Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone

Critique : Cars 3, un McQueen grisonnant mais efficace !

Pixar commence son année 2017 avec la sortie prochaine en France de Cars 3. Près de 11 ans après la sortie du premier opus, Flash McQueen revient sur les circuits américains après avoir fait un petit tour du monde dans un second film qui n’aura pas plu à tout son public. Un contenu plus mature, de nouveaux personnages, de quoi plaire à nouveau ? Voici quelques éléments de réponses.

Le 2 août prochain, nous retrouverons donc un Flash McQueen toujours en lice dans la Piston Cup, terrain de jeu d’une nouvelle génération de bolides dotés des dernières technologies, dont le fameux Jackson Storm, voulant mettre à la retraite le célèbre numéro 95. Victime d’un grave accident, Flash va tout faire et tout tenter pour revenir à son plus haut niveau aidé par une nouvelle protagoniste, Cruz Ramirez, la jeune coach de l’écurie Rust-Eze qui apporte sa jeunesse, son entrain et sa féminité au film face à un Storm plus méprisant, ironique.

On sent que Cars 3 tente un grand retour aux sources pour faire oublier Cars 2. Le film en vient même à réutiliser le système de narration du premier film avec une course d’introduction, un peu longue pour le coup, suivit de la majeure partie du film comprenant l’apprentissage et le dépassement de soi-même avant de finir sur la course finale. On retrouve aussi une partie des décors dont évidemment Radiator Springs, mais pas forcément les personnages, dont un Martin assez peu présent mais un Doc Hudson dont on parle très souvent, bien que disparu.

Côté technique, John Lasseter, qui aura réalisé les deux premiers Cars mais aussi Toy Story, laisse sa place à celui qui aura notamment fait le storyboard de Cars 1 et 2, Brian Fee qui réalise du coup son premier film et ça fonctionne très bien ! Les plans sont très bien choisis, d’un graphisme époustouflant et mis en valeur par une bonne bande originale réalisée par Randy Newman. De quoi bien mettre en avant les thèmes assez difficiles de Cars 3 comme la relation intergénérationnelle ou l’égalité homme/femme.

Malgré une légère crainte en entrant en salle, Cars 3 donne le sourire aux grands mais surtout aux plus petits grâce au duo McQueen et Ramirez qui fonctionne très bien. Une bonne surprise de Pixar, qui conclut agréablement la trilogie, voir surement la licence, en attendant le prochain film original Coco qui arrivera en novembre. Et surtout, n’oubliez pas de chercher la fameuse camionnette Pizza Planet et autres références Pixar !

7/10

Notre avis

- La beauté des décors et textures
- Le personnage de Cruz
Pour
Contre
- Une histoire légèrement prévisible


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |