Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes « Violence et injustice raciales » : Snapchat cesse la promotion de Donald Trump

« Violence et injustice raciales » : Snapchat cesse la promotion de Donald Trump

Snap, qui s’occupe de Snapchat, annonce avoir cessé la promotion du compte de Donald Trump sur la partie Discover de son application à la suite de ses déclarations publiques. Le réseau social estime que le président américain incite à la « violence raciale ».

Les déclarations en question sont les récents tweets postés par Donald Trump. Samedi, il a menacé d’envoyer des « chiens méchants » et d’utiliser « des armes menaçantes » à la suite des personnes qui ont tenté de s’introduire dans la Maison Blanche. Cela fait suite aux manifestations et autres émeutes qui ont lieu en ce moment aux États-Unis après la mort de George Floyd.

« Nous ne faisons pas la promotion du contenu du Président sur la plateforme Discover de Snapchat actuellement », explique Snap. « Nous n’amplifierons pas les voix qui incitent à la violence et à l’injustice raciale en leur donnant une promotion gratuite sur Discover. La violence et l’injustice raciales n’ont pas leur place dans notre société et nous sommes solidaires de tous ceux qui recherchent la paix, l’amour, l’égalité et la justice en Amérique », ajoute le groupe.

Cette décision ne plaît pas dans le camp de Donald Trump en tout cas. Brad Parscale, qui gère la campagne du président américain, estime que « Snapchat tente de truquer l’élection de 2020, en utilisant illégalement leurs fonds d’entreprise pour promouvoir Joe Biden et supprimer le président Trump ». Et d’ajouter : « Snapchat déteste le fait que tant de ses utilisateurs regardent le contenu du Président et il s’engage donc activement dans la suppression des votes. Si vous êtes un conservateur, ils [Snapchat] ne veulent pas entendre parler de vous, ils ne veulent pas que vous votiez. Ils vous considèrent comme un déplorable et ils ne veulent pas que vous existiez sur leur plateforme ».

Snap suit Twitter qui a récemment signalé des tweets de Donald Trump (ici et ). Pour sa part, Facebook refuse de faire quoi que ce soit et laisse les messages du président américain tels quels.

SourceEngadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

8 commentaires pour cet article :

  1. Snapchat estime des choses qui ne sont pas de son ressort d’estimer… qui sont-ils pour juger de POTUS incite à quoi que ce soit d’illégal…

  2. Elle fait rêver la société américaine ! Quelle bande de tarés

  3. J’espère que Trump va leur infliger une lourde sanction financière ou les faire fermer, ils sont qui pour inciter aux émeutes et au désordre public ces extrêmes gauchistes de Snap et Twitter ?

  4. Eux qui prônent la liberté d’expression et qui font tout l’inverse…

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |