Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes TikTok : pas de blocage des téléchargements grâce à un répit

TikTok : pas de blocage des téléchargements grâce à un répit

Carl Nicholas, un juge de Washington, a décidé de bloquer un décret de l’administration Trump qui devait empêcher les téléchargements de l’application de TikTok depuis l’App Store et le Play Store aux États-Unis le 27 septembre à partir de 23h59.

TikTok Logo 1024x682

Le juge a pris cette mesure après que ByteDance, le propriétaire chinois de TikTok, a déposé une requête visant à permettre à l’application de demeurer sur l’App Store et le Play Store. Il s’est toutefois refusé pour le moment à bloquer des restrictions supplémentaires décidées par le département américain du Commerce qui doivent être instaurées à compter du 12 novembre, des mesures que TikTok considère à même de rendre l’application impossible à utiliser aux États-Unis.

En soi, l’interdiction aurait dû concerner les téléchargements et non l’application à proprement parler. Ceux qui l’avaient déjà téléchargée n’avaient donc pas de souci à se faire, si ce n’est que TikTok n’aurait pas pu distribuer de nouvelles mises à jour.

TikTok est satisfait

« Nous sommes satisfaits que le tribunal ait accepté nos arguments juridiques et ait émis une injonction empêchant la mise en œuvre de l’interdiction de l’application de TikTok », a commenté un porte-parole de TikTok à la suite de la décision du juge. « Nous continuerons à défendre nos droits dans l’intérêt de notre communauté et de nos employés. Dans le même temps, nous maintiendrons également notre dialogue permanent avec le gouvernement pour transformer notre proposition, que le président a approuvée à titre préliminaire le week-end dernier, en un accord », a-t-il ajouté.

Des incertitudes autour de TikTok Global

L’accord évoqué concerne un partenariat avec Oracle et Walmart pour créer une nouvelle entité nommée TikTok Global. Elle a pour vocation de stocker les données des utilisateurs sur le sol américain, comme l’a réclamé Donald Trump, et ne plus faire un transfert vers la Chine.

Malgré le premier feu vert donné, Donald Trump a annoncé il y a quelques jours qu’il ne donnera pas son aval si TikTok Global reste sous contrôle chinois. Jusqu’à présent, il s’est dit qu’Oracle aurait une participation de 12,5%, Walmart en aurait une de 7,5% et le reste (80% donc) serait pour ByteDance.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |