Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet L’Allemagne hausse le ton face à Google concernant sa gestion des données utilisateurs

L’Allemagne hausse le ton face à Google concernant sa gestion des données utilisateurs

Google continue d’être sur le grill en Europe, et ce ne sont pas les atermoiements (pour ne pas dire le refus) du groupe pour modifier quoique ce soit à ses nouvelles règles concernant les données utilisateur de ses services qui pourront changer la perception des autorités de contrôle.

Après les coups de sang des Cnil françaises, italiennes et espagnoles, après l’enquête de la commission européenne pour de possibles abus anti-trust sur le moteur de recherche, c’est au tour de l‘Allemagne, et plus particulièrement de l’Autorité pour la protection des données, de montrer son désaccord frontal avec le géant du web. la HDPA considère que les pratiques (et les techniques) de profilage de comptes utilisées par Google contreviennent au Telemedia Act et au Federal Data Protection Act, soit la base même des lois garantissant la protection des données informatiques personnelles en Allemagne.

Google Batiment Logo

L’autorité de contrôle pointe du doigt le fait que recouper les données d’un même utilisateur sur plusieurs services aux fonctions bien différenciées est absolument interdit en Allemagne, un cadre légal qui n’empêche pourtant pas Google de fournir depuis des mois des documents explicatifs au lieu de simplement se conformer à la loi. Alors qu’il est demandé à Google de modifier ses règles de gestion des données utilisateur et d’expliquer clairement à ce même utilisateur comment ses informations personnelles sont utilisées, le géant du web continue invariablement de fournir la même réponse : « Nous nous sommes pleinement engagés avec la HDPA à expliquer nos règles de gestion des données personnelles et comment celles-ci permettent de créer des services plus simples et plus performants« .

Il n’est (vraiment) pas certain que la HDPA goûte à cette explication, qui donne clairement l’impression que Google continue de ne se soucier que de l' »efficience » de ses services, sans jamais considérer que les « principes » même de cette efficience puissent se retrouver dans l’illégalité la plus totale.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |