Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Coronavirus : Elon Musk déclare que les mesures de confinement sont… fascistes

Coronavirus : Elon Musk déclare que les mesures de confinement sont… fascistes

Le bouillant patron de Tesla a une nouvelle fois réussi à faire parler de lui . Et cette fois, le dernier coup de sang de l’entrepreneur star s’est produit… durant la dernière publication des résultats de Tesla. Elon Musk a donné son avis, sans aucun filtre, sur les mesures de confinement décidées aux Etats-Unis afin de limiter la propagation rapide du coronavirus : « L’extension des mesures de confinement, ou comme nous l’appelons, le fait d’emprisonner de force les gens dans leur propre maison, contre leurs droits constitutionnels, est, selon mon opinion, une atteinte à la liberté des personnes qui est horrible et mauvaise, et qui n’est pas la raison pour laquelle les gens sont venus aux Etats-Unis et ont construit ce pays (rappelons sans vouloir trop polémiquer qu’Elon Musk est sud-africain à l’origine)« .

Elon Musk 600x336

Le patron de Tesla est ensuite parti en roue libre : « Si quelqu’un veut rester dans sa maison, c’est formidable. […] Mais dire qu’ils ne peuvent pas quitter leur domicile et qu’ils seront arrêtés s’ils le font… c’est du fascisme. Ce n’est pas la démocratie. Ce n’est pas la liberté. Redonnez aux gens leur put–n de liberté ». Inutile de préciser que les propos d’Elon Musk ont généré un volume presqu’inédit de commentaires aux Etats-Unis, d’autant plus que ces propos vindicatifs ont été suivis de tweets enflammés reprenant le slogan de Trump « Free America Now ». Plusieurs internautes rappellent en outre que Musk avait déjà enfreint la mesure de confinement qui touchait son usine de Fremont, allant même jusqu’à demander aux ouvriers de reprendre illégalement le travail.

Pour ne rien arranger, certains propos d’Elon Musk depuis le début de la pandémie ont largement manqué de clairvoyance. Le CEO de Tesla a notamment accusé les médecins américains de gonfler le nombre de cas pour des raisons financières (le fameux complot Big Pharma), soupçonné que les chiffres des décès comptabilisaient des personnes mortes d’autres causes que le COVID, vanté les mérites d’un papier non-scientifique sur les mérites supposé de la Chloroquine, comparé le COVID a une simple grippe, ou estimé que la panique générée par la pandémie était tout simplement « stupide ». 62 000 personnes sont mortes du coronavirus aux Etats-Unis. En deux mois.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

6 commentaires pour cet article :

  1. Si j’habite dans l’est de la France, je me dis « quel gros C… »
    Si j’habite dans l’Ouest, je me dis « il a le courage de dire ce que tout le monde pense »
    En gros, tant que t’as pas les pieds dans la m…

    • J’habite dans l’Est de la France, est il a bien raison sur la méthode Française reprise de la méthode italienne…ex pays connu pour son fachisme d’ailleurs…on est les 2 seules à faire attestation et couvre feu…par rapport à tout les autres pays « démocratique » Européen…😉

  2. Tu peux pas aller à la plage ou voir tes parents mais tu peux prendre les transports en commun pour aller travailler après avoir déposé tes enfants à l’école…. sauvons leur profit!

  3. Autant je n’attends pas grand chose de la mentalité américaine sur ce point là avec leur adoration de leur constitution, et dont le principe des libertés individuelles écrasent tous les autres, et parfois même le bon sens.. autant en France on a pas cette excuse là.. quand la communauté médicale et scientifique est unanime sur l’intérêt du confinement pour juguler l’épidémie et permettre de désarurer les services de reanimation… comment peut on se plaindre de devoir rester chez soi dans le but de participer à l’effort collectif ? N’y a t il pas plus égoïste ? Une contamination et un passage aux urgences avec le médecin qui vous annonce ne pas savoir s’il aura une place en réanimation pour vous vous fera peut être changer d’avis ? Mais faut il en arriver là pour ouvrir les yeux ?

  4. Il y a des analogies dans la tentation totalitaire de certains états aux USA avec la France, où en plus on peut se poser la question : la panique hystérique entretenue par les médias, justifiant l’enfermement policier de tout un pays pour le protéger d’un virus que les médecins savent combattre, ne trahit-elle pas l’intention d’expérimenter une dictature à la chinoise ? Le rêve fou d’un führer de poche qui n’hésitait pas à ordonner qu’on éborgne et mutile des manifestants, tout en prétendant être à leur écoute !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |