Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo Un groupe de rock français attaqué par l’éditeur de jeux freemium King

Un groupe de rock français attaqué par l’éditeur de jeux freemium King

On pensait que l’éditeur King s’était un peu calmé et rationalisait, si l’on peut dire, ses attaques juridiques pour des question de droit de marques déposées. Las, un groupe de rock français, les Bubblies, indique aujourd’hui sur sa page Facebook que le célèbre éditeur de jeu leur a notifié une plainte, encore une fois pour des raisons de nom trop proche, selon King, d’autres jeux de la marque :

Nous faisons l’objet d’une attaque juridique, de la part du plus gros éditeur de jeux vidéo flash en ligne » KING. com » (Candy Crush). Leur but est de nous déposséder de notre nom car ils ont une saga qui s’appelle (Bubble witch )

En conclusion, il faut maintenant comprendre que tout nom commençant par Bubble (qui veut dire bulle) est potentiellement en infraction avec le dépôt de marque Bubble WitchC’est assez fort de café et bien révélateur malheureusement d’une dérive du système européen de dépôt des marques, dont le premier abus est déjà ici de permettre de telles plaintes. Si protéger un nom particulier et créé spécifiquement pour un produit semble assez logique, en faire de même concernant des noms usuels et communs, et y compris lorsque cela ne concerne que la racine du mot, semble aller dans un sens qui favorise les litiges pour le gain bien plus que pour un soucis moral et légitime de protection de la marque.  Ce qui a poussé King à agir vis à vis d’un groupe existant depuis près de 20 ans, est sans doute aussi le fait que Bubblies publie des petits jeux-vidéo depuis 2001 (soit bien avant l’arrivée sur le marché de King).

bubblies

Afin de ne pas permettre au géant King de « s’essuyer les pieds sur un petit groupe de rock » sans réagir, Bubblies demande à tous ses fans de médiatiser l’affaire, histoire peut-être de nuire tellement à l’image de marque de King que celui-ci finisse par revoir sa position. Au vu de l’énorme différence de ressources financières entre le groupe de rock toulousain et le géant du jeu vidéo, l’affaire s’annonce malheureusement compliquée.

SourceNumerama


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |