Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11
Vous êtes ici : KultureGeek Internet SFR se dit prêt à limiter le débit de Disney+ si c’est nécessaire

SFR se dit prêt à limiter le débit de Disney+ si c’est nécessaire

Grégory Rabuel, le directeur général de SFR, a pris la parole au sujet du trafic Internet qui monte avec le télétravail. Il évoque aussi le cas de Disney+ qui l’inquiète plus qu’autre chose, dans une interview aux Échos.

« Nous avons augmenté nos capacités après des difficultés au niveau de l’interconnexion avec les autres opérateurs et parfois un peu de congestions », explique le dirigeant. Mais il assure que « la situation est revenue à la normale » aujourd’hui. Il fait état d’un doublement de l’usage de la voix et de la data mobile, avec notamment des applications comme WhatsApp qui sont utilisées quatre fois plus que d’habitude. C’est un peu plus stable au niveau du fixe, « mais on commence à voir des volumes de certaines plateformes extrêmement significatifs comme Netflix qui fait 100 % de croissance depuis une semaine. Cela pose la question de l’engorgement », déclare Grégory Rabuel.

Il assure que « le réseau de SFR est solide » et peut donc absorber les hausses de trafic. « Mais il pourrait y avoir des problèmes de saturation significatifs en cas d’usages déraisonnables pendant plusieurs semaines », reconnaît-il.

Disney+ fait peur à SFR

Vient ensuite le cas de Disney+, qui devait être lancé le 24 mars en France mais sera finalement proposé le 7 avril après une demande du gouvernement. Grégory Rabuel explique que les opérateurs ont justement contacté Bercy pour différer le lancement. Il ajoute que le service de streaming de Disney sera en OTT, c’est-à-dire avec des flux unicast sur Internet. « Et si plusieurs millions de clients s’y connectent dans les premiers jours, comme cela a été le cas aux Etats-Unis, cela pourrait entraîner un engorgement de façon significative. C’est une situation qui nous paraît extrêmement inquiétante », indique le dirigeant de SFR.

Que faire dans ce cas ? SFR est prêt à brider le débit accordé à Disney+ s’il est nécessaire de prioriser d’autres plateformes. Mais Grégory Rabuel admet qu’on n’en est pas encore là. Il faudra attendre le 7 avril pour voir la charge de Disney+ sur les réseaux. À noter que Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a lui aussi récemment évoqué des inquiétudes au sujet de Disney+.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

2 commentaires pour cet article :

  1. SFR fait peur uniquement à ses clients

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |