Tendances : iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S11Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes 5G en France : les opérateurs déçus par les 2,17 milliards d’euros demandés au minimum

5G en France : les opérateurs déçus par les 2,17 milliards d’euros demandés au minimum

Le prix de réserve pour les fréquences 5G en France a été dévoilé hier : ce sera 2,17 milliards d’euros. L’Arcep estimait que le « grand maximum » devait être 1,5 milliard d’euros. Le gouvernement n’a pas réellement écouté le gendarme des télécoms.

Les opérateurs français ont réagi depuis, par le biais de Arthur Dreyfus, président de la Fédération française des télécoms (FTT). « Cette décision n’est pas cohérente avec ce qui a été avancé ces derniers mois par le gouvernement. Nous investissons déjà sur la 4G et sur la fibre 10 milliards d’euros par an, ce qui fait des opérateurs les moteurs et les financeurs des plus grands chantiers d’infrastructures du pays alors que nous subissons les prix d’abonnement les plus bas d’Europe et la fiscalité la plus confiscatoire », a-t-il expliqué. Pour sa Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, le montant de 2,17 milliards d’euros est « raisonnable ».

Le ministère des Finances a également réagi au montant dévoilé publiquement. « Il ne s’agit aucunement de maximiser les recettes. Au contraire, nous avons fait le choix d’une procédure hybride, en deux parties, pour mettre un garde-fou et éviter une envolée des prix ». Le gouvernement veut que les opérateurs tiennent leurs engagements de couverture du territoire.

Un autre élément qui dérange les opérateurs touche les équipementiers réseau. Peuvent-ils utiliser l’infrastructure 5G de Huawei ou pas ? Doivent-ils se tourner vers d’autres groupes ? « Il est temps que le sujet soit traité avec le sérieux qu’il mérite car si demain un équipementier venait à être interdit en tout ou partie du territoire, la France prendrait un retard insupportable et la concurrence à laquelle nos clients sont si attachés serait gravement affaiblie », note Arthur Dreyfus.

SourceLe Monde


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. «  la fiscalité la plus plus confiscatoire «  , pas mal trouvé.
    L’état veut les faire cracher.
    Un pti accord sur l’augmentation de leurs grilles tarifaires et le tour est joué.

  2. La France est deja dans un retard incroyable. Ne sortez pas ça comme excuse.
    Quand vous vous etes tous entendu pour voler les utilisateurs, c’etait pas confiscatoire pour eux? Justice.

  3. Moi je me passerai de la 5g. Une tres bonne 4g partout en France est largement suffisant.
    Et je cela me convient un abonnement a 24 euros.
    Pas besoin d’un internet ultra mega rapide.
    Pas besoin d’une latence de 0,5 ms.
    3-7 ms c’est tres correct.
    Bref. Pourquoi faire la 5g pour les particuliers ?

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |