Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Historique : un ordinateur passe avec succès le test de Turing

Historique : un ordinateur passe avec succès le test de Turing

Connaissez-vous le test de Turing ? Mis au point par l’inventeur du même nom, le test de Turing permet d’évaluer si une machine est capable de « penser » ou bien n’est, trivialement, qu’ une simple machine – et pas un être humain, ou un chat ou quoi que ce soit d’autre. Un individu est ainsi placé devant un ordinateur et ne sait pas si l’interlocuteur avec lequel il converse par écrit est lui aussi un ordinateur ou un autre être humain. Pour que le test ait une portée significative, ce sont ainsi plusieurs personnes qui se succèderont face à un simple paquet de silicium ou d’autres individus faits de chair et de sang; si dans plus de 30% des cas la machine est confondue avec un être humain a la fin du dialogue improvisé (des échanges de 5 minutes), alors on estime que celle-ci a bien passé le test de Turing, ou en d’autres termes qu’elle a simulé l’intelligence humaine de façon si parfaite que ses réactions deviennent indiscernables de celles d’un être humain lambda.

Alan-Turing

Alan Turing, le plus grand cerveau du 20eme siècle avec Einstein, inventeur du test de Turing 

En 65 ans, aucune machine n’avait jamais réussie ce test, y compris le fameux Deep Blue d’IBM, le premier ordinateur à avoir gagné contre un numéro mondial des échecs. Mais cette fois, le super-ordinateur Eugene Goostman mis au point par une équipe de chercheurs ukrainiens et russes a réussi l’impensable : reproduire l’intelligence d’un enfant 13 ans d’une manière à ce point troublante qu’elle aura induit en erreur 33% du panel du test, soit 3 points de pourcentage au dessus de la limite nécessaire pour estimer le test réussi. Cette réussite historique s’est déroulée dans le cadre prestigieux de la Royal Society à Londres.

Bien entendu, certains représentants de l’espèce humaine, assez vexés de s’être fait doubler par un paquet de composants électroniques, ont commencé à hurler à la faute, estimant tout de go que le test de Turing ne déterminait en aucun cas une intelligence artificielle. Ces critiques auraient pu avoir du sens si l’on savait déjà ce qu’est réellement une intelligence humaine; entre les débats sans fins des chercheurs en IA qui ont leur propre définition de l’intelligence, les biologistes qui ont aussi la leur ou bien encore l’avis éclairé des philosophes ou ethnologues, personne ne semble s’entendre sur une définition commune. En l’absence de tout consensus sur le sujet, le test de Turing garde le mérite imparable de faire le constat simple et à la fois puissant théoriquement qu’une machine aussi intelligente qu’un homme est déjà celle qui arrive à se comporter comme lui, sans quoi l’intelligence dont on parle peut-être remplacée aisément par « processus autonome adaptatif« , ce qui sans doute met l’intelligence humaine au même niveau que celle de certains scarabées.

IA-test de turing

Le génie de Turing avait perçu que l’intelligence est moins un état de nature qu’un mode de comportement. Une simulation d’intelligence humaine n’est qu’une simulation qu’à partir du moment où la sensation de singularité n’est jamais présente. Mais dès que l’on rentre dans l’indiscernable, la question de la nature de cette intelligence ou de ce résultat obtenu n’a plus beaucoup de sens puisqu’il y a aujourd’hui 100% de chances qu’on ne puisse lui trouver aucune réponse satisfaisante. Voilà pourquoi la réussite d’Eugène est historique; miniaturisé, placé dans un Androïde capable de parfaitement reproduire l’apparence humaine, Eugène ferait un humanoïde parfaitement identique dans ses réactions à d’autres êtres humains. On en est bien sûr encore loin, et pour l’instant Eugène ne simule que l’intelligence d’un adolescent de 13 ans, mais il est clair que l’univers de l’IA et de la robotique s’ouvrent un futur rempli de compagnons robotisés capables des mêmes comportements que nous autres pauvres mortels.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |