Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix

[Test] Edna & Harvey s’évadent – The Anniversary Edition : une version console aux petits oignons pour ce classique du point’n click

Edna & Harvey s’évadent (Edna & Harvey The Breakout) est un cas un peu à part dans la longue liste des jeux d’aventure point’n click. Développé par Daedalic Entertainment et distribué en France en 2011, Edna & Harvey s’évadent est l’un des derniers fiers représentants d’un genre largement tombé en désuétude depuis le début des années 2000, mais qui connait de-ci de-là de jolis sursauts. Edna & Harvey s’évadent a donc (déjà) 12 ans (le jeu est sorti en Allemagne en 2008), et pour le dire avec une certaine franchise, le niveau de réalisation de cette version d’origine datait déjà pas mal par rapport aux meilleures productions de LucasArts. Fort heureusement, c’est l’Anniversary Edition, soit le remaster intégral du jeu d’origine, qui vient de débarquer il y a quelques jours sur les consoles PS4, Xbox One et Nintendo Switch. Cette version remastered nous promet de nouveaux graphismes et des commandes adaptées aux manettes, mais ces évolutions seront-elles suffisantes pour retrouver tout le charme d’un point’n click chargé d’humour ?

Du point’n click à l’ancienne

Edna est une jeune ado sacrément Weirdo (trad: bizarre). Dotée d’une imagination galopante, cette dernière a pris pour habitude de « taper la discut » avec son doudou en peluche, un lapin portant le petit nom d’Harvey. Au tout début du jeu, la jeune fille a bien d’autres soucis à régler qu’une double personnalité : Edna se réveille en effet dans la cellule capitonnée d’un asile tenu par l’étrange Dr Marcel. Que fait Edna dans cet endroit sinistre ? C’est ainsi que débute l’aventure de ce duo improbable qui nous fait immanquablement songer à Calvin & Hobbes (un Comics célèbre sur un petit enfant qui noue une relation d’amitié avec son tigre en peluche). Les amateurs de point’n clic retrouveront très vite leur marque : on approche Edna (ou Harvey) de certains endroits du décor, et une « roue d’actions » nous permet de sélectionner des interactions possibles avec certains objets, éléments du décor ou personnages. Edna peut à tout moment converser avec Harvey (les lignes de dialogue sont franchement savoureuses et très bien traduites en français), ce qui permet d’ailleurs d’obtenir quelques indices (un petit malin cet Harvey). On avance dans l’histoire d’Edna principalement par à-coups, c’est à dire lorsqu’on a pu faire matcher un objet particulier (ou une ligne de dialogue) avec tel personnage/objet/élément de décor. Du pur point’n click en somme.

Des énigmes parfois un peu trop tordues

Les énigmes proposées sont parfois logiques, et parfois… beaucoup moins, au point qu’on a l’impression de se retrouver devant les casse-têtes totalement tordus d’un Gobliiins, la célèbre série d’aventure de Coktel Vision. Au final, on se retrouve souvent à essayer toutes les combinaisons possibles afin d’en trouver une qui fonctionne, ce qui fait un peu perdre le fil de l’aventure au seul profit d’un « try and retry » pas toujours bien balancé. Cet aspect inégal du gameplay est malheureusement encore alourdi par des contrôles pas vraiment ergonomiques : la roue de choix s’avère finalement nettement moins pratique que le classique pointage à la souris, même si ce n’est pas non plus totalement insurmontable. Fort heureusement, la progression du scénario et surtout l’humour omniprésent (totalement dans l’esprit LucasArts) sauvent largement la mise. Osons le reconnaitre, votre serviteur s’est parfois franchement marré devant sa télé (version PS4).

Un gros remaster sur la partie graphique

Les nombreux rebondissements du récit suffiront sans doute à motiver la plupart des joueurs, sans compter l’excellente écriture des lignes de dialogue. Dans la liste des bons points, il faut aussi noter le gros remaster de la partie graphique, qui n’a (heureusement) plus rien à voir avec le niveau de réalisation du jeu de 2008/2011 (voir vidéo ci-dessus). Certes, ce n’est toujours pas au même niveau que la version modernisée d’un Day of the Tentacle, mais Edna & Harvey ne ressemble plus (ou beaucoup moins) à un titre réalisé sous Flash. On ne note pas les mêmes efforts sur la partie sonore mais cette dernière était déjà d’un très bon niveau sur le jeu d’origine (voix très convaincantes). La durée de vie est aussi à mettre à l’actif des quelques points forts : les joueurs les plus aguerris au genre finiront sans doute l’aventure en un peu plus de 5 heures, mais pour nous autres pauvres mortels, 8 à 12 heures seront certainement nécessaires.

Conclusion : l’humour et les dialogues emportent le morceau

Au final , cet Edna & Harvey s’évadent mérite t-il encore d’être joué sur consoles en 2020 ? Sans hésitation, oui ! Tout n’est pas encore parfait dans cet Anniversary Edition, les contrôles, bien que revus pour les consoles, restent peu pratiques, et certaines éniglmes ont eu le don de nous agacer, mais tous comptes faits, la qualité du scénario, les dialogues et surtout un vrai sens de l’humour qui fait souvent mouche finissent par emporter le morceau.

 

 

Edna & Harvey s’évadent est disponible à 19,99€ sur le PlayStation Store, la boutique Xbox, et le Nintendo Shop.

 

7/10

Notre avis

- Des graphismes revus à la hausse 
- La relation entre Edna et Harvey 
- Un humour digne des Lucasarts 
- Bonne durée de vie pour le genre 
- Des énigmes souvent coriaces
Pour
Contre
- Réalisation encore un poil cheap 
- Des énigmes parfois trop tordues 
- Des contrôles un peu lourdingues pour un point'n click 
- Scénario pas foufou


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |