Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Etats-Unis : en volume de diffusion et en revenus, le streaming compense la chute des ventes de Musique

Etats-Unis : en volume de diffusion et en revenus, le streaming compense la chute des ventes de Musique

Le changement de modèle économique est presque « acté » concernant la consommation de musique « dématérialisée », tout au moins de l’autre côté de l’Atlantique. En effet, si l’on en croit les derniers chiffres de l’Institut Nielsen, les ventes de musique dématérialiasée ont continuer de chuter l’an dernier, de 11,2 % exactement, une baisse qui correspond à 47,9 millions d’albums. Mais cette baisse est plus que compensée par les services de diffusion en streaming, dont l’augmentation des revenus correspond à des ventes de 56,1 millions d’albums. Petite originalité supplémentaire de cette fournée de chiffres, les ventes de Vinyles augmentent elles-aussi, même si dans ce cas on part bien sûr de beaucoup plus bas.

spotify-logo

Comme on s’en doute, et au vu du modèle de financement des sociétés de streaming, il faut diffuser énormément de morceau de musique pour arriver à compenser la chute des ventes à l’unité. Ainsi, les revenus équivalents à la vente de 56 millions d’albums sont générés par la diffusion de pas moins de 164 milliards de morceaux sur les plateforme de type Spotify ou Beats Music, sachant qu’en 2014, c’est 57,5 milliards de morceaux qui ont été diffusés en plus par rapport à 2013.

itunes

iTunes à la croisées des chemins…

il est donc loin le temps où l’on pouvait pointer la faible rentabilité du système de streaming face au poids de la vente traditionnelle à l’unité. Si la rentabilité est toujours très faible relativement au modèle classique, dans l’absolu, les données brutes permettent cette fois de comprendre qu’au final c’est bien le streaming qui génère maintenant le plus de revenus. La masse monumentale de diffusions de titres « streamés » permet d’engranger des sommes maintenant supérieures à celles d’une industrie de la distribution au morceau (ou à l’album) symbolisée par iTunes, ce qui explique aussi sans doute pour quelles raisons Apple a misé sur Beats (et notamment Beats Music), avec l’espoir de proposer demain sa propre offre de streaming…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |