Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Facebook va limiter le partage de données par défaut dans les applications mobiles

Facebook va limiter le partage de données par défaut dans les applications mobiles

C’est une petite modification mais qui fait au final une énorme différence, un peu comme ces écarts de 1 ou 2 degrés au départ de la flèche qui se transforment en une cible totalement loupée. Facebook, dont l’activité repose essentiellement sur un immense « réseautage » de données inter-personnelles, va retirer de ses applications le partage de données par défaut, sous la pression de plus en plus insistante de très nombreux utilisateurs et va limiter les options de partage sur les apps mobiles avec enregistrement de compte Facebook.

ffacdebook

L’objectif est d’empêcher ce qui finissait par s’apparenter à du spam d’application;  exemple, un jeu mobile vous demande de vous enregistrer sous votre compte Facebook.Par défaut, vos scores, vos records, certains évènements du jeu se répercuteront automatiquement sur votre mur FB. Multipliez cela par seulement 10 apps, et votre mur va se couvrir d’éléments totalement inintéressants, comme par exemple le fait que vous ayez passé le 254 ème niveau dans Candy Crush. Facebook va donc limiter drastiquement le nombre d’évènements journaliers de ce type qui pourront venir polluer un mur – y compris pour les Apps déjà en exercice – et va aussi retirer la sélection par défaut du partage de données dans les apps lorsque le compte utilisateur Facebook est demandé pour s’enregistrer dans l’appli.

Si les utilisateurs seront sans aucun doute reconnaissants d’une mesure qui reconnaît l’espace de leur mur Facebook comme un endroit qui n’a pas à subir la seule loi d’une forme moderne de spam (au travers de l’usage de certaines applications mobiles), les éditeurs d’applications risquent de ne pas être tous à la fête, notamment ceux dont les apps mobiles sont largement basées sur le partage d’informations. Souvent d’ailleurs ce « partage » n’est là que pour justifier par dessous une mécanique de rémunération ne passant que par la publicité. Il n’est pas vraiment étonnant à ce titre que ce soient souvent les applications gratuites qui abusent de ce genre de procédés (non, nous ne dirons pas de noms)

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |