Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Le responsable du « swatting » qui avait mené à un mort accusé d’homicide involontaire

Le responsable du « swatting » qui avait mené à un mort accusé d’homicide involontaire

L’affaire date d’il y a quelques semaines, fin décembre. Une partie de Call of Duty avec un pari à la clé avait mal tourné, et un des joueurs avait fini par recourir à de l’aide pour effectuer un swatting. Les forces de l’ordre avaient été appelées, et on leur avait signalé qu’un homme avait pris sa famille en otage avec une arme à feu, tout en ayant versé de l’essence dans toute sa maison dans le but d’y mettre le feu. L’intervention avait mal tourné, et Andrew Finch, 28 ans et qui n’avait rien à voir avec cette partie, a été abattu par l’officier chargé de répondre à l’appel (qui est aujourd’hui en congé administratif).

Le coupable se nomme Tyler Barriss, 25 ans, et avait été arrêté peu après les faits. On a aujourd’hui une idée de la condamnation qu’il risque : il est accusé d’homicide involontaire, d’avoir interféré avec les forces de l’ordre, et de fausse alerte donnée en toute connaissance de cause. Il fait également face à des accusations concernant une précédente affaire de swatting  à Calgary, au Canada, qui n’avait fait aucune victime. Dans le cas où il serait déclaré coupable, il risque au minimum une très grosse amende ainsi que des années de prison.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. pour moi ce type mérite la prison à vie (pas seulement lui, mais tout ceux qui font ca)

  2. j’espère qu’il servira d’exemple la vie c’est pas un jeu vidéo !

  3. Prison à vie minimum.

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |