Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Science Une intelligence artificielle crée l’un des antibiotiques les plus puissants qui soit, l’Halicin

Une intelligence artificielle crée l’un des antibiotiques les plus puissants qui soit, l’Halicin

2045 : après juste 1 heures de calcul, une IA sur-puissante trouve un traitement révolutionnaire contre le cancer. Ce scénario de science-fiction est peut-être plus crédible qu’on pourrait l’imaginer de prime abord. Pour la première fois en effet, une intelligence artificielle mise au point par des chercheurs du prestigieux MIT (Massachusetts of Technology) a « trouvé » la formule d’un antibiotique particulièrement performant, l’halicin (en référence à l’IA Hal du film 2001 l’Odyssey de l’Espace). Pour parvenir à cette stupéfiante découverte, l’IA de type Machine Learning (apprentissage renforcé) a eu à sa disposition un catalogue de plus de 6 000 molécules « médicamenteuses ». Les chercheurs ont ensuite défini des objectifs précis pour l’IA, le principal d’entre eux consistant à s’éloigner le plus possible des antibiotiques existants, afin d’éviter la résistance bactérienne.

Halicin IA 600x337

En bas, des souches de la bactérie Escherichia coli prolifèrent dans un bain d’antibiotique « standard ». En haut, ces souches sont totalement détruites par l’halicin

Il n’a fallu que quelques heures à l’IA pour sélectionner une molécule puis concevoir sur cette base un nouvel antibiotique surpuissant. L’halicin (avec un h minuscule) a été testé avec succès sur des souris infectées par la bactérie A. baumannii, qui jusqu’ici résistait à tous les antibiotiques connus. La bactérie ultra-résistante a été éradiquée de l’organisme des souris en seulement 24 heures ! Les chercheurs du MIT ne s’arrêtent pas là : « nourrie » avec une base de donnée encore plus massive, l’intelligence artificielle « découvreuse d’antibios » est parvenue à mettre au point des dizaines d’antibiotiques dont deux  tout aussi performants que l’halicin.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

7 commentaires pour cet article :

  1. Kenny Chery

    c’est rassurant de savoir ça.

  2. Excellente nouvelle, merci Fred. C’est très encourageant pour l’avenir. Acinetobacter Baumannii est en effet une redoutable bactérie nosocomiale (qui s’attrape à l’hosto) très souvent résistante aux antibiotiques connus : pouvoir la combattre ainsi que les autres du même genre sera un grand progrès. Attention, il s’agit là de résultats de laboratoire : il va falloir évaluer sur les humains les éventuels effets indésirables (il y en a toujours) ça prendra du temps, et on pourra craindre l’apparition possible de résistances secondaires à ces nouvelles molécules. Mais c’est une avancée majeure.

  3. 🤷🏻‍♂️ peut être tester cette lA sur la création d’un vaccin pour le corona virus ?

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |