Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Selon INTERPOL et Kapersky, un utilisateur Android sur cinq est victime de malwares

Selon INTERPOL et Kapersky, un utilisateur Android sur cinq est victime de malwares

L’information est à priori tout ce qu’il y a de fiable; selon une étude de Kapersky Lab et d’INTERPOL, il semblerait qu’environ un utilisateur Android sur cinq ait été victime d’un malware (logiciel « malveillant ») sur l’année écoulée (entre août 2013 et juillet 2014 exactement). Ce résultat a été obtenu en compilant les données d’un million d’utilisateurs, ce qui permet largement d’en déduire que l’intégralité de la base utilisateur sous Android doit être touchée dans les mêmes proportions.

La plupart de ces attaques sont le fait de chevaux de Troie SMS (lancement d’un numéro sur-taxé à l’insu de l’utilisateur) et ciblent prioritairement les utilisateurs se trouvant en Russie, en Inde, au Vietnam mais aussi en Ukraine ou en Allemagne, ce qui montre à quel point aucune zone géographique n’est épargnée.

Kapersky interpol android

Pour autant, tout n’est pas noir puisque depuis le mois d’avril 2014, l’étude constate un net recul du nombre d’attaques par chevaux de Troie SMS, un recul qui provient certainement en partie de la modification de certaines règles de sécurité mises en place par les opérateurs russes. Malheureusement, il semble que les pirates aient à nouveau trouvé la parade puisque les chiffres repartent à la hausse à partir de juillet 2014.

Voilà en tout cas qui démontre à quel point Android est sensible aux tentatives de cyber-attaques, même s’il faudra bien garder à l’esprit que la sécurité informatique et les nouvelles problématiques qu’elle pose ne se limite pas à compter le nombre d’attaques ciblées sur un système donné.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |