de 460wc est monté sur son support dépliable.

Beem On 10

En plus du panneau solaire, nous avons la BeemBox, ce petit boîtier blanc exclusif à Beem, qui permet de suivre la production solaire. On y trouve également des vis de fixation, des plaques de lestage et un manuel d’installation.

Beem On 3

Beem On 2

Du vrai plug-and-play

Beem ne ment pas : l’installation du Beem On ne prend qu’une poignée de minutes si l’on retire de cette durée la phase de déballage (le Beem On est tout de même assez imposant). Car tout est compris et déjà intégré dans le pack qui nous est proposé. Le trépied (qui permet plusieurs niveau d’inclinaison) est intégré à l’arrière du panneau tout comme l’onduleur 400w de marque Hoymiles (qui va convertir en l’énergie reçue en 230V), qui sera amplement suffisant pour notre installation équipée d’un seul panneau. Si vous souhaitez plus de puissance pour votre domicile.

Beem On 7
Les fils sont déjà pré-branchés, sachant qu’il suffit de raccorder le tout à une prise de courant classique via la Beem Box ! On ne va pas y aller par quatre chemins : le Beem On est de loin le panneau solaire bifacial le plus simple que nous ayons eu à monter… sans doute parce qu’il n’y a rien ou presque à monter. Il suffira de palcer la barre transversale au niveau d’inclinaison que l’on souhaite donner au panneau. Deux ergots de chaque côté viennent se bloquer dans la partie basse du support pour une inclinaison de 30, 40, ou 45°.

Beem On 4
Beem On 11

Le fabricant a même pensé à ceux qui installeront le Beem On dans une région venteuse – ce qui risquerait de déplacer voire de renverser le panneau si ce dernier est juste posé au sol – puisqu’une plaque de lestage est livrée avec l’appareil. Cette plaque s’installe aussi facilement que tout le reste et propose une surface largement suffisante pour y poser dessus n’importe quoi de lourd.

Plaques Lestage Beem On

Les atouts du bifacial

Le panneau reste évidemment particulièrement mobile dans sa conception même, mais les 27 kilos sur la balance nécessiteront peut-être de s’y mettre à deux pour le déplacer d’une zone à l’autre du jardin. A noter que le Beem On peut s’installer aussi bien horizontalement que verticalement et que la tranche du ou des panneaux est elle aussi active  tout comme l’arrière du panneau (bifacial), ce qui permettra de gratter entre 5 et 30% d’énergie supplémentaire (la variation dépend de la luminosité mais aussi de l’inclinaison du panneau). Pas négligeable bien sûr, d’autant plus dans les régions où le soleil ne tape pas très fort et où ces gains seront forcément bienvenus. Le Beem On peut aussi s’installer directement au mur – ne pas compter sur une exploitation optimale du bifacial dans cette configuration – , et là encore, le fabricant a tout prévu puisque les encoches de fixation murale sont intégrées au cadre métallique à l’arrière du panneau.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur les détails techniques de ce panneau solaire, il s’agit d’un panneau de chez Victor Solar Technology, l’un des plus grands fabricants de panneaux photovoltaïques en Chine, qui propose ici la dernière technologie en date pour ce type de panneau. Il est constitué de 120 demi-cellules M10 (cellules monocristallines TOPCON qui offrent parmi les meilleurs rendements du marché).

Quant à la durabilité, le fabricant assure une garantie de 25 ans pour le panneau. En somme, nous sommes en présence de l’un des panneaux les plus performants et innovants disponibles sur le marché.

Une application dédiée efficace

Une fois le Beem On correctement placé et raccordé au secteur, l’étape la plus compliquée (si l’on peut dire) concerne la configuration de la Beembox, qui s’effectue évidemment via une app dédiée. Là encore, tout est simplifié : un simple scan du numéro de série via le QRCode situé au dos de l’appareil, la saisie du mot de passe du réseau Wi-Fi et du type/puissance de l’installation… et c’est tout. lbonus, l’application propose d’ajouter une photo pour personnaliser l’affichage, pratique quand on a plusieurs stations.

Beem Energy Profil

A partir de là, toutes les informations concernant votre Beem On seront désormais directement visibles sur l’app, et ce de façon très lisible (pas de menus et sous menus mais des graphiques, par exemple pour l’affichage du niveau de production des panneaux). Et évidemment, le compte Enidis de l’utilisateur peut se synchroniser avec l’app.

App Beem Energy

Une petite remarque en passant : la puissance de l’onduleur (400w) est inférieures à celle théorique des panneaux (460w). Pas de panique, ce n’est pas une erreur ; ce différentiel de puissance permet d’optimiser au mieux le fonctionnement de l’onduleur, notamment au tout début et à la fin de la journée lorsque la luminosité est réduite. Un autre élément pourrait paraitre étrange à nos lecteurs qui ne sont pas (encore) habitués au technologies solaires : l’énergie récupérée par le Beem On est convertie en électricité exploitable par l’onduleur et renvoyée directement dans le réseau domestique par la prise électrique elle-même. L’onduleur se synchronise en fait avec le réseau domestique, une procédure uniquement autorisée en France avec un compteur Enedis (les vieux compteurs risquent de faire tomber votre consommation électrique « facturée » à zéro).

Taillé pour la consommation électrique constante

Mais comment l’électricité produite par le Beem On permettrait-elle de réduire la facture ? C’est une simple « question » de tuyau : les électrons produits par le combo panneau/onduleur passent dans le réseau et vont ainsi alimenter tous les appareils raccordés sur leur chemin. Et ce qu’ils alimentent, le réseau électrique n’a plus à le faire. On comprend dès lors que ce système n’est pas vraiment là pour compenser les gros pics de consommation, mais plutôt pour faire baisser la facture des appareils de consommation constante (télé en veille, frigo, etc.). Le corollaire de ce système, c’est que les panneaux ne fonctionnent pas en cas de coupure de courant, à cause de la nécessaire synchronisation avec le réseau électrique Pour pallier ce désagrément toujours possible (ou les périodes de non-ensoleillement, aka la nuit), Beem a prévu la Beem Battery, une très grosse powerbank que l’on peut directement raccorder au Beem On et qui permet là encore de réduire la facture durant certaines périodes de la journée.

Les panneaux solaires Beem On sont-ils rentables ?

Est-ce que ce type d’installation est rentable ? Ce kit Beem On composé d’un seul panneau solaire bifacial avec une puissance de 460Wc est proposé actuellement à 599€, soit le tarfi de base le moins cher par rapport aux concurrents Sunity ou Sunethic que nous avons testé respectivement ici et . À titre de référence, le tarif de base de l’électricité est fixé à 0,2516€/kWh au 1er févier 2024.

Malgré une capacité théorique de 460Wc sur la face avant + environ 20-50Wc sur l’arrière, la production réelle oscillera entre 420 et 450.

Avec le coût actuel de l’électricité à 0,2516€/kWh, les économies annuelles réalisées grâce à ce système de panneaux solaires peuvent être calculées en multipliant le total annuel de kWh produits par le tarif de l’électricité, on obtient une économie d’environ 151€ par an (600 kWh x 0,2516€/kWh).

En considérant le coût initial d’achat des panneaux à 699€, il faudra 4 ans et demie (699€ / 151€ par an) pour amortir le coût initial d’un seul paneau, et moins de 4 ans à partir de deux. Pas mal pour une installation qui est garantie 25 ans.

Notez bien que cette estimation ne prend pas en compte l’augmentation prévue des tarifs de l’électricité. Avec la hausse des tarifs de l’électricité chaque année, la rentabilité des panneaux solaires pourrait s’avérer encore plus attractive à long terme. De plus, l’aspect environnemental et la contribution à la réduction de l’empreinte carbone ajoutent une valeur immatérielle importante à cet investissement.

Voici un tableau de rentabilité selon le nombre de panneaux achetés et l’utilisation de l’électricité produite. Au plus vous utiliserez l’électricité produite par vos panneaux, au plus vite votre installation sera rentable.

Rentabilite Panneaux Solaires Beem On

 

La réglementation concernant les panneaux solaires plug and play

Un des grands avantages des stations solaires plug and play est leur facilité d’installation, sans avoir à passer par des procédures administratives complexes. Il n’est pas nécessaire de faire une déclaration préalable en mairie pour les panneaux installés au sol ou à moins de 1,80 mètre de hauteur. Il suffit de signer en ligne une Convention d’Autoconsommation Sans Injection (CACSI) avec Enedis, l’entreprise responsable du réseau électrique en France.

La déclaration prend moins de 10min. Beem Energy met à disposition un guide étape par étape qui vous indiquera exactement la marche à suivre. Et si vraiment vous ne voulez pas vous embêter, vous pouvez prendre l’option Zen à 15€ lors de la commande qui délègue la déclaration à Beem.

Domotique : tout y est

Enfin, ceux qui souhaitent rajouter le Beem One à leur réseau domotique seront sans doute ravis d’entendre que tout (ou presque) est prévu : un plugin existe pour Jeedom et la compatibilité est assurée avec le projet OpenDTU (toujours in fine pour Jeedom ou Home Assistant, entre autres…). Dit autrement, le Beem On semble aussi bien adapté aux nouveaux entrants dans l’électrification solaire qu’aux chevronnés qui consolident leur installation ENR domestique.

Conclusion

Sans surprise si vous n’avez rien loupé des lignes précédentes, notre constat final est très positif : le Beem On se distingue par sa réelle facilité d’installation et son efficacité énergétique, rendant ainsi l’énergie solaire plus accessible à un large public. Avec son panneau bifacial puissant de 460 W, ses composants pré-assemblés, et sa configuration ultra simple via une application dédiée, cet appareil s’avère quasi idéal pour les débutants mais aussi pour les utilisateurs plus expérimentés.  Sa compatibilité avec des systèmes domotiques comme Jeedom et OpenDTU ajoute une couche de sophistication supplémentaire pour ceux qui chercheront à intégrer le Beem On dans une maison connectée. Quant à la rentabilité de ces panneaux, l’économie réalisée sur l’année s’avère réellement substantielle. En somme, le Beem On est une solution vraiment pratique et efficace pour quiconque souhaite passer le pas de l’énergie solaire ou consolider une installation existante, et au tarif proposé, il sera sans doute très difficile de trouver mieux.

Avec le code PART-L2C vous pourrez obtenir 30€ ou 60€ de réduction sur tout les kits. Par exemple :

Kit avec 1 panneau bifacial soit 460 W à 669 € au lieu de 699 € (-30€)
Kit avec 2 panneaux bifaciaux soit 940 W à 1197 € au lieu de 1098 € (-30€)
Kit avec 3 panneaux sans batterie soit 1400 W à 1638 € au lieu de 1698 € (-60€)
Kit avec 4 panneaux sans batterie soit 1880 W à 2138 € au lieu de 2198 € (-60€)

Signaler une erreur dans le texte

4 commentaires pour cet article :

    • Djib's
      Nous ne faisons aucun test sponsorisé et si c’etait le cas il y aurait un mention sponsorisé comme la loi nous y oblige.
      Par contre nous essayons de choisir des produits intéressants à tester histoire de par perdre notre temps et de proposer de bons produits à nos lecteurs. Nous avons essayé 2 autres concurrents avant celui-ci, vous pouvez aller les lire.
  • drab(via l'app )
    « De plus, l’aspect environnemental et la contribution à la réduction de l’empreinte carbone ajoutent une valeur immatérielle importante à cet investissement. »Loin d’être évident en France car l’élec française est très peu carbonée (~50gCo2/kwh). Quel est le bilan carbone du panneau fabriqué en Chine avec une électricité très « charbonnée » et en combien d’années est atteinte la neutralité carbone du panneau ?
    • Djib's
      Même produits en Chine les panneaux actuels ont un bilan carbone plus que positif. On ne parle plus de panneaux qui produisaient 100wc maintenant on a droit a des panneaux avoisinants les 500wc et bifaciaux (5-30% supplémentaires) et les procédés de fabrication et de recyclages ce sont largement améliorés.

      Un panneau solaire est garanti 25 ans (85% de rendement encore) mais peut atteindre 40 ans d’après les dernières simulations.

      Pour répondre à la question, on arrive à la neutralité carbone d’un panneau solaire en moins 5 ans selon l’ensoleillement d’après le fabricant (fabrication , transport et recyclage).
      https://beemenergy.fr/blogs/panneaux-solaires/impact-environnemental-panneaux-solaires

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers tests

Beem on

[Test] Station Solaire Beem On : un panneau solaire bifacial (vraiment) plug and play et très performant (460W)

26 Juin. 2024 • 17:31
4 Tests

L’installation d’un panneau solaire (d’un vrai et grand panneau, pas d’un gadget format A4) reste encore intimidante pour un grand...

Winbot W2 Omni

Test de l’Ecovacs Winbot W2 Omni: un excellent robot laveur de vitres

10 Mai. 2024 • 18:27
1 Tests

Le nettoyage des vitres peut souvent s’avérer être une tâche ardue, particulièrement après des mois de pluie qui...

sunethic

[Test] kit solaire Sunethic : la solution plug & play montée en 5 minutes

16 Mar. 2024 • 21:37
5 Tests

Se positionner sur le prix et les performances, c’est déjà le leitmotiv de la plupart des sociétés qui proposent des...

S24 Photo Test15

[Test] Samsung Galaxy S24 : un excellent modèle compact dopé à l’IA, mais pas sans défauts

19 Fév. 2024 • 13:35
1 Tests

Le Galaxy S24 est le modèle le plus compact de la nouvelle gamme de Samsung Galaxy (qui comprend aussi le Galaxy S24 Plus et le Galaxy S24 Ultra)....

[Test] Station solaire Sunity avec batterie : une solution économique et simple à mettre en place (+ code promo)

29 Jan. 2024 • 16:09
0
M210 Blanc-2

[Test] Aspirateur robot Lefant M210 : le prix ne fait pas tout

23 Jan. 2024 • 17:24
0 Tests

Nous sommes prévenus : au vu de son prix plancher (autour des 200 euros), l’aspirateur-robot Lefant M210 ne se battra pas probablement pas...

Anker Solix

[Prise en main] Anker Solix C1000 : une batterie 1KWH/1800W multi-usages et très efficace

15 Jan. 2024 • 10:14
2 Tests

L’énorme batterie externe Anker SOLIX C1000 (13 kilos tout de même sur le balance) impressionne par ses dimensions, mais ce gabarit...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site