Tendances : iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S11Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes Alicem : le Gouvernement français avance la date du projet controversé d’identification par reconnaissance faciale

Alicem : le Gouvernement français avance la date du projet controversé d’identification par reconnaissance faciale

Alicem ( Authentification en LIgne CErtifiée sur Mobile) est une app de reconnaissance faciale disponible sur Android qui permet de s’identifier rapidement et de façon sécurisée aux services publics en ligne (à noter qu’il n’existe pas encore d’app compatible iOS). Depuis son annonce, l’initiative du Ministère de l’Intérieur de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANT) suscite largement la controverse, autant dans les rangs de l’opposition que chez la CNIL, qui souligne déjà les risques pour la protection des données et les libertés individuelles. La CNIL estime même que la technologie employée pourrait contrevenir au RGPD européen.

Face aux critiques, le Ministère se défend de tout risque de « flicage » et explique qu’Alicem a été conçu avant toute chose pour faciliter l’identification en ligne… et limiter le volume de données biométriques envoyées aux serveurs distants (la majorité des données resterait dans le smartphone, reste à savoir lesquelles).

Reste LE principal problème : l’utilisateur n’aurait pas d’autres choix que de passer par Alicem lors de la connexion aux différents services, ce qui va à l’encontre de l’une des directives principales du RGPD (article 9 précisément) qui stipule que toute collecte de donnée biométrique ne peut être obtenue qu’après consentement libre et éclairé de l’individu. Le risque est donc qu’à terme, les citoyens français qui refusent de passer par Alicem ne puissent plus accéder à de nombreux services publics en ligne (ce n’est pas encore le cas) ! Consciente de cette dérive possible, la Quadrature du Net franchit un cap supplémentaire et tente de s’opposer au projet en déposant un recours devant le conseil d’Etat.

Malgré cette énorme controverse, qui dépasse donc largement les clivages traditionnels gauche/droite, le gouvernement a décidé… d’avancer la date de mise en place du projet, qui devrait donc être opérationnel dès le mois de novembre ! La France deviendrait ainsi le premier pays de l’Union Européenne à se doter d’un système d’identification nationale via la reconnaissance faciale, et il n’est pas certain qu’il faille s’en réjouir.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

2 commentaires pour cet article :

  1. « l’utilisateur n’aurait pas d’autres choix que de passer par Alicem lors de la connexion aux différents services, ».
    Et les utilisateurs qui n’ont pas de smartphone ils font comment ?

    • Autant pour moi, j’avais pas vu que c’est valable que pour Android.
      Se serait donc non obligatoire (connexion via un pc)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |