Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Des hackers russes ont réussi à pénétrer la NSA et l’antivirus Kaspersky semble avoir joué un rôle

Des hackers russes ont réussi à pénétrer la NSA et l’antivirus Kaspersky semble avoir joué un rôle

Nouveau coup dur pour Kaspersky qui reçoit une mauvaise presse. Selon le Wall Street Journal, des hackers travaillant pour la Russie ont réussi à pénétrer la NSA et il se trouve que l’antivirus, qui est édité par la société russe Kaspersky Labs, a joué un rôle.

Les hackers ont réussi à mettre la main sur des documents confidentiels détaillant comment les agences américaines défendent leurs réseaux informatiques pour éviter d’avoir des cyberattaques et comment, à l’inverse, elles arrivent à pénétrer les réseaux des autres pays, ainsi que le code utilisé pour le faire. Le vol de documents a eu lieu en 2015, a été découvert au printemps de l’année dernière par les États-Unis et se veut seulement dévoilé aujourd’hui.

Quel rapport avec Kaspersky ? Pour arriver à obtenir les documents, les hackers se sont tournés vers l’ordinateur d’un sous-traitant de la NSA. Ce dernier a récupéré des documents pour les mettre sur son ordinateur personnel afin de les avoir chez lui. Le sous-traitant en question disposait de Kaspersky sur son ordinateur et l’antivirus fait de temps en temps des analyses pour vérifier si des virus ou malwares sont présents pour les supprimer. Les hackers ont été alertés que les documents en question ont été scannés et ont donc fait le nécessaire pour les récupérer sans que le sous-traitant de la NSA ne soit au courant.

À ce jour, une enquête de taille est ouverte. Kaspersky Labs est souvent accusé d’avoir des liens avec le gouvernement russe et de l’aider pour espionner les États-Unis. Dans cette affaire, il n’est pas précisé si Kaspersky Labs a alerté le gouvernement russe (et par extensions les hackers qui travaillent pour lui) des fichiers en question ou si les hackers ont pu être alertés via un autre moyen. Si la seconde option est la bonne, Kaspersky Labs n’a pas grand-chose à se reprocher dans l’espionnage. Néanmoins, le premier choix est plus dérangeant pour son image. Sans surprise, Kaspersky nie les accusations et son fondateur parle de « théorie du complot ».



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

2 commentaires pour cet article :

  1. Et ? La nsa c’est pas leur boulot de faire pareil ?

  2. Le titre est quand même trompeur. Les gars n’ont pas pénétré le système de la NSA, ils ont volé des documents de la NSA sur l’ordinateur perso d’un sous traitant. Nuance.

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |