Tendances :iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Des opérateurs décident de ne plus vendre les smartphones de Huawei

Des opérateurs décident de ne plus vendre les smartphones de Huawei

De plus en plus de partenaires de Huawei sont en train de lâcher le fabricant, suite aux sanctions des États-Unis. Des opérateurs ont décidé de cesser la vente des smartphones de Huawei.

La nouvelle est d’abord tombée à Tokyo, où KDDI et SoftBank Corp ont choisi de reporter le lancement de nouveaux smartphones pour évaluer l’impact des sanctions américaines. Le pionnier NTT Docomo a indiqué de son côté « stopper les commandes » d’un téléphone Huawei qu’il prévoyait de lancer cet été, sans pour autant déclarer qu’il différait la commercialisation.

Du côté du Royaume-Uni, l’opérateur EE a exclu Huawei du lancement de son réseau 5G et de la précommande de smartphones compatibles. La commercialisation ne reprendra pas « jusqu’à ce que nous ayons l’information, la certitude et l’assurance à long terme que nos consommateurs qui achètent ces produits seront soutenus tout au long de la durée de vie de l’appareil qu’ils ont acquis auprès de nous », a indiqué le patron de l’opérateur.

Autant dire que la situation est tendue pour Huawei. Hier, ARM a annoncé qu’il coupait les ponts avec le fabricant, ce qui va empêcher ce dernier de créer ses propres processeurs Kirin utilisés dans l’ensemble de ses smartphones. Huawei doit aussi créer son propre système d’exploitation vu que sa licence d’Android va être révoquée. L’année 2019 va être compliquée pour lui.

SourceAFP


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

4 commentaires pour cet article :

  1. Mais ça a été prouvé ces histoires d’espionnage?

  2. Oui et non. Disons que le flou règne, d’un côté une entreprise de technologie crée en partie par d’ancien agents du renseignements chinois. Chine que l’on connais notamment pour sa volonté de tout contrôler et de tout censuré, l’espionnage y va également bon train (tout du moins dans leur pays pour l’instant, car l’espionnage et le vol de brevet par exemple n’est pas prouver même si nombre de pays l’on dénoncer par le passé). De l’autre côté les USA, pays dont les avancées technologiques se retrouve peu à peu limitées et de moins en moins attrayantes face à l’essor chinois dans se secteur. Les USA soit prétexte d’espionnage peuvent tout à fais vouloir nuire à cet essor. Il est tout de même compréhensible de vouloir protéger son peuple d’une menace d’une grande puissance extérieur ne possédant pas la même éthique et les même valeurs.

    • En gros c’est une « guguerre » en les 2 plus grandes puissances économiques, mais les autres qui n’ont rien demandé vont trinquer aussi

  3. J’ai presque pitié pour eux… c’est tellement chaud pour leurs fesses… tout le monde les abandonnent

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |