Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes SFR et Bouygues comptent réaliser 300 millions d’euros d’économies par an

SFR et Bouygues comptent réaliser 300 millions d’euros d’économies par an

SFR et Bouygues Telecom ont tenu ce matin une conférence de presse pour annoncer aux journalistes présents leur accord de mutualisation pour leurs réseaux mobiles. Cet accord avait été tenu par voie de communiqué vendredi dernier, nous l’avions détaillé. Les numéros deux et trois du mobile en France ont annoncé ce lundi vouloir, du moins espérer réaliser à eux deux autour de 300 millions d’euros d’économies par an une fois achevée la mise en commun partielle de leurs réseaux en 2017. Dans le détail, SFR devrait réaliser autour de 200 millions de réductions de coûts. De son côté, Bouygues Telecom vise les 100 millions d’économies.

Olivier Roussat Jean-Yves Charlier

Oliver Roussat (PDG de Bouygues Telecom), Jean-Yves Charlier (dirigeant de SFR)

« Nous allons nous trouver sur la fourchette basse (…) puisque cet accord a pour objectif d’améliorer la couverture pour nos clients. Une bonne partie des économies va être réinvestie (…) », a indiqué le dirigeant de SFR. L’homme d’affaires se base sur les mutualisations déjà effectuées au sein de l’Europe pour parler d’une « fourchette basse ». En temps normal, elle se situe entre 20 et 25%.

Au sujet des emplois, rien à craindre si l’on en croit SFR et Bouygues Telecom. En temps normal, des postes sautent ou des employés sont licenciés lorsque des économies de cette échelle sont réalisées. « L’accord sera sans impact sur l’emploi » selon Olivier Roussat, le dirigeant de Bouygues Telecom.

Il en a profité pour souligner l’arrivée possible d’un autre opérateur dans cette mutualisation. Free avait justement tapé à leur porte fin novembre dernier afin de ne pas être distancé. Toutefois, ce n’est pas prévu que le quatrième opérateur français rejoigne SFR et Bouygues Telecom dans l’immédiat. « Rien qu’à deux cela nous a pris déjà six mois et demi », a souligné Olivier Roussat.

Dans le détail, SFR et Bouygues Telecom couvriront 57% de la population. La carte des régions couvertes mutuellement est disponible sur cet article. Dans les grandes villes, les deux opérateurs resteront concurrents.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |