Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Comme les États-Unis, l’armée française veut se passer de l’antivirus Kaspersky

Comme les États-Unis, l’armée française veut se passer de l’antivirus Kaspersky

Kaspersky est en train de vivre une mauvaise période avec les institutions de plusieurs pays. L’administration américaine a récemment décidé de se séparer du célèbre antivirus, estimant qu’il avait des liens avec la Russie et pouvait faire de l’espionnage. L’éditeur russe fait face à une situation tendue entre les États-Unis et la Russie, et ce depuis plusieurs mois maintenant. Il se trouve que la France le pointe également du doigt.

Selon L’Express, le ministère des Armées en France cherche à se passer des outils de Kaspersky. Le travail a déjà commencé en réalité puisque le ministère de la Défense a décidé de réduire l’usage des outils de Kaspersky pour préférer ceux du groupe anglais Sophos et du groupe japonais TrendMicro.

Pourquoi l’armée française veut-elle se séparer de Kaspersky ? A-t-elle peur d’un espionnage ? « Nous étions trop dépendants de Kaspersky, une société, certes très performante, mais dont les liens entretenus avec l’État russe nous inquiètent », indique un proche du dossier. « Cette décision a été prise avant même les États-Unis mais le mouvement s’est accéléré cet été après les dégâts causés par WannaCry », a-t-elle ajouté. Pour rappel, la Russie est accusée d’avoir un lien avec le ransomware WannaCry.

Par ailleurs, le piratage de La République en marche, à savoir le parti politique d’Emmanuel Macron, pendant la dernière campagne présidentielle, a renforcé l’idée de se séparer de Kaspersky. Là encore, les Russes ont été accusés d’être les auteurs du piratage qui a donné accès à 9 Go de fichiers avant le second tour de l’élection opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |