KultureGeek Tests et Reviews [Test] Samsung Galaxy S20 Ultra 5G : des dimensions et des performances hors normes

[Test] Samsung Galaxy S20 Ultra 5G : des dimensions et des performances hors normes

2 Juil. 2020 • 12:30
0
MEILLEURS PRIX
Marchand Prix
logo Fnac Marketplace
Fnac Marketplace
597,15€
597,15€
port gratuit
Voir l'offre
logo Darty Marketplace
Darty Marketplace
650,88€
650,88€
port gratuit
Voir l'offre
logo Rue du Commerce
Rue du Commerce
857,99€
857,99€
port gratuit
Voir l'offre
Marchand Prix
logo Fnac Occasion
Fnac Occasion
603,79€
599,00€
+ port 4,79€*
Voir l'offre
Voir la fiche

Positionné entre le smartphone et la phablette, le Galaxy S20 Ultra est un véritable monstre de technologie aux dimensions hors norme et à la fiche technique (vraiment) plus que complète. Plus haut, plus fort encore que les Galaxy S20 et S20+, le S20 Ultra est le flagship sans concessions par excellence, un choix plutôt radical et très haut de gamme qui en usage… ne propose pas toujours le meilleur compromis possible. Impossible aussi de louper l’énorme bloc photo qui dépasse allègrement au dos de l’appareil, mais là encore, Samsung a visiblement privilégié les composants les plus en pointe sans trop se soucier de l’encombrement. Après une bonne semaine d’utilisation, il est temps de répondre à la seule question qui vaille : Bigger est-il vraiment Better ?

 

Il va falloir agrandir les poches…

Au sortir de sa boîte, le Galaxy S20 Ultra est le genre de smartphone capable de donner des complexes de taille au moindre mobile Android sous les 6 pouces de diagonale. Les dimensions du S20 Ultra en imposent (16,69 x 7,6 x 0,88 cm), et encore ne faut-il pas compter l’énorme bloc photo (près de 3mm d’épaisseur), sans quoi l’épaisseur totale du bouzin dépasse même de peu le cm. L’appareil est grand, lourd (220 grammes), et surtout, très large, ce qui ne facilite pas les manipulations à une main (d’autant plus que j’ai de petites mains, c’est ainsi); en usage courant, ce n’est pas forcément une gêne, mais certaines apps et certains jeux sont vraiment pensés pour une utilisation à une main, un confort sur lequel il faudra faire une croix (sauf si vous avez les paluches de Michael Jordan bien sûr…).

Galaxy S20 Ultra

Les boutons d’activation et de volume sont situés sur la tranche droite du S20 Ultra et à ce sujet, il aurait été sans doute souhaitable que les deux boutons soient un peu plus espacés l’un de l’autre : je ne compte plus le nombre de fois où j’ai mis le S20 en veille alors que je souhaitais seulement baisser le volume. Les logements pour la carte SIM et le microSD sont situés sur la tranche supérieure, et cette fois, le port Jack s’est fait la malle.  Sur le plan du design, le Galaxy S20 Ultra est finalement un cousin très proche des S20 et S20+ : même écran légèrement courbe sur les bords, même dos « capteurs de traces de doigts », même poinçon en façade, même impression haut de gamme…

Photo Du S20 Ultra 1

Un écran monumental, et de référence

Les qualités de l’écran AMOLED sont aussi monumentales que sa diagonale 6,9 pouces (en 20:9). La définition maximale de 3200 x 1440 pixels permet un piqué absolument parfait, ce qui forcément est un régal pour le visionnage des vidéos ou le jeu. Mieux encore, il est possible de sélectionner une vitesse de rafraichissement de 120 Hz (au lieu du 60 Hz), ce qui garantit une fluidité totale de l’interface et de tout ce qui bouge à l’écran… mais pénalise très fortement l’autonomie globale de l’appareil (quelques heures en moins sur 15h30 environ, ce n’est pas rien). Pour le reste, la dalle AMOLED de Samsung assure vraiment le cachou : couleurs pétantes et justes (pour peu que l’on choisisse le bon mode dans les paramètres, comme d’habitude), contraste quasi infini (noirs profonds), angle de vision étendu, c’est un quasi sans-faute. On note aussi la bonne réactivité globale du capteur d’empreintes « sonique » placé sous la dalle, même si l’on constate encore quelques petits ratés dans la reconnaissance. Sur la partie audio, le constat est cette fois un peu plus mitigé. Le volume sonore à son max dépasse de très loin celui de mon iPhone X, mais la qualité du rendu s’avère nettement en retrait. Le son du S20 Ultra manque en effet de clarté et d’amplitude, sature très légèrement à très haut volume et les basses manquent de présence. En revanche, la précision sonore est au rendez-vous et les effets stéréophoniques sont parfaitement restitués.

Galaxy S20 Ultra 1

Des performances au top et une interface ultra-fluide

Les performances globales du S20 Ultra sont franchement excellentes. Pas un seul lag ou ralentissement n’a été constaté sur plusieurs jours de test, y compris sur certains jeux particulièrement gourmands en ressources. Quant à la surcouche Samsung, elle se montre aussi fluide que de l’eau claire. L’Exynos 990 (à la finesse de gravure 7nm) et les 12 Go de RAM remplissent bien leur office, mais les benchs montrent clairement que les Galaxy S20 Ultra sous Snapdragon 865 (vendus ailleurs qu’en Europe) sont encore plus rapides, et pas qu’un peu. Il est vraiment temps que Samsung harmonise sa gamme au niveau des composants, car dans l’absolu, il n’est pas normal que les européens aient droit à chaque fois aux modèles « downgrade » d’une même gamme. Les 128 Go de capacité de stockage sur le S20 Ultra « de base » semblent aussi un peu « cheap » sur un modèle présenté comme « le nec plus ultra du nec plus ultra ». Certes, le S20 Ultra est aussi disponible en version 512 Go de stockage + 16 Go de RAM, mais la facture crève alors le plafond. Bon point en revanche pour l’eSIM en standard et pour le vaste choix de procédures de verrouillage (code, symbole, capteur d’empreintes).

Photo Du S20 Ultra

Photo : des résultats encore perfectibles

La partie photo du S20 Ultra justifie t-elle l’énorme bloc peu élégant au dos de l’appareil ? Samsung a doté son S20 Ultra de pas moins de 4 capteurs, soit un 108 MP grand-angle conçu par Samsung (0,8 µm, f/1,8), un 48 MP telephoto (0,8 µm, f/3,5) un 12 MP ultra grand angle (1,4 µm, f/2,2) et un capteur à Temps de Vol (ToF/Time of Flight) sensé améliorer la précision de l’autofocus. Le 108 MP fait des merveilles sur les clichés de jour, idem d’ailleurs pour les autres capteurs, mais l’on commence à avoir bien du mal à distinguer les améliorations tant les résultats sont homogènes (et excellents) entre plusieurs gammes de photophones.  L’énorme zoom x100 est bien sûr entièrement numérique, et pour tout dire, les résultats ne sont pas toujours satisfaisants : la perte de détails est très visible (lissage mode x100 aussi…) et l’usage d’un trépied est fortement recommandé. Le S20 Ultra parvient aussi à capter beaucoup de lumière avec son Mode Nuit, trop sans doute puisque le lissage sur les détails est omniprésent (et à la hache), sans compter que l’ISP du S20 Ultra a la fâcheuse habitude de traiter l’image avec la « teinte » de la moindre source lumineuse disponible aux alentours.

Photo S20 Ultra 3 Photo S20 Ultra 5 Photo S20 Ultra 4

Photo S20 Ultra 1 Photo S20 Ultra 2

Ci-dessus : le premier des deux clichés a été fait avec le Flash (puissant) activé, le second avec le Mode Nuit… qui a teinté la scène en orange, soit la même teinte que celle d’un lampadaire pourtant situé loin de la zone de prise de vue. 

Ainsi, quelle n’a pas été ma surprise de m’apercevoir qu’une de mes photos de nuit virait totalement à l’orangé…parce qu’un lampadaire au loin diffusait de la lumière orange. Ce type d’anomalie n’est pas forcément une surprise : les modes nuits de nos smartphones sont basés sur le combo « grande amplitude d’ouverture du diaphragme + durée d’ouverture allongée », ce qui explique d’ailleurs le temps de pause excessivement long du S20 Ultra, jusqu’à 8 secondes ou plus lors de la prise de clichés en Mode Nuit. En d’autres termes, le Mode Nuit permet au capteur de « gratter » la lumière partout où elle est encore disponible, avant de faire une tambouille interne pour recracher tout ça dans un cliché présentable. En outre, le temps d’exposition prolongé a des incidences multiples : il est difficile d’éviter les micro-flous sur les détails, et le traitement des couleurs est très largement assisté par l’ISP. Visiblement, Samsung a encore un peu de mal à se hisser au niveau des meilleurs lors de cet exercice de haute voltige.

Galaxy S20 Ultra 3

Autonomie : dans le haut du panier, mais attention à l’affichage 120 Hz

Malgré ses dimensions imposantes (ce qui offre généralement de l’espace pour une grosse batterie), l’autonomie du Galaxy  S20 Ultra ne battra pas des records, mais l’on tiendra tout de même aisément deux jours en usage fractionné et constant (surf, jeux, chat, etc.), soit entre 15 et 16 heures (nettement moins avec l’écran en mode 120 Hz).

Conclusion : XXL dans tous les domaines, mais pas toujours les meilleurs compromis possibles

Le Galaxy S20 Ultra joue la carte du flagship « maxi » à tous les niveaux (ou presque), ce qui lui vaut parfois d’avoir les défauts de ses qualités. Le très grand écran est un délice pour le visionnage, mais ces dimensions hors-normes s’avèrent parfois peu pratiques (oubliez la poche avant du jean si vous faites du taille M).  On pourrait continuer longtemps ce petit jeu du « oui, mais… » : le volume sonore est d’une rare puissance sur mobile, mais le rendu n’est pas toujours impeccable, le Mode Nuit est capable de débusquer la lumière dans le noir presque total, mais les détails sont trop lissés et des anomalies apparaissent, l’Exynos 990 est un petit monstre de puissance, mais le S20 Ultra sous Snapdragon 865 est encore un cran au dessus. Pour autant il serait particulièrement malhonnête d’affirmer que le résultat globale est mitigé : le Galaxy S20 Ultra 5G est un superbe appareil mobile puissant, autonome et équipé d’un écran AMOLED sans aucun égal sur le marché. Tout au plus doit-on noter que sa « radicalité XXL » l’empêche d’être le smartphone aux meilleures compromis technologiques possibles.

 

➡️  Voir tous les prix du Samsung Galaxy S20 sur notre comparateur de prix

➡️ Voir tous les prix du Samsung Galaxy S20+ sur notre comparateur de prix

➡️  Voir tous les prix du Samsung Galaxy S20 5G sur notre comparateur de prix

 

Résultat
Affichage
10
Design
8
Performances
8.5
Autonomie
8.5
Note Totale
8.5
Meilleurs Prix
Marchand Prix
logo Fnac Marketplace
Fnac Marketplace
597,15€
597,15€
port gratuit
Voir l'offre
logo Darty Marketplace
Darty Marketplace
650,88€
650,88€
port gratuit
Voir l'offre
logo Rue du Commerce
Rue du Commerce
857,99€
857,99€
port gratuit
Voir l'offre
Marchand Prix
logo Fnac Occasion
Fnac Occasion
603,79€
599,00€
+ port 4,79€*
Voir l'offre
Voir la fiche
  • Ecran magnifique
  • Le 120 Hz c'est chouette
  • Performances globales au top
  • Excellente autonomie
  • Photos de jour superbes
  • Usage à une main compliqué
  • Rendu sonore pas toujours top
  • Mode Nuit et Zoom x100 largement améliorables

Signaler une erreur dans le texte

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers tests

Poco X3 photo 13

[Test] POCO X3 Pro : des perfs correctes pour un smartphone à moins de 300 euros, mais vraiment pas plus

3 Mai. 2021 • 9:35
1 Tests

Le POCO X3 Pro se positionne sur le segment des smartphones à moins de 300 euros, un segment dans lequel on trouve désormais des mobiles...

Mdrill One Pro 1

[Test] Thronmax MDrill One Pro : un micro qualitatif et complet à prix raisonnable

2 Mar. 2021 • 13:30
0 Tests

Le Thronmax MDrill One Pro inaugure les tests de Micro sur KultureGeek. Une bonne entrée en matière avec cet appareil à priori...

Arlo Doorbell 1

[Test] Arlo Video Doorbell sans fils : la sonnette connectée du troisième millénaire

9 Fév. 2021 • 16:57
6 Tests

L’Arlo Essential Video Doorbell s’annonce comme la sonnette connectée du futur… conjuguée au temps présent :...

Xperia 5 II 2

[Test] Sony Xperia 5 II : puissant et confortable, mais pas encore tout à fait au top

26 Jan. 2021 • 9:54
0 Tests

S’il y a bien une chose que l’on ne pourra pas reprocher à la gamme Xperia, c’est de manquer d’identité visuelle....

Mesh Deco 20

[Prise en main] TP-Link Deco X20 : un mesh WiFi 6 efficace et simple à installer

31 Déc. 2020 • 16:27
2 Tests

C’est un soucis vécu par beaucoup : la connexion WiFi passe très bien dans la pièce de la maison où se trouve la box...

[Preview] Cyberpunk 2077 : premières impressions sur Stadia, et le point sur les différentes versions

14 Déc. 2020 • 11:09
3
Aonic 50 Shure 2

[Test] Shure Aonic 50 : la précision sonore au service d’un casque Bluetooth ANC

12 Déc. 2020 • 13:59
0 Tests

L’Aonic 50 de Shure se présente comme la crème de la crème du casque Bluetooth que l’on pourra aussi (surtout) utiliser...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site