Tendances :iOS 13iPhone 11Apple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q

[Prise en main] Deco M9 Plus : des boitiers WiFi Mesh pour couvrir toute la maison (et un peu plus encore…)

Grâce au WiFi, internet est devenu accessible partout dans le domicile, enfin, presque partout; il n’est en effet pas rare que selon la configuration du foyer, l’épaisseur des murs ou bien encore la distance de telle pièce avec la borne, le signal WiFi finisse par se montrer beaucoup plus capricieux, quand il est capté… Les boitiers WiFi Mesh M9 Plus de TP-Link (disponible au prix de 279€) ont été conçus pour solutionner ce type de problèmes… entre autres. De Technologie WiFi Mesh Tri-Bande AC2200, ces boitiers donnent tout leur potentiel en fonctionnant par paire ou par triplette (des packs de 2 ou 3 boitiers sont d’ailleurs proposés par TP-Link) : les boitiers qui ne sont pas raccordés directement à la box de l’opérateur servent alors de répéteurs de réseau.

Passons rapidement sur la fiche technique : chaque boitier M9 Plus (pack de deux boitiers dans mon cas) affiche des dimensions relativement importantes (144 mm × 64 mm) et se raccorde au réseau électrique par le biais d’un gros bloc d’alimentation pas forcément très pratique selon la position de la prise. Côté technique, un M9 Plus embarque 2 ports LAN/WAN Ethernet Gigabit, 1 port USB 2.0, 1 port d’alimentation, 1 LED ainsi que 8 antennes internes; enfin, le boitier supporte les normes réseau IEEE 802.11 ac/n/a 5 GHz, IEEE 802.11 b/g/n 2.4 GHz, Bluetooth 4.2, et ZigBee HA1.2; ouf…

L’installation de chacune des bornes s’effectue via l’app Deco de TP-Link (iOS et Android); première étape, l’inscription sur l’app; seconde étape, éteindre la box opérateur et la relier (port Ethernet) à l’un des boitiers M9 Plus; troisième étape,  rallumer le tout, choisir un nom et un mot de passe au réseau WiFi du M9 Plus et… c’est tout. La borne M9 Plus qui sert de répéteur s’installe aussi via l’app, de manière encore plus simple (le réseau WiFi est déjà créé). Bien entendu, il ne faut pas oublier de sélectionner le M9 Plus dans les paramètres réseaux des appareils connectés de la maison (iPhone, ordinateur, objets connectés domotiques, enceinte Alexa, etc.)

A ce stade de cette longue prise en main, il est temps de décrire globalement le contexte : dans mon petit domicile de 90m2, la borne WiFi de l’opérateur est au rez-de-chaussée, dans le salon, tandis que les chambres au premier étage peinent vraiment à récupérer un signal WiFi exploitable; parfois même, on se retrouve obligé de basculer sur le réseau 4G. Après installation des deux M9 Plus (une en bas et l’autre en haut donc), plus aucun soucis, on récupère le signe WiFi partout dans la maison, un signal qui plus est très correct puisque la mesure du débit est entre 14 et 15 Mbit/s en download et environ 0,80 Mbit/s en upload (sur les deux bornes); mieux encore, ce débit mesuré est supérieur à ce que l’on obtenait en WiFi sur la borne de l’opérateur (dont le débit WiFi en download oscille généralement entre 8 et 12 Mbit/s dans le salon, entre 2 et 6 Mbit/s dans les chambres, sans compter les décrochages de signal); cela signifie donc que l’antenne WiFi du M9 Plus s’avère beaucoup plus stable (pas de décrochage) et « perd » moins de débit « brut » en WiFi (le débit « brut » est ici récupéré directement via le port Ethernet Gigabit entre la borne opérateur et le M9 Plus) que le boitier de l’opérateur. Pour une surprise, c’est une sacré bonne surprise !

Pour le dire encore autrement, la solution de TP-Link a non seulement distribué le signal WiFi jusque dans les fameuses « zones blanches » du domicile, mais surtout a considérablement amélioré le débit par rapport à ce que l’on obtenait avec la borne de l’opérateur (bon débit via Ethernet, mauvais débit via l’antenne WiFi), ce qui n’était pas vraiment attendu. Et ce n’est pas tout, car le boitier de TP-Link regorge d’options : le M9 Plus peut aussi être configuré en routeur (par défaut) ou en point d’accès, autorise la création de nom de domaine dynamique (DDNS TP-Link ou Dynamic Domain Name System), permet le contrôle parental (par tranche d’âge), intègre un anti-virus et propose même un mini gestionnaire d’appareils domotiques (compatibilité avec Alexa notamment) permettant de gérer, via l’app, un grand nombre d’appareils connectés, avec même la possibilité de rajouter des triggers couplés à des plages horaires !

Très complets, faciles d’installation et surtout performants, les boitiers WiFi Mesh M9 Plus de TP-Link sont des solutions hautement recommandables dans les domiciles remplis de zones blanches ou lorsque le boitier de l’opérateur distribue un signal WiFi trop en deçà du débit brut. On pourrait tout au plus reprocher un bloc d’alimentation un peu gros, mais c’est bien tout.

Le pack de deux M9 Plus est disponible chez Amazon au tarif de 279 euros. 



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2019 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |