Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes 5G : Free n’est pas autorisé à utiliser des antennes de Huawei

5G : Free n’est pas autorisé à utiliser des antennes de Huawei

Free a déjà signé un accord avec Nokia pour déployer la 5G en France, mais il est aussi intéressé par Huawei. Malheureusement pour lui, il faudra faire sans. L’opérateur n’est pas autorisé à utiliser les antennes de l’équipementier chinois.

Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad (maison-mère de Free), a annoncé la nouvelle devant la presse aujourd’hui. « Nous n’avons pas été autorisés à déployer des équipements Huawei, à la différence de Bouygues et de SFR. Nous regrettons cette différence de traitement », a-t-il affirmé en marge de la présentation des résultats semestriels d’Iliad. « Soit certains équipements sont considérés comme dangereux et personne ne peut les utiliser, soit ils ne sont pas considérés comme dangereux et ils peuvent être utilisés par les quatre opérateurs. Cette rupture d’égalité pose problème », a-t-il ajouté.

Les autorités françaises n’ont pas interdit explicitement le matériel Huawei pour le déploiement de la 5G, mais l’Agence nationale chargée de la sécurité informatique a restreint très fortement début juillet les autorisations d’exploitation pour des raisons de sécurité. Bouygues Telecom, l’un des deux opérateurs français avec SFR qui ont bâti pour moitié leur réseau mobile avec l’équipementier chinois, avait ainsi expliqué fin août qu’il devrait retirer 3 000 antennes Huawei d’ici à 2028 dans les zones très denses en population.

« On va s’appuyer pour le moment sur Nokia, une solution 100% européenne », a poursuivi Thomas Reynaud. « C’est important que la France ne prenne pas de retard. C’est le dernier pays du G7 à attribuer des fréquences. Le débat est important, j’espère qu’il a permis de clarifier un certain nombre de points », a-t-il ajouté.

Celui qui pense que la 5G « n’est pas une idéologie mais une technologie importante pour moderniser notre économie » a aussi été questionné sur la disponibilité des forfaits 5G. Les enchères auront lieu à la fin septembre, mais quand pourra-t-on profiter des forfaits ? « Tout dépend de la disponibilité des fréquences », répond Thomas Reynaud. Il dit que Free se prépare depuis 18 mois, comme les autres opérateurs. Il reconnaît d’ailleurs que « le déploiement d’une nouvelle technologie prend toujours du temps ».

SourceAFP


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |