Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Vie privée et emails : la Cour suprême des Etats-Unis va prendre en charge un dossier en rapport avec Microsoft

Vie privée et emails : la Cour suprême des Etats-Unis va prendre en charge un dossier en rapport avec Microsoft

Que peut faire la justice américaine si la police arrête un suspect et veut accéder à des emails qui sont stockés sur des serveurs étrangers ? Pas grand-chose à ce jour, mais la situation pourrait évoluer à l’avenir. La Cour suprême des États-Unis a annoncé lundi qu’elle examinerait une affaire emblématique de protection de la vie privée, opposant le gouvernement de Donald Trump à Microsoft.

Il y a quelques années, Microsoft a refusé de donner des emails stockés sur ses serveurs à l’étranger, alors qu’une enquête était en cours aux États-Unis. Le suspect était accusé de trafic de stupéfiants. Les agents en charge de l’enquête disposaient d’un mandat de saisie pour obtenir les emails, mais Microsoft a affirmé que le mandat en question ne couvrait pas l’Irlande, où étaient stockés les messages visés. Les emails stockés sur les serveurs américains ont été donnés, mais pas ceux stockés sur les serveurs irlandais.

Les autorités américaines dénoncent une telle position de refus, en soutenant qu’elle entrave « des centaines si ce ne sont des milliers d’enquêtes pénales ». La Cour suprême va donc s’occuper de ce dossier, il s’agit du sommet du pouvoir judiciaire aux États-Unis. C’est elle qui aura le dernier mot au sujet de cette affaire.

Pour rappel, Microsoft s’était défendu en expliquant que rien n’empêcherait en retour des policiers étrangers d’exiger des données stockées aux États-Unis si on autorisait à saisir des emails à l’étranger. Les juges avaient été sensibles à ce discours.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Espérons que la « justice » états unienne donnera raison à Microsoft. Et j’espère, ré ouvrir l’affaire Ross Ulrich, cette fois en sa faveur.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |