KultureGeek Tests et Reviews [Test] OnePlus 8T : la nouvelle référence du haut de gamme Android à 600 euros

[Test] OnePlus 8T : la nouvelle référence du haut de gamme Android à 600 euros

18 Nov. 2020 • 15:48
0
MEILLEURS PRIX
Marchand Prix
logo Darty
Darty
699,00€
699,00€
port gratuit
Voir l'offre
Voir la fiche

Le OnePlus 8T ne fait pas les choses à moitié. Premier OnePlus en test chez KultureGeek, mais aussi… première vraie claque sur Android depuis des lustres. Sur le papier, on est pourtant raccord avec le haut de gamme Android disponible sur le marché, ni plus ni moins comme dirait l’autre : écran AMOLED 120 Hz de 6,55 pouces, Snapdragon 865 épaulé par 12 Go de mémoire vive, 5G, bloc photo 4 capteurs (pas si gros que cela), la fiche technique du OnePlus 8T coche presque toutes les cases… mais l’intérêt n’est pas seulement dans cette débauche de composants. Le smartphone dispose en effet d’un atout qui lui est propre, soit une interface aussi élégante que réactive qui file vraiment à toute vitesse sous les doigts. Vous en voulez encore ? Voici la suite de l’aventure :

 

Une élégance discrète

On ne fait bonne impression qu’une fois dit l’adage, et dans le cas du OnePlus 8T, le fabricant chinois s’est donné les moyens de séduire dès le premier coup d’œil. Le OnePlus 8T est proposé dans un boitier au style résolument premium, presque luxueux.

Arrière du OnePlus 8T et ses appareils photo

Dans le coffret, le smartphone, le chargeur et le câble de recharge mini-USB tout en rouge avec les embouts blanc. Classe ! Le smartphone lui-même est plutôt élégant quoi que le design semble piocher un peu dans les tendances des flagships du moment : Les bords arrondis des iPhone (ou plutôt des iPhone avant l’iPhone 12/12 Pro), le dos qui rappelle les Galaxy Sx, et un bloc photo finalement plutôt compact si l’on considère que ce dernier contient pas moins de 4 capteurs pour la photo.

OnePlus 8T Photo cue conenctique

Les bordures extrêmement fines autour de l’écran complètent ce look à la fois discret et élégant. La tenue en main est agréable et bien équilibrée malgré le poids de l’appareil (188 grammes). On a failli oublier : les finitions sont exemplaires, pas tout à fait au niveau de celles des derniers iPhone, mais cela se joue ici sur des micro-détails. Seul reproche ici, le dos brillant et un véritable piège à traces de doigts, et ces traces se voient vite au regard (c’est peu de le dire).

OnePlus 8T Photo Appareil 1

Un écran superbe… et véloce

Une fois l’écran allumé, la bonne impression de départ se confirme : la dalle AMOLED 6,55 pouces Full HD+ est absolument superbe. Ce n’est pas la définition la plus élevée que l’on ait vu sur smartphone, mais OnePlus trouve ici le bon équilibre entre la définition et une fréquence d’affichage fixée ici à 120 HZ (240 Hz d’échantillonage), ce qui permet au 8T de garder une autonomie acceptable tout en proposant un affichage ultra fluide grâce au 120 Hz.La colorimétrie ne dérive pas vers le bleu ou le jaune (105% du DCI-P3), le contraste atteint les cimes (AMOLED oblige), et la luminosité maximale égale peu ou prou celle de mon iPhone 12 Pro, ce qui signifie que l’on se situe dans les eaux des 800 nits.

OnePlus 8T Photo appareil

Des perfs et une interface au top

Les performances de l’appareil découlent de trois facteurs cumulés : un processeur Snapdragon 865 épaulé par 12 Go de RAM, une dalle 120 HZ, et une interface Oxygen OS aussi sobre que réactive (sous Android 11), qui renvoie facilement dans les cordes toutes les surcouches Android que nous avions testé jusqu’ici. Ce trio d’atouts se ressent vraiment à l’usage : l’interface file aussi vite que l’éclair, et offre un niveau de réactivité globale véritablement supérieur à iOS, ce qui est un comble étant donné qu’Oxygen OS est une surcouche alors qu’iOS est un système « natif ».

Les amateurs de bench peuvent se référer à l’évaluation Geekbench 5 (890 points en mono-coeur, 3209 en multi-coeurs), mais dans le cas du OnePlus 8T, on ne saurait trop vous conseiller de ne pas tenir compte de ces chiffres, qui ne reflètent pas vraiment la sensation de rapidité à l’usage. A noter que l’interface affiche en permanence tout en haut de l’écran des mini-icones représentant les dernières tâches effectuées, les notifs, la connexion réseau, etc. Très pratique quoiqu’un peu surchargé parfois… Du coté des options de verrouillage, il y a l’embarras du choix : un scan facial 2D peu sécurisé, un code, un signe à faire sur une zone à 9 points ou bien encore le capteur d’empreintes intégré sous l’écran, ce dernier s’avérant rapide et plutôt fiable (pas d’erreurs lors de nos tests).

Les performances en jeu sont excellentes. Genshin Impact et 9 tournent sans ralentissements notables tandis que la fluidité globale de l’affichage apporte là encore un petit plus. Le OnePlus 8T dispose même d’un mode Fnatic spécialement dédié aux joueurs. Ce mode désactive les apps en tâches de fonds pour libérer toute la puissance du processeur et de son GPU intégré.

OnePlus 8T Genshin Impact

Photo : correct, mais des progrès à faire

Côté photo, le OnePlus 8T est à priori bien doté : un capteur principal de IMX586 de 48 Mpx (f/1,7) + stabilisateur hybride OIS et numérique, un ultra grand angle IMX481 16 MPx (f/2,2) avec un champ de vision de 123°, un capteur Macro de 5 MPx et enfin un 2 MPx Monochrome pour la profondeur de champ. Vous ne remarquez pas quelque chose ? Il n’y a pas de zoom optique sur le moindre capteur. Les photos réalisées avec le capteur principal proposent un beau piqué avec très peu de bruit sur les photos de jour. En revanche, on note une dérive colorimétrique assez évidente sur les zones de couleurs unies, et ce sur tous les capteurs (l’ISP donc).

OnePlus 8T Photo 12

Le grand angle produit souvent des effets de déformation sur les bords du cliché

OnePlus 8T Photo 10

OnePlus 8T Photo 9

Les 48 MPx du capteur principal permettent d’aller gratter les moindres détails, comme les aspérités du mur ou la fine couche de Terre sur le citrouille

OnePlus 8T Photo 7

Le mode nuit produit des résultats nets et sans (trop) de bruits, mais le sujet est un peu surexposé. Le cliché ci-dessus est réalisé dans des conditions de luminosité extrêmement faibles 

OnePlus 8T Photo 5

OnePlus 8T Photo 4

La mise au point n’est pas toujours parfaite sur les sujets rapprochés, avec ici des effets de flou qui rognent sur les éléments à l’avant plan. De plus, les couleurs sont bien plus vives qu’en réalité 

OnePlus 8T Photo 1

Même en condition de faible luminosité, le mode portrait parvient à produire un effet Bokeh assez doux et convaincant 

OnePlus 8T Photo 2

Le zoom numérique (x2 ici) fourni un bon niveau de détail via le capteur 12 MPx

Des déformations sont bien visibles sur les contours des clichés pris au grand angle, et l’absence de zoom optique n’est gênante que si l’on souhaite aller au delà du x2 (le 48 MPx n’autorise malheureusement pas le zoom). Le mode portrait est plutôt une bonne surprise, y compris en conditions de faible luminosité, et les effets bokeh sont bien rendus sans gros soucis de détourage. Les clichés de nuit ou en basse luminosité profitent de l’ouverture du capteur principal. Les zones sombres sont bien débouchées, parfois trop : les clichés en mode nuit sont souvent trop éclaircis, un constat qui vaut en fait dès que la luminosité est en baisse. Très bon point en revanche, la présence d’un mode « professionnel » avec des options paramétrables (ISO, ouverture, profondeur de champ manuelle, température de couleur, etc.).

OnePlus 8T Photo Appareil 3

Autonomie : bonne pour un mobile 120 Hz

L’autonomie du OnePlus 8T est plus que correcte au vu de son affichage 120 Hz. Notre modèle de test a tenu environ 14 heures en usage constant, ce qui le place dans une bonne moyenne. Ce n’est pas fou en soi, mais pour un mobile 120 Hz, c’est… très bien. Un grand merci à la batterie 4500 mAh. L’appareil se recharge en moins d’un heure grâce à son chargeur 65 W, mais il n’y a pas de recharge sans fil, à contrario du modèle OnePlus 8 Pro.

OnePlus 8T Avant Arriere Officiel

Conclusion : un rapport qualité prix imbattable

Pour conclure, le OnePlus 8T ressemble vraiment à un très bon deal. Les performances sont globalement excellentes, surtout au niveau de l’affichage et de l’interface, l’autonomie est correcte pour un mobile 120 HZ et le rendu photographique, s’il n’est pas dans le haut du panier, remplit largement son office. Les reproches se limitent finalement à l’absence de zoom optique… et de recharge sans fil. Ce package très qualitatif est proposé à 600 euros environ, ce qui est bien là l’argument ultime de ce véritable haut de gamme. Le OnePlus 8T est même sans conteste la nouvelle référence du secteur à ce niveau de tarif. Un rapport qualité prix imbattable.

 

➡️ Le OnePlus 8T est disponible chez Darty au prix de 699€.

Résultat
Affichage
10
Design
8
Performances
9
Autonomie
8
Note Totale
8.5
Meilleurs Prix
Marchand Prix
logo Darty
Darty
699,00€
699,00€
port gratuit
Voir l'offre
Voir plus d'offres ⬇
  • Belles finitions
  • Superbe écran... super véloce
  • Interface très réactive
  • Bloc photo convaincant
  • Autonomie correcte pour un mobile 120 Hz
  • Rapport qualité prix remarquable
  • Pas de zoom optique
  • Pas de recharge sans fil
  • Pas de norme IP68

Signaler une erreur dans le texte

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers tests

OnePlus 8T Arriere Officiel

[Test] OnePlus 8T : la nouvelle référence du haut de gamme Android à 600 euros

18 Nov. 2020 • 15:48
0 Tests

Le OnePlus 8T ne fait pas les choses à moitié. Premier OnePlus en test chez KultureGeek, mais aussi… première vraie claque sur...

Beats Flex 3

[Prise en main] Beats Flex : un son correct, le sans fil et une belle autonomie pour 50 euros

26 Oct. 2020 • 12:25
1 Tests

Avec ses Beats Flex, Beats tente le pari de proposer des intra-auriculaires qui gardent la désirabilité de la marque Beats… mais...

Samsung galaxy Note 20 et Note 20 Ultra

[Test] Galaxy Note 20 5G / Note 20 Ultra : des flagships solides mais pas excellents en tout

8 Oct. 2020 • 10:36
0 Tests

« Deux tests en un, vous n’y pensez pas ? ». Après plusieurs jours de prise en main, force est pourtant de constater...

Street Power Football 2

[Test] Street Power Football : un Football de Rue de type arcade, mais en manque de fun

7 Sep. 2020 • 11:05
0 Tests

Avec Street Power Football, le petit studio français SFL Interactive tente de reprendre à sa manière le flambeau de Fifa Street (et...

Blood Machines

[Critique] Blood Machines : un trip de S.F sexy et iconoclaste dopé au gros son de Carpenter Brut

1 Sep. 2020 • 18:00
0 Tests

Lancé comme un OVNI par une campagne de financement participatif, Blood Machines est le prolongement d’un clip techno-futuriste baigné...

Xperia 1 II

[Test] Xperia 1 II : retour en force pour Sony avec un smartphone aux performances solides

21 Août. 2020 • 10:38
0 Tests

Sony s’accroche au marché du smartphone. Mieux encore, le fabricant japonais ne se contente pas d’exister avec des mobiles de milieu de...

Mafia 2 Header

[Test] Mafia II Definitive Edition : Une offre qu’on pourrait refuser

3 Août. 2020 • 10:30
0 Tests

10 ans après la sortie de Mafia II en 2010, 2K Games revient avec une version supposément revue et modernisée, mise au point par les...

Les dernières actu Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site