Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Cortana vs Siri vs Google Now : le grand comparatif des assistants numériques

Cortana vs Siri vs Google Now : le grand comparatif des assistants numériques

La nouvelle mouture de Windows Phone a été présentée il y a juste quelques jours, une version marquée par l’arrivée de Cortana, un assistant vocal aux fonctions assez similaires à celles d’un Siri sur iOS ou de Google Now sous Android. Toutes les conditions sont donc maintenant réunies pour pouvoir comparer les 3 principaux OS mobiles du marché sur la base de cette fonction d’IA embarquée, une tâche à laquelle se sont attelés plusieurs sites. Les conclusions générales des différents tests ne déterminent aucun vainqueur clair, même si les fonctions de service plus évoluées de Google Now emportent souvent l’adhésion finale.

Globalement, Siri est loué pour sa meilleure capacité à rédiger des mails et les envoyer dans la foulée, grâce à une excellente gestion de la ponctuation et de la casse; la diction est jugée aussi très correcte et les temps de réponse souvent plus rapides que chez la concurrence, mais l’absence de gestion fine de tout ce qui touche à la géolocalisation pénalise le service d’Apple.

Cortana impressionne par sa très bonne élocution, l’IA étant même capable de placer la bonne tonalité en fonction du contexte de dialogue avec l’utilisateur. Les services rendus sont  globalement au niveau de ceux d’un Siri, mais le système oblige à rentrer manuellement les paramètres pour la gestion des relations, alors que tout se fait de façon invisible chez les concurrents. Un manque de finition qui dénote la jeunesse d’un assistant tout de même bien plus performant que ne l’était Siri à son lancement.

Quant à Google Now, sans équivoque, il offre la palette de services la plus large, ne renvoyant jamais dans les cordes d’un simple accès internet. Néanmoins, le système de Google n’est pas sans défauts. Il est incontestablement le moins doué pour la gestion vocale des paramètres (activation Wi-Fi par exemple) et propose le mode conversationnel le plus faible. Chez Google, le service est prioritaire.

Il faut rapeller ici que ces assistants sont encore jeunes, qu’ils subiront encore de nombreuses évolutions, même si déjà se dégagent des « philosophies »  bien distinctes. L’IA vraiment intelligente, à l’écoute, et capable de converser d’une manière parfaitement naturelle, n’est pas encore pour aujourd’hui.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |