Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Windows, OS X et Linux Ransomware WannaCry : Microsoft est accusé d’avoir pris son temps pour déployer gratuitement le correctif

Ransomware WannaCry : Microsoft est accusé d’avoir pris son temps pour déployer gratuitement le correctif

Le ransomware WannaCry a fait de sérieux dégâts en infectant 200 000 PC dans 150 pays selon les derniers chiffres. Pour rappel, WannaCry a commencé à se propager en masse vendredi dernier en s’attaquant aux PC des hôpitaux britanniques. D’autres groupes ont été touchés par la suite, dont Renault, ainsi que des particuliers. Le contenu des PC a été chiffré et les hackers réclamaient un paiement (300 dollars) pour débloquer la situation.

Les récentes versions de Windows avaient déjà eu un correctif pour bloquer WannaCry, mais ce n’était pas le cas des anciennes versions. Microsoft a récemment sorti un correctif en catastrophe pour les versions en question, dont Windows XP qui n’est pourtant plus supporté depuis 2014. Aujourd’hui, cette décision est critiquée.

Le Financial Times rapporte que des utilisateurs avec d’anciennes versions de Windows doivent payer Microsoft de grosses sommes pour profiter des mises à jour de sécurité. C’est un moyen pour Microsoft de gagner l’argent avec les utilisateurs qui ne se mettent pas à jour, qu’importe la raison. Le journal britannique affirme que le prix de la mise à jour des anciennes versions de Windows « est passé de 200 dollars par ordinateur en 2014, lorsque Microsoft a cessé l’assistance technique de XP, à 400 dollars l’année suivante ». Il évoque aussi des sommes beaucoup plus importantes réclamées à certains clients (jusqu’à 1 000 dollars).

Ce type de politique empêche certains établissements, dont les hôpitaux britanniques, à migrer tous les PC vers une récente version de Windows, selon le Financial Times. Microsoft est donc accusé d’avoir pris son temps.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

5 commentaires pour cet article :

  1. Bidon… Microsoft n’a pas à être responsable pour les crétins qui utilisent des os dépassés. C’est pas comme si ils n’étaient pas au courant.

    • JadEstuaire

      Surtout pour des postes sensibles comme dans un hôpital, je dirais que certains « gros salaires » cherchent a trouver un responsable extérieur pour continuer a percevoir leur gros salaire gagné au détriment des moyens et du personnel soignant.

      • Microsoft est aussi responsable si les « postes sensibles » utilisent toujours Windows XP c’est qu’il y a des raisons comme par exemple la l’incompatibilité de leur programme sur des OS plus récent ou encore le fait que leur machines utilisés ne disposent pas d’une configuration suffisante pour faire fonctionner leur machine correctement.

      • JadEstuaire

        @MrYOSS
        Dans ce cas c’est le programmeur ou l’éditeur de l’application qui a sa part de responsabilité en ne faisant pas évoluer son application, un peu comme certains « bourrins » sur Apple Store qui sortent une application sous iOS ou MacOS et qui ne la font pas évoluer pendant des siècles. 🤔

  2. *pour faire fonctionner des OS plus récent sur leur machine actuelle

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |