Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet La banque d’image Getty refuse désormais les photos de mannequins retouchées pour paraître plus minces

La banque d’image Getty refuse désormais les photos de mannequins retouchées pour paraître plus minces

La loi française obligera dès le mois prochain les agences ou magazines de mode à placer le label « photographie retouchée » sur leurs clichés lorsque ces derniers sont retouchés numériquement afin d’ « embellir » la mannequin (bien souvent pour la faire paraître plus mince qu’elle ne l’est vraiment). Et comme s’il avait suffit d’ouvrir la porte pour que tout le monde s’engouffre à l’intérieur, c’est au tour de la banque d’image Getty d’annoncer qu’elle refusera désormais toute photo « décrivant une modèle dont les formes ont été retouchées afin de la faire paraître plus mince ou plus en chair ».

Zendaya Photoshop 460x450

La mannequin Zendaya a protesté sur son compte Instagram contre la façon dont un magazine de mode s’était permis de l’amincir numériquement.

Même si l’interdiction concerne aussi les modifications numériques destinées à « élargir » un modèle, la décision de Getty cible avant tout les « photoshopages » visant à rendre plus mince, ce qui constitue l’immense majorité des cas. Getty précise tout de même que les altérations numériques seront acceptées dès lors que ces modifications ne portent pas sur la forme du corps du mannequin. Ainsi, les photos avec maquillage numérique, ou montrant un mannequin avec une couleur de cheveux retouchée numériquement, ne seront pas concernées par la nouvelle mesure.

Tess Holliday 467x450

La mannequin grande taille Tess Holliday participe à des mouvements féministes de type « Positive Body » et pose nue sur son compte Instagram; les temps changent… Mais à quand des mannequins homme « grande taille » affichant fièrement leur brioche dans les magazines de mode ? 

La modification des mentalités vis à vis de la représentation idéalisée du corps des femmes a commencé sur les réseaux sociaux, où des groupes de femmes bien en chair et fières de leurs corps ont assumé de pouvoir se montrer en maillot sur des clichés selfies; par ailleurs, quelques mannequins célèbres s’étaient plaint à leur tour de la façon dont les magazines retouchaient leurs photos, craignant aussi que cela ne pousse certaines jeunes filles, par identification, à devenir beaucoup trop mince (pour ne pas dire maigre) ou au contraire à se culpabiliser d’être aussi « loin » de ces standards idéalisés.

Mannequin Homme 2 600x306

Et la représentation idéalisée des hommes (jusqu’à l’absurde), on en fait quoi ?

Ne reste donc plus qu’à s’attaquer à la mode masculine, où l’on entend tout de même beaucoup moins de réclamations demandant à ce que l’on cesse de représenter les mâles alpha sous la seule et unique forme de demi-dieux aux pecs saillants. Là aussi un retour au réel ne ferait pas de mal, y compris sans doute pour l’égo et la « construction » psychologique des jeunes adolescents.

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. Très bonne décision, trop de gamines veulent ressembler aux femmes sur papier glacé avec les conséquences que l’on sait sur leur santé.

  2. En effet; mais l’on peut tout de même regretter que l’on ait à ce point « genré » le problème; 5% des adolescents américains prennent des stéroïdes anabolisants pour ressembler aux musclors de la mode ou des films et seule la FDA s’en alarme, ce qui n’est pas tout à fait normal. Considèrerait t-on finalement « normal » de sur-idéaliser le corps masculin au moment où l’on fait de réels progrès pour revenir au corps « réel » des femmes ? Ce serait d’une grande tristesse. Un indice : lorsqu’on parle d’un mannequin femme « grande taille », on parle d’une femme en surpoids prononcé; lorsqu’on parle d’un mannequin homme « grande taille » , on parle d’un apollon…vraiment très grand.

  3. 5% ? Ça fait 5% de sélection naturelle, car ils auront certainement un cancer des testicules ou autre maladie. Mais bon je vais pas les pleurer tout de même, pour une fois que la bêtise tue son porteur. Bon sinon en effet cette lois est une bonne chose car les gamines ne doivent plus avoir comme référence des poupées photoshopées.

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |