Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Surprise ! Les piles alcalines seront demain (presque) toutes…rechargeables !

Surprise ! Les piles alcalines seront demain (presque) toutes…rechargeables !

C’est sans doute une surprise pour beaucoup, et pourtant ce n’est pas en soi une « découverte » vraiment récente. Des chercheurs du groupe energy-hackers ont en effet ressorti du placard un vieux brevet de 1980 expliquant pourquoi les piles alcalines « à usage unique » pouvaient théoriquement être rechargées ! Ce brevet signé Karl Kordesch décrit même la méthode pour parvenir à rendre les piles réutilisables, une méthode impliquant un système d’absorbeur d’hydrogène afin d’éviter que les piles explosent ou « coulent » lors de leur recharge.

regenbox4

regenbox1

Il suffit d’imaginer les kilo-tonnes de piles qui terminent à la décharge pour se rendre compte de l’immense gâchis qui a résulté de la mise à l’écart d’un tel brevet. En 1980 pourtant, Karl Kordesch avait même commercialisé un appareil permettant de recharger jusqu’à 25 fois des piles alcalines à usage unique; mais à l’époque, le produit avait rapidement fait faillite, principalement à cause de soucis de production.

illustration-cycles-regeneration-regenbox

Les piles s' »usent » même avec la REGEN BOX, mais beaucoup plus lentement…

26 ans après le dépôt de ce fameux brevet, deux collectifs tentent de donner une nouvelle jeunesse à l’invention de Kordesch. Les membres de l’Atelier 21 et de Paléo-Énergétique sont ainsi parvenus à réaliser un nouveau chargeur de piles alcalines, qui plus est totalement open source ! Cet appareil aux implications potentiellement révolutionnaires a été baptisé la REGEN BOX, et fonctionne sur la base d’une technologie de micro-impulsion; son financement est assuré par une campagne de Crowdfunding sur Ulule (campagne d’ailleurs réussie). 2017 sera t-elle l’année où l’on ne mettra plus jamais nos piles usagées à la poubelle ?



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

2 commentaires pour cet article :

  1. « mais également les piles rechargeables Ni-Mh, et ce de manière plus pérenne. En effet le système de régénération par micro-impulsion utilisé est moins agressif pour les composants. On pourrait qualifier cette méthode de slow-charging ».

    C’est amusant c’est l’inverse des choix de type quick charge. d’ailleurs on pourrait se demander si la charge rapide ne serait pas une des causes des différents problèmes explosif… ???

    • Frederic L.

      La remarque est pertinente, et explique sans doute aussi pourquoi Apple refuse de passer à un système de quick-charging qui, on le sait, use les batteries beaucoup plus rapidement

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |