Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix

[Test] Mafia II Definitive Edition : Une offre qu’on pourrait refuser

10 ans après la sortie de Mafia II en 2010, 2K Games revient avec une version supposément revue et modernisée, mise au point par les développeurs Hangar 13 et D3T. Baptisé dans la plus grande des originalités Mafia II : Definitive Edition, cette relecture arrive avec The Betrayal of Jimmy, Jimmy’s Vendetta et Joe’s Adventures, les trois DLC principaux de la première mouture. C’est d’ailleurs le principal argument du titre, qui regroupe ainsi toutes les aventures possibles pour les fans de ce deuxième épisode de Mafia : on nous avait également promis, comme à l’accoutumée dans ce genre de réédition, les traditionnels visuels revus et modernisés en 4K, pour proposer une expérience rajeunie. Est-ce que ce nouvel Empire Bay vaut le détour ?

Le choc des visuels

Avec une dizaine d’années d’écart, il fallait bien que le jeu se montre sous son meilleur jour pour convaincre, et c’est littéralement le cas : le monde ouvert et les environnements ont été revus, avec un travail très convainquant effectué sur la lumière. De même, les textures de la ville ont été globalement revues pour créer une expérience des plus vivantes. Idem pour les personnages, qui ont eu droit à un lifting bien mérité, et relativement efficace, avec des visages fournis en textures des plus appréciables. Malheureusement, les animations ne semblent pas avoir bénéficié du même travail, aussi la rigidité de certains mouvements et expressions faciales ne colle clairement pas avec les jolis minois de nos bonhommes, ce qui n’aide pas à l’immersion. De plus, tout le monde n’est pas égal face aux nouvelles textures, et certains visages jurent particulièrement. Il en est de même dans la ville, où il peut arriver de croiser des textures nouvelles et anciennes presque côte à côte, renforçant ainsi ce sentiment que quelque chose cloche. Et c’est bien dommage, quand on voit ce qu’il a été possible de faire avec la lumière.

 

Du vieux avec du vieux

Côté gameplay, rien n’a changé. Strictement rien. On se retrouve donc avec les mêmes défauts qu’à l’époque : malgré tous les efforts narratifs pour nous impliquer dans l’action, les phases de tir ne sont pas aussi percutantes que ce à quoi on pourrait s’attendre. De même, l’intelligence artificielle n’a fait aucun progrès depuis, et les ennemis semblent déchirés par un choix cornélien : rester sagement cachés derrière leurs couverts en attendant la mort dans la dignité, ou se précipiter un par un bien gentiment vers Vito pour se faire exécuter dans le calme le plus total. On a de plus très vite l’impression que les armes manquent de punch, alors qu’on imagine difficilement une situation plus jouissive que de vider sa tommy gun sur une voiture vintage, histoire de rendre hommage à une des scènes les plus cultes de l’histoire du cinéma. Il n’en est malheureusement rien, mais malgré ces quelques soucis, ces phases ne sont pas une purge à jouer, certaines étant même plutôt agréables. Elles ont juste tendance à traîner en longueur, sortant parfois le joueur de son immersion. Et quand les bugs s’en mêlent, ce n’est pas la joie : entre les « petits » glitchs d’animations qui ne fonctionnent pas, de textures qui disparaissent ou de lumière naturelle qui se met à clignoter, et les soucis de script qui peuvent directement entraver la progression de certaines missions, on se retrouve avec un Mafia II plus difficile que jamais à suivre.

Une histoire qui tient le coup

S’il est bien une chose qui a tenu le coup toutes ces années, et pour laquelle les joueurs n’ont pas attendu l’arrivée de cette nouvelle édition pour se replonger dans l’univers de Mafia II, c’est bien son histoire. Menée par des personnages bien écrits, joués par des acteurs compétents, on les aime, on les hait, et c’est avec plaisir qu’on suit la trame haletante et l’arc narratif de Vito jusqu’à sa conclusion. Clairement inspirés par des grands classiques du cinéma noir américain, mais aussi d’oeuvres plus récentes comme certains gros titres de Scorsese, les auteurs ont réussi leur coup, et on fait bien volontiers l’impasse sur les nombreux bugs et soucis du jeu pour retomber dans le récit pas forcément surprenant mais bien ficelé. Difficile cependant d’attribuer le moindre mérite à cette nouvelle version tant rien n’a changé par rapport à l’originale, mais pour tous ceux qui n’auraient pas eu la chance d’y jouer, le scénario à lui seul vaut la peine de s’intéresser au jeu.

Conclusion : Une jolie tête de cheval

L’horloge tourne, les années défilent, et Mafia II : Definitive Edition reste la preuve qu’une mise à jour graphique ne sera malheureusement jamais suffisante pour moderniser un jeu. Ce qui était bon dans l’original l’est resté, à savoir une trame principale solide en hommage à tout un pan du cinéma classique et des personnages écrits avec brio. Mais les défauts ont été particulièrement mis en avant par contraste entre ceux qui existaient déjà et ceux que la nouvelle version a apportés. Ajoutez à ça des bugs en tous genres et une optimisation vraiment pas satisfaisante, et vous comprendrez qu’il est difficile de recommander aux vieux fans ayant déjà le titre précédent dans leur bibliothèque de passer à nouveau à la caisse pour cette mise à jour (qui est cependant offerte aux joueurs Steam qui avaient déjà Mafia II dans leur ludothèque Steam). Les néophytes, en revanche, pourront découvrir avec plaisir et frustration un univers qu’il serait bien dommage d’oublier.

6/10

Notre avis

-Les personnages et le scénario qui n'ont pas pris une ride
-Globalement plus beau
-Une version complète du jeu
Pour
Contre
-Des bugs et des bugs et des bugs
-Une optimisation aux fraises
-Des phases d'action très inégales
-Certaines animations pas au niveau


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |