KultureGeek Internet Les États-Unis poursuivent Google pour son monopole sur la publicité

Les États-Unis poursuivent Google pour son monopole sur la publicité

24 Jan. 2023 • 20:46
0

Le ministère américain de la Justice a porté plainte contre Google pour son monopole sur le marché de la publicité en ligne, alors que le géant de la recherche sur Internet fait déjà face à d’autres poursuites liées au droit de la concurrence.

Recherche Google Logo

Une attaque contre Google et son monopole

« Google a utilisé des méthodes anticoncurrentielles, excluantes et illégales pour éliminer, ou réduire drastiquement, toute menace à sa domination sur les technologies utilisées pour la publicité numérique », assène le ministère américain de la Justice.

Le ministère et huit États américains, dont la Californie et New York, demandent à la justice de condamner Google pour infraction au droit de la concurrence, de lui faire payer des dommages et d’ordonner la cession de ses activités liées à la vente d’espaces publicitaires en ligne.

La plainte explique que Google contrôle aussi bien les technologies utilisées par quasiment tous les sites pour vendre des bandeaux ou pop-up aux marques, que les outils dont se servent les annonceurs pour acheter ces espaces, ainsi que le marché où ont lieu les transactions. Plus de 13 milliards de publicités sont vendues chaque jour sur le Web aux États-Unis, notent les plaignants.

Ils assurent que Google a abusé de sa position dominante pour exclure ses rivaux, notamment en « prenant systématiquement le contrôle d’une large variété d’outils high-tech utilisés par les éditeurs, les annonceurs et autres acteurs du marché ». « Les dommages sont clairs : les éditeurs de sites Internet gagnent moins et les annonceurs dépensent plus », assène la plainte.

Google a déjà été condamné dans le passé à des amendes pour infraction au droit de la concurrence, notamment par l’Union européenne. Aux États-Unis, l’entreprise affronte déjà des poursuites lancées fin 2020 par une coalition d’États emmenée par le Texas. Selon leurs accusations, Google a cherché à évincer toute concurrence en manipulant les ventes aux enchères publicitaires — le système ultra perfectionné qui détermine quelles publicités s’affichent sur les pages Web en fonction du profil anonymisé de l’internaute.

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers articles

Kaspersky

Les États-Unis bannissent l’antivirus russe Kaspersky

21 Juin. 2024 • 9:30
0 Logiciels

Les États-Unis annoncent bannir l’antivirus Kaspersky, reprochant à ce géant de la cybersécurité sa...

YouTube Icone Logo

YouTube s’attaque à l’abonnement Premium moins cher pris avec un VPN

20 Juin. 2024 • 20:42
3 Internet

YouTube Premium, l’abonnement qui retire les publicités sur le service de vidéos, coûte officiellement 12,99€/mois, mais...

"Cette décision a été prise dans le but de libérer tout le potentiel de chaque équipe et de leur fournir leur propre leadership et leur propre direction stratégique", a déclaré Wingefors. "C'est le début d'un nouveau chapitre, un chapitre dont j'ai l'intention de continuer à faire partie en tant qu'actionnaire actif, engagé et solidaire des trois nouvelles entités, avec un horizon toujours vert."

Le géant Embracer va utiliser l’IA dans ses jeux

20 Juin. 2024 • 19:59
1 Jeux vidéo

Difficile de jouer les étonnés. Quelques mois après un plan de licenciement massif et l’annulation de plusieurs jeux, et...

Intelligence Artificielle

Anthropic affirme que Claude 3.5 est meilleur que GPT-4o (oui mais…)

20 Juin. 2024 • 19:03
0 Science

Anthropic, une société d’IA fondée par d’anciens d’OpenAI – à l’instar de la nouvelle startup...

IA : Ilya Sutskever, ex-directeur scientifique d’OpenAI, fonde la société Safe Superintelligence, Inc

20 Juin. 2024 • 18:02
0

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site