Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix

[Test] Xperia 1 II : retour en force pour Sony avec un smartphone aux performances solides

MEILLEURS PRIX
Marchand Prix
logo Fnac Marketplace
Fnac Marketplace
894,99€
889,00€
+ port 5,99€*
Voir l'offre
logo Fnac
Fnac
1 199,00€
1 199,00€
port gratuit
Voir l'offre
logo Amazon FR
Amazon FR
1 199,00€
1 199,00€
port gratuit
Voir l'offre
logo La Redoute Marketplace
La Redoute Marketplace
1 445,77€
1 445,77€
port gratuit
Voir l'offre
Voir la fiche

Sony s’accroche au marché du smartphone. Mieux encore, le fabricant japonais ne se contente pas d’exister avec des mobiles de milieu de gamme accessibles au plus grand nombre, mais joue aussi crânement sa chance avec des modèles franchement premium, qui tentent de toiser les derniers Galaxy S, Mi Pro, ou autres Px.  Le Xperia 1 II est le nouveau pari d’un fabricant qui espère moins faire exploser sa Pdm (au plus bas sur le marché mobile) que ne pas se faire décrocher des wagons des technologies mobiles. Après tout, ce que l’on retrouve dans nos smartphones a de bonnes chances d’arriver dans d’autres appareils (technologie d’écrans, processeurs, APN, etc.), sans même parler de l’inexorable progression dans la miniaturisation des composants (miniaturisation qui profite là encore à d’autres marchés technologiques). Cette fois pourtant, le dernier flagship de Sony nous semble avoir les atouts pour aller au delà d’un simple statut de représentant de marque : le Xperia 1 II signe même à vrai dire le retour en force – inattendu – de Sony sur le marché mobile. Explications :

 

Finitions et acier compensent la présence de bordures

S’il y a bien une chose qui trahit encore la position particulière de Sony vis à vis du mobile, c’est le design. Non pas que le le XPeria 1 II soit particulièrement moche, mais ce flagship est aujourd’hui le seul appareil positionné sur le haut de gamme à garder de vraies bordures bien visibles tout autour de l’écran. Pour suivre le fameux « wagon technologique », Sony s’attache donc avant tout à ce qu’il y a à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur, tout en faisant en sorte que le design ne soit pas rebutant en soi (ce qui était malheureusement le cas sur de précédents modèles d’Xperia, beaucoup trop datés sur le plan esthétique). La finition est en revanche impeccable, avec des boutons physiques qui affleurent à peine sur la bordure. A ce sujet, on remarque un petit bouton situé tout en bas de la bordure droite, bouton qui est en fait un déclencheur photographique (enfin du neuf) !

Le choix du métal comme matériau de coque donne un joli rendu, même si les traces de doigts se régalent. Notons aussi que l’appareil est certifié IP68 et résistera donc à une immersion peu prolongée. Ces détails ainsi que le bloc photo peu proéminent confirment que Sony a fait un réel effort pour ne pas se contenter d’un design trop « à minima ». Finalement, hormis ses bordures assez visibles, le XPeria 1 II est plutôt un joli smartphone.

Une dalle OLED d’excellence

L’écran du Xperia 1 II est un modèle du genre: la dalle OLED 6,5 pouces au format singulier 21:9 est capable d’afficher de la 4K (UHD) et la colorimétrie s’approche de l’excellence, à condition de faire un petit tour dans les paramétrages de l’appareil. La latence de la dalle est extrêmement faible et la réflectance très limitée par rapport à d’autres modèles de test.  Et bien évidemment, l’affichage OLED assure un contraste absolument infini sur les noirs. Petit bémol tout de même, la dalle s’affiche le plus souvent en FHD+ pour des questions d’autonomie et la luminosité maximale nous a semblé un peu faible, surtout pour les usages en extérieur. A noter que le format particulier de l’écran rend la prise en main plutôt facile, sauf pour aller « pêcho » le bouton de volume situé en haut de la bordure de droite (petite paluche aussi).  La partie son est quasiment du même niveau : le rendu stéréo est parmi les meilleurs que nous ayons testé, et le son en lui-même est profond, précis et même un poil spatialisé. Un léger manque de puissance sonore tout de même, et quelques distorsions remarquées à volume élevé.

Des performances au top

Le Xperia 1 II embarque un Snapdragon 865 (épaulé par 8 Go de RAM), soit le processeur « Android » le plus puissant du moment… après le Snapdragon 865+. Sans surprise, les perfs répondent présent. L’interface est parfaitement fluide et les jeux, même les plus gourmands en ressources, s’affichent sans saccades. Nous n’avons constaté aucun ralentissement durant nos quelques jours de test, ce qui commence à être une bonne habitude sur les smartphones Android depuis l’arrivée du 855 et de ses successeurs. A mettre dans la colonne des perfs réseau,  l’appareil est compatible 5G.

Encore loin des meilleurs Photophones

Avec 3 modules au dos et le pedigree de Sony dans le secteur des APN, le Xperia 1 II semblait promis à un bel avenir en tant que Photophone ; hélas trois fois hélas (comme autant de capteurs), les clichés réalisés avec l’appareil se sont avérés très décevants : couleurs délavées et incorrectes, lissage à gogo, manque de piqué, les petits soucis sont légion, ce qui coûte d’ailleurs à ce Xperia un demi-point sur la note finale. Les photos de nuit ne sont pas les pires que l’on ait réalisé sur un smartphone, mais cela n’est pas suffisant pour placer l’Xperia au niveau du Galaxy S20 Ultra, du Mi10, de l’iPhone 11s ou des P30/P40 de Huawei. Le capteur frontal (12 MPx) lisse tout autant les détails si ce n’est plus ; à oublier bien vite. Il y a tout de même quelques points positifs à relever, comme le déclencheur physique, la vitesse de l’autofocus, et bien sûr les trois capteurs 12 megapixels (24mm f/1,7 – 16mm f/2,2 – 70mm f/2,4) qui permettent tout de même une certaine souplesse dans le choix des prises de vue.

Un champion de l’autonomie

Le Xperia 1 II est très autonome (batterie de 4000 mAh) et a tenu un peu plus de deux jours sur sa première charge complète. En revanche, la recharge est vraiment lente, aussi lente à vrai dire que celle de mon iPhone X (soit 2 heures environ). Le chargeur de 18 W n’aide pas vraiment.

Conclusion : Sony se replace

Le Xperia 1 II est un smartphone aux performances solides, qui replace Sony dans la liste des fabricants capable de livrer des smartphones vraiment haut de gamme. L’autonomie, l’écran et les perfs globales sont excellentes, mais la partie photo décevante empêche le mobile de se retrouver tout en haut du classement, en compagnie des vrais ténors de la discipline. Pour autant, le Xperia 1 II reste parfaitement recommandable, ce qui est déjà en soi une sacré nouveauté !

 

➡️  Voir tous les prix du Sony Xperia 1 II (noir) sur notre comparateur de prix

➡️ Voir tous les prix du Sony Xperia 1 II (violet) sur notre comparateur de prix

 

9/10

Affichage

7/10

Design

8,5/10

Performances

8,5/10

Autonomie

8/10

Notre avis

- Performances au top
- Autonomie excellente 
- Superbe écran OLED
- Port Jack
Pour
Contre
- Design pas foufou
- Partie photo étonnamment décevante
- Recharge lente


Signaler une erreur dans le texte

MEILLEURS PRIX
Marchand Prix
logo Fnac Marketplace
Fnac Marketplace
894,99€
889,00€
+ port 5,99€*
Voir l'offre
logo Fnac
Fnac
1 199,00€
1 199,00€
port gratuit
Voir l'offre
logo Amazon FR
Amazon FR
1 199,00€
1 199,00€
port gratuit
Voir l'offre
logo La Redoute Marketplace
La Redoute Marketplace
1 445,77€
1 445,77€
port gratuit
Voir l'offre
Voir la fiche Voir plus d'offres ⬇
Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |