KultureGeek Jeux vidéo Rachat d’Activision : Sony bientôt obligé de publier les détails de ses accords avec les éditeurs tiers

Rachat d’Activision : Sony bientôt obligé de publier les détails de ses accords avec les éditeurs tiers

3 Mar. 2023 • 13:00
4

Si la CMA semble plus que jamais arc-boutée sur une position radicale dans le dossier du rachat d’Activision Blizzard (Microsoft doit se séparer de Call of Duty sinon blocage du rachat), les nouvelles semblent bien meilleures partout ailleurs : la Chine s’apprêterait à valider l’acquisition, tout comme l’Europe, et même l’intransigeante FTC ne serait plus opposée à un accord avant la date butoir de mai. Mieux encore, le juge D. Michael Chappell, président administratif de la FTC, a été convaincu par les avocats de Microsoft que Sony doit à son tour montrer patte blanche dans ce dossier. La firme japonaise (dirigée des Etats-Unis) devra ainsi fournir les preuves que le rachat causerait sa perte sur le marché du JV.

Activision Blizzard

Plus redoutable encore pour Sony, cette obligation d’apporter des pièces au dossier couvre l’ensemble des accords commerciaux passée entre Sony et les éditeurs après le 1er janvier 2019, ce qui inclut les clauses interdisant à certains studios de publier leurs jeux sur le Xbox Game Pass. « Microsoft fait valoir que la plainte dans cette affaire contient un certain nombre d’allégations concernant les accords d’exclusivité des développeurs de consoles de jeux vidéo hautes performances avec les éditeurs de jeux vidéo » déclare ainsi le juge Chappell. « Microsoft déclare qu’il est conscient que SIE exige de nombreux éditeurs tiers qu’ils acceptent des clauses d’exclusivité, y compris celles qui empêchent les éditeurs de mettre leurs jeux sur le service d’abonnement multi-jeux de Xbox, et que comprendre toute l’étendue des accords d’exclusivité de SIE et leur effet sur la compétitivité de l’industrie contribuera à sa défense. »

Et de conclure :« La nature et l’étendue des accords de licence de contenu de SIE sont pertinentes pour les allégations de la plainte concernant des accords d’exclusivité entre les développeurs de consoles de jeux vidéo et les développeurs et éditeurs de jeux vidéo ». Sony se retrouve désormais dans le rôle de l’arroseur arrosé : après avoir largement alimenté les motifs de grief des régulateurs… Sony va désormais devoir publier des informations qui pourraient avoir un effet dévastateur sur son image de marque.

La volonté de la FTC de contextualiser en détail le rachat tranche avec le refus très ferme de la CMA de tenir compte des réelles forces en présence sur le marché du JV. Le régulateur britannique reprend pourtant point par point les arguments de Sony à l’encontre du rachat… sans que jamais la firme japonaise ne soit invitée à publier les éléments factuels permettant de justifier les craintes formulées. Pire encore, la CMA accuse Microsoft de certaines pratiques anticoncurrentielles sur les exclusivités – des pratiques qui sont pourtant déjà au coeur de la stratégie de Sony depuis la PS4 – comme si seul Microsoft devait être comptable de ces pratiques dans le secteur du JV. La décision de la FTC ainsi que la probable validation du rachat par l’Europe vont t-elles pousser la CMA à un peu plus de recul dans ce dossier ? Ce n’est clairement pas acquis…

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

4 commentaires pour cet article :

  • Mitch (via l'app )
    La CMA n’a aucun droit de bloquer ce rachat. On ne le répétera jamais assez mais ces commissions n’ont aucun pouvoir. Tout ce qu’ils peuvent faire c’est de déposer un recours devant un juge pour demander le blocage, mais c’est bien un juge / un tribunal qui peut bloquer le rachat. Nul doute que si la CMA s’acharne, MS portera plainte contre eux pour ne servir que les intérêts de Sony au lieu de ceux des consommateurs. Ce sont bien ces derniers que ces commissions sont sensées protéger, et non les entreprises concurrentes.
    • Roroleouf40(via l'app )
      De plus, Sony serait en train de mettre en place des contrats de non divulgation des éléments que la firme doit amener aux instances américaines.
      Bizarre pour une entreprise qui dénonce le soi-disant futur monopole de MS dans l’industrie après le rachat. 🤔.
    • Frederic L.
      La CMA peut imposer des amendes suffisamment incitatives pour que le rachat ne se fasse pas
      • Roroleouf40(via l'app )
        alors oui et non. la DMU pourrait mettre des amendes jusqu’à 10% des bénéfices faits sur son territoire si une entreprise ne respectait pas les règles anticoncurrentielles du royaume Uni seulement. Microsoft a le temps avant d’être ruiné.

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers articles

Star Wars Outlaws

Ubisoft Forward 2024 : le jour et l’heure dévoilés avec quelques jeux, dont Star Wars et Assassin’s Creed

30 Mai. 2024 • 20:40
0 Jeux vidéo

L’évènement Ubisoft Forward 2024 se précise un peu plus, avec Ubisoft qui nous donne rendez-vous le 10 juin à 21 heures...

Starship elon Musk

Elon Musk accepte de témoigner dans le cadre de l’enquête sur son acquisition de Twitter

30 Mai. 2024 • 20:17
0 Hors-Sujet

L’homme fort de la tech américaine aura pris tout son temps. Après des mois de tergiversations, Elon Musk a finalement accepté...

Android Modifier Message RCS Apres Envoi

Android ajoute la possibilité de modifier un message RCS après envoi

30 Mai. 2024 • 19:38
0 Applications

Google ajoute une nouvelle fonctionnalité sur Android qui permet de modifier un message RCS (le successeur du SMS) après envoi. C’est...

Magic Leap Two

Google et Magic Leap signent un partenariat technologique autour de la réalité mixte

30 Mai. 2024 • 19:19
0 Hors-Sujet

Considéré comme l’une des plus prometteuses startups au début des années 2010, Magic Leap n’a pas tenu toutes ses...

Precision Neuroscience

Une startup américaine implante 4096 électrodes non invasives dans le cerveau d’un patient

30 Mai. 2024 • 18:05
0 Science

Plusieurs entreprises (principalement américaines) s’efforcent aujourd’hui de développer des puces cérébrales...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site