KultureGeek Jeux vidéo [Analyse] Drama Redfall : non, la qualité des jeux n’est pas le principal problème de Xbox

[Analyse] Drama Redfall : non, la qualité des jeux n’est pas le principal problème de Xbox

10 Mai. 2023 • 19:27
2

C’est un petit air que l’on entend beaucoup depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, les sites gaming, et aussi sur les chaines YouTube spécialisées dans le JV : l’accident industriel Redfall, qui est aujourd’hui le jeu le plus mal noté de l’ère Xbox Series mais aussi du studio Arkane Austin, reflèterait finalement la faiblesse du catalogue Xbox dans son ensemble. Avec cet échec cuisant (et mérité), une boîte de Pandore semble s’être ouverte : tel YouTubeur gaming de dénoncer un Game Pass à l’image de Netflix, rempli ras la gueule de jeux sans âmes, un autre encore de pointer du doigt l’absence de gros jeux, tel site d’annoncer la fin prochaine de Xbox et l’avènement d’un PlayStation tout puissant, tel autre de décrier un Phil Spencer abattu et refusant de lutter contre Sony à grands coups de blockbusters AAA. On passera sous un silence gêné tous ceux encore qui interprètent les propos récents de Spencer comme l’acceptation presque gênante que Xbox est voué au rôle de looser (même pas magnifique).

Redfall

« Un Redfall se plante, et tout est dépeuplé »

Des vampires et beaucoup de trolls

Autant le dire tout net, l’ensemble de ces points de vue relève au mieux d’une méconnaissance du secteur du JV et des productions Xbox, au pire d’un trollage en règle façon « guéguerre des consoles ». Car, et c’est sans doute contre-intuitif de l’affirmer après la grosse cagade Redfall, la qualité des jeux produits par les studios Xbox (dont font partie Bethesda et Arkane) n’est pas le problème principal de Xbox à l’heure actuelle. Ce n’est en fait pas un problème du tout. Et pour s’en convaincre, il suffirait de faire la liste des 16 titres déjà publiés par les studios Xbox depuis le lancement de la Xbox Series X : 16 titres en tout et pour tout, dont le metascore moyen approche les 80%. On en citera juste quelques uns : Flight Simulator (90/100), Psychonauts 2 (89/100), Pentiment (86/100), Forza Horizon 5 (92/100), Halo Infinite (87/100), Hi-Fi Rush (89/100), Age of Empire IV (81/100), etc. En 2021, Xbox a même été élu par la profession (aux Game Awards) comme l’éditeur de l’année avec une moyenne Metacritic de 87,5/100, du jamais vu y compris chez le concurrent PlayStation ! Redfall est un jeu médiocre, mais c’est bien le SEUL jeu objectivement médiocre de l’ère des Xbox Series.

Flight Simulator 2020

Flight Simulator : du jamais vu sur consoles 

PlayStation a défini le AAA « blockbuster » moderne

A vrai dire, tous ceux qui fustigent l’absence de jeux d’excellence ne le font pas forcément par « malveillance » un peu puérile vis à vis du support (la fameuse guéguerre des consoles). Cette critique récurrente trahit souvent le point de vue du locuteur sur le secteur du gaming en général : un gros jeu next gen, un excellent jeu next gen, c’est d’abord et avant tout un jeu qui reprend les codes du blockbuster définit par Sony (GoW, Spiderman, Horizon Forbidden West, etc.), soit un titre solo narratif en 3D avec une réalisation AAA qui colle des beignes à la rétine,  et aussi avec une DA qui reste bien souvent dans les clous du moteur de rendu Unreal Engine (ou équivalent) afin de mieux justifier auprès des acheteurs la puissance de la console. Et la réalité – sans doute un peu dure à avaler pour un Phil Spencer qui se pose en défenseur de la liberté créative des studios sous sa charge – c’est qu’un très grand nombre de joueurs n’attend presque plus que ce type de gros AAA « à la façon des jeux Sony » et ne voit même plus ce qui se fait à côté (ou alors avec un œil très très distant).

Hi-Fi Rush

Xbox : pas les « bons » AAA ?

On pourra rétorquer que Flight Simulator et Forza Horizon 5 sont bien des AAA, mais sans doute pas le genre de AAA capable d’attirer autant d’attention et de drainer autant de joueurs qu’un God of War ou qu’un Demon’s Soul (le remake). Hi-Fi Rush et Pentiment sont d’excellents jeux, mais ce ne sont pas des blockbusters capables de fixer des étoiles dans les yeux de joueurs nourris depuis des années au « format » AAA tel que défini par Sony. Au rouleau compresseur du AAA blockbuster, Phil Spencer oppose la diversité du Game Pass et des jeux exclusifs des Xbox Studios. Cette vision du JV est étonnante pour un fabricant autrefois raillé pour sa tendance monomaniaque aux TPS/FPS et aux jeux de bagnoles (panpan-vroumvroum), mais c’est aussi une vision qui colle bien avec un service comme le Game Pass. Après tout, quel intérêt y aurait-il pour un joueur à s’abonner à un service rempli de centaines de jeux si l’objectif est de ne jouer qu’à 2 ou 3 gros blockbusters-AAA par an ?

psychonauts 2

C’est à l’aune encore de cette vision qu’il faut comprendre les propos récents de Spencer déclarant « Il n’y a pas de monde dans lequel Starfield est un 11 sur 10 et où les gens commencent à vendre leur PS5. Cela n’arrivera pas. » Cette affirmation n’est pas un aveu de défaite, pas plus la confirmation implicite que Xbox se moque désormais de produire des gros AAA, mais bien plutôt un constat qui justifie pleinement le revirement stratégique vers le Game Pass. Le marché des consoles est en effet assez statique (principalement à cause de l’héritage des bibliothèques digitales de chaque plateforme), mais celui des services peut franchir toutes les lignes Maginot : un joueur PS5 ou Switch peut avoir le Game Pass sur son PC ou son téléviseur Samsung, et cela lui coutera infiniment moins cher que de devoir acheter une Xbox Series X. Pour autant le Game Pass n’est pas adapté à tous les profils de joueurs : c’est un service principalement taillé pour ceux qui préfèrent goûter à plusieurs types de jeu (de l’indé au gros blockbuster) plutôt que de ne jouer qu’à des gros titres calibrés comme des chevaux de compétition.

Game Pass : le HBO du jeu vidéo

De fait encore, il faut vraiment ne jamais avoir mis le nez dans le Game Pass pour oser dire qu’il s’agit d’un triste « Netflix du jeu vidéo » sans âme. Outre les exclusivités Xbox, le service a accueilli  (et accueille) de véritables chefs-d’oeuvres du JV, comme Outer Wilds, Hades ou bien encore It Takes Two (ces deux derniers titres ont remporté le titre de jeu de l’année aux Game Awards, et pas une décennie en arrière…). Si Xbox ne peut pas gagner en masse de nouveaux joueurs Xbox par la seule puissance de gros jeux exclusifs (le poids des bibliothèques digitales de chaque plateforme restant un frein majeur à l’exode vidéoludique), il reste sans doute un vrai coup à jouer pour imposer un service rempli de titres variés et avec en tête de proue de gros titres exclusifs capables de générer le buzz.

Age of Empires IV 1

Xbox a un gros soucis de tempo

Si la qualité des jeux n’est pas un problème (enfin, pas vraiment) et si Spencer a fait un état des lieux honnête du marché du gaming qui valide au passage sa stratégie vers le Game Pass, cela signifie t-il pour autant que Xbox n’a pas de réels soucis et que la crise est limitée à Redfall ?  Non évidemment, et ce pour plusieurs raisons, la première étant l’extrême difficulté de Xbox à livrer de façon régulière ses jeux exclusifs. On se souvient encore du désert de jeu de l’année 2022 côté Xbox, et les titres peinent toujours à s’enchainer à bon rythme en 2023. Cet écart, parfois énorme, entre deux exclusivités explique sans doute aussi pourquoi Redfall cristallise autant les passions : si le jeu d’Arkane, aussi mauvais soit-il, était sorti entre deux autres jeux d’un tout autre calibre et dans un timing plus serré, les joueurs et autres pseudos analystes seraient déjà passés à autre chose et n’en feraient pas tout un drama. L’accumulation de « reports sur reports sur reports » montre aussi que Xbox a la fâcheuse tendance à annoncer ses nouveautés beaucoup trop tôt, ce qui a souvent un effet désastreux sur le moral des joueurs. Petite consolation, Phil Spencer semble avoir (enfin) compris ce qui génère ces retards ou ces lenteurs : les studios Xbox sont trop autonomes les uns des autres, il manque une synergie qui pourrait accélérer les projets, notamment lorsque l’un de ces studios est confronté à des difficultés d’ordre technique. Ce n’est sans doute pas pour rien si ces derniers trimestres Sony a justement multiplié les rachats de studios de supports…

Xbox a aussi besoin des blockbusters

Enfin, Xbox a probablement besoin, aussi, de gros AAA « blockbusters ». Même si l’on peut regretter cet état de fait (et surtout cette domination du genre), c’est faire un simple constat que de dire que les solos narratifs sont les jeux qui créent le plus l’évènement, de Zelda BOTW en passant par God of War, Elden Ring ou The Last of Us. Flight Simulator est un monument, mais qui en parle encore aujourd’hui hormis les férus de plaisirs aériens (non, ce n’est pas sale) ? Pour attirer encore plus de joueurs, et même si cela ne fait plus vraiment vendre de la console (ou pas suffisamment) Xbox a AUSSI besoin de gros AAA « blockbustérisés » susceptibles de créer du buzz. Il suffit de se souvenir de l’effet Wow! généré par le trailer de gameplay d’Hellblade 2 pour comprendre l’importance de ce type de jeu pour la plateforme de Redmond.

Hellblade 2 2021

Conclusion : ça arrive… encore

Ces gros AAA sont -ils compatibles avec la grande liberté créative que Philou accorde à ses studios ? Hellblade 2 fournit un premier élément de réponse et l’on sait que plusieurs studios travaillent sur d’autres titres de ce calibre (Fable, Perfect Dark, Indiana Jones, Avowed, etc.). Normal : la liberté accordée aux créateurs ne débouchera pas toujours sur des jeux indés et des AA aussi brillants que Hi-Fi Rush, et c’est sans doute tant mieux pour la diversité de contenu du Game Pass. Il n’en reste pas moins que pour l’instant on ne voit pas grand chose venir hormis l’imposant Starfield et Hellblade 2 (encore plus loin), mais ce constat nous ramène finalement au vrai défaut récurrent de Xbox : la difficulté à « livrer » des exclusivités à intervalle régulier. Au final, le drama Redfall aura surtout servi à pointer du doigt de faux problèmes tout en évitant les vraies problématiques, une tendance malheureuse du milieu du gaming en général mais qui semble nettement plus prononcée encore dans l’hexagone (peut-être à cause de la composition du marché français du JV, très largement dominé par PlayStation, ce qui entraine des effets de bord pas toujours agréables). Heureusement, ces incompréhensions (de bonne ou de mauvaise foi) n’empêcheront pas Xbox d’avancer et de corriger ses erreurs…ses vraies erreurs.

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

2 commentaires pour cet article :

  • Maki(via l'app )
    Haha on sent que le rédacteur en à gros sur la patate.
    Et oui le gamepass ne vaut vraiment pas le coup certes y’a des jeux « fun » mais rien de révolutionnaire, autant sortir sa xbox 360 ou la ds pour pouvoir jouer a des jeux comme pentiment.
    Nous sommes en 2023 et malheureusement Xbox ne l’a toujours pas compris
    • Frederic L.
      En fait vous n’avez pas lu l’article hein ? Et vous n’êtes jamais allé sur le Game Pass non plus pour oser sortir qu’il n’y a pas de grands jeux dessus. Nous sommes en 2023 comme vous dites, il serait temps d’enlever ses lunettes de gros fanboy pro-machin;

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers articles

Lignes de Code Intelligence Artificielle

H, une nouvelle start-up française pour l’IA, lève 220 millions de dollars

21 Mai. 2024 • 22:21
0 Hors-Sujet

H, une nouvelle start-up française d’intelligence artificielle, a été lancée aujourd’hui et a levé 220...

Elio Pixar

Pixar se sépare de 14% de ses effectifs

21 Mai. 2024 • 20:28
0 Hors-Sujet

L’information avait été officialisée en début d’année. A l’instar de sa société...

Sonos Ace : Sonos dévoile son tout premier casque audio

21 Mai. 2024 • 19:49
1
deals promos

🔥 [#BonPlan] Les promos high-tech du 21 mai

21 Mai. 2024 • 19:28
0 Promos

Chaque jour nous dénichons pour vous des promos sur les produits High-Tech pour vous faire économiser le plus d’argent possible. Voici...

Hogwarts Legacy

Nintendo rachète Shiver Entertainment, qui a porté Hogwarts Legacy sur Switch

21 Mai. 2024 • 19:16
0 Jeux vidéo

Nintendo annonce faire l’acquisition de Shiver Entertainment, un studio qui a notamment porté les jeux Hogwarts Legacy et Mortal Kombat 1 sur...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site