Tendances :iOS 13iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Décret « Trump » : TSMC continuera de produire des puces pour Huawei, mais…

Décret « Trump » : TSMC continuera de produire des puces pour Huawei, mais…

Depuis la signature du décret « Trump », Huawei a perdu de nombreux fournisseurs, matériels ou logiciels : Google, ARM, Toshiba, Qualcomm, SD Association, la liste des défections s’allonge jour après jour. TSMC vient de stopper, sans doute temporairement, cette spirale de mauvaises nouvelles; le fondeur taiwanais affirme en effet qu’il continuera à fabriquer des processeurs Kirin pour Huawei; la production des Kirin 710 (sur les modèles Honor), des Kirin 980 (P30, P30 Pro, Mate 20 Pro) et même du prochain Kirin 985 ne serait pas affectée par le ban commercial.

Une précision s’impose : le Kirin 985 a bien été conçu par HiSilicon (filiale de Huawei) sur la base d’une architecture ARM (qui ne peut plus travailler avec Huawei), mais la production de la puce aurait débuté avant même la signature du décret américain, ce qui lui permet d’éviter une interdiction de vente. La situation de Huawei semble donc se dégager sur le front des processeurs, mais cette embellie ne serait que passagère : le successeur du Kirin 985 devra en effet être conçu « from scratch », sans s’appuyer sur l’architecture ARM. La bonne nouvelle (si l’on peut dire…), c’est que Huawei a donc environ une année pleine pour mettre au point un processeur maison qui ne dépende en rien de technologies américaines. Pour certains spécialistes, ce délai d’un an est trop court; pour d’autres, c’est peut-être jouable.

Mais même dans le meilleur des cas, Huawei aurait toujours le problème « Google » sur les bras; sans le Google Play Store (et sans les apps de services américains qui y transitent, comme Facebook, Instagram, etc.), sans les services Google (Gmail, Google Maps, etc.), et sans les versions officielles Android (non Open Source), les smartphones Huawei pourront-ils seulement exister hors du marché chinois ?



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. Les chinois peuvent à minima se rabattre vers leur marché intérieur, et compter aussi sur les technophiles européens qui sauront installer les applis google sur leurs smartphones.

    Ou bien ils lancent un investissement massif dans de la R&D pour créer leur propre technologie de processeur et ne plus être dépendants des brevets US.

    Dans les 2 cas, je ne pense pas que Huawei s’effondre.

    Par contre, ce qui m’étonne, c’est le silence assourdissant du gouvernement chinois, alors qu’un de ses fleurons technologiques se fait malmener par Trump. Question « rouler des mécaniques », les chinois ne sont pas en reste vis à vis des américains et des russes donc je trouve ça étonnant.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |