Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet USA : Apple, Google, Amazon et Facebook accusés d’abus de position dominante

USA : Apple, Google, Amazon et Facebook accusés d’abus de position dominante

La Chambre des représentants aux États-Unis a publié un long rapport dans lequel elle accuse Google, Apple, Facebook et Amazon (GAFA) de monopoles et d’abus de position dominante dans leur secteur respectif.

GAFA Google Apple Facebook Amazon Logos

Les entreprises de la tech ont un pouvoir important sur « de larges pans de notre économie » et l’ont « accru et exploité sur les marchés financiers de manière non concurrentielle », affirment les présidents de la commission judiciaire Jerrold Nadler, et celui de la sous-commission antitrust David Cicilline.

La commission cite des dizaines d’exemples d’abus de position dominante, mettant au jour des cultures d’entreprises manifestement destinées à garantir par tous les moyens une domination sur de larges pans du monde numérique. « Pour dire les choses simplement, des entreprises qui étaient jadis de petites start-up qui défiaient le statu quo en position d’outsiders sont devenues les espèces de monopoles que nous ne connaissions plus depuis l’époque des barons du pétrole et des magnats des chemins de fer », indique le rapport.

Google

Google est accusé d’avoir un monopole au niveau de la recherche en ligne et des marchés de la publicité. En associant différents services à des données détaillées sur les utilisateurs, Google est en mesure de renforcer sa position dominante, indique le rapport.

Amazon

Amazon a un pouvoir monopolistique sur la plupart de ses vendeurs tiers et sur un grand nombre de ses fournisseurs. Selon le rapport, Amazon dit publiquement que les vendeurs tiers sont des « partenaires ». Mais en coulisses, Amazon les considérerait comme des « concurrents internes ».

Facebook

Facebook est accusé de jouir d’un pouvoir monopolistique sur le marché des réseaux sociaux et sur la publicité en ligne.

Apple

Pour Apple, le problème est le contrôle général d’Apple sur iOS, tout particulièrement avec l’App Store et la distribution des applications (plus de détails dans cet article dédié).

Le rapport recommande que les plateformes, comme celles des GAFA, autorisent une interopérabilité avec les équipements de leurs concurrents et l’établissement d’une norme pour interdire les acquisitions qui nuisent à la concurrence.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |