Tendances : iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S11Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes La France n’a pas l’intention de « cibler » Huawei, contrairement aux États-Unis

La France n’a pas l’intention de « cibler » Huawei, contrairement aux États-Unis

Huawei est dans une mauvaise passe après les sanctions des États-Unis. Ces sanctions qui touchent la licence Android du fabricant chinois ont un impact mondial. Mais pour Bruno Le Maire, la France et les États-Unis n’ont pas la même vision.

« Nous n’allons pas cibler une compagnie ou une autre. Il y a aujourd’hui beaucoup d’opérateurs qui travaillent sur la 4G avec Huawei », a expliqué le ministre de l’Économie au micro de France Info. « Notre position est différente des Américains sur ce sujet », a-t-il ajouté. Quant à la 5G, « c’est une vraie rupture technologique qui est essentielle pour les véhicules autonomes, pour les objets connectés, donc ça aura un impact sur notre vie quotidienne », a-t-il expliqué.

Bien que des sanctions ne soient pas appliquées chez nous, la France va observer ce qui se fait et ce qui se dit. « Nous veillerons à ce qu’il n’y ait pas d’ingérence possible, à ce que notre souveraineté soit maintenue, et en même temps nous voulons garantir le meilleur accès technologique pour nos entreprises et pour les particuliers », a indiqué Bruno Le Maire.

Concernant les États-Unis, les sanctions ont été repoussées. Elles étaient initialement prévues immédiatement, il y a maintenant un sursis de 90 jours.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

9 commentaires pour cet article :

  1. La France… décidément toujours à se positionner là où il ne faut pas 👎🏼

  2. De plus aux dernière nouvelles huawei ne reçois plus de puces, ni de système d’exploitation potable et j’en passe. A quoi bon soutenir une entreprise (pays ?) si l’on peut s’en abstenir.

    • Les chinois en rigolent de ces sanctions, ils ont déjà toute la technologie nécessaire pour produire des puces et un OS en interne avec la même qualité que ceux US. Ils ne faut pas oublier que ce sont eux qui fabriquent les puces des fondeurs américains.

      Par contre les US n’ont ni la technologie, ni les moyens pour produire des puces.

  3. Malheureusement notre pays a toujours des retards…. une fois c’est trop tard, nous allons réagir.

  4. Au contraire c’est une vraie chance pour l’Europe de remplacer les compagnies US sur le marché chinois et générer des emplois.

    Faire pareil que Trump n’aurait comme effet de faire baisser le pouvoir d’achat et d’accuser un fort retard de développement tech, il faut au contraire passer des accords.

    La Chine étant largement autosuffisante, elle n’a rien à perdre dans le secteur de la tech.

  5. Attention je ne dis pas qu’il faut faire du tout chinois les yeux fermés, il faut au contraire surveiller de près tout équipement hors EU (et pas seulement chinois, ceux US aussi !) mais interdire et bloquer est d’une idiotie sans nom, on se demande ce que fait Trump à la tête d’une entreprise et d’un pays, il n’est absolument pas qualifié.

  6. L’Europe a tout intérêt à travailler avec la Chine plutôt que de lui tourner le dos. Travailler avec les USA toutes ces années n’a rien apporté de bon !

    • Mais ceux qui nous dirigent vont nous dire qu’on est plus rattaché au « partenariat » militaire avec nos libérateurs US revenant sans cesse à l’historique de guerre, bien évidemment que nous avons une énorme reconnaissance de cette libération des forces fascistes pendant la seconde guerre mondiale, mais est-ce une raison pour préter comme ça allégence à l’heure où l’on nous parle de souveraineté? La question est valable pour bon nombre de pays…

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |