Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Streaming musical : Tidal accusé de ne pas avoir payé certaines maisons de disques depuis des mois

Streaming musical : Tidal accusé de ne pas avoir payé certaines maisons de disques depuis des mois

Tidal vit une mauvaise période. Après avoir été accusé de gonfler le nombre d’écoutes de Beyoncé et Kanye West, le service de streaming musical qui appartient à Jay Z est présenté comme un mauvais payeur auprès des artistes et maisons de disques.

Selon le média norvégien Dagens Næringsliv, Tidal est en retard auprès de « trois grandes sociétés internationales ». Il est facile de deviner qu’il s’agit de Sony Music, Warner Music et Universal Music, les trois plus grosses maisons de disques à l’échelle mondiale chez qui on retrouve la quasi-totalité des artistes. Le patron de Phonofile, un label norvégien détenu par Sony, a confirmé le retard des paiements et dit ne pas avoir reçu d’argent de la part de Tidal depuis octobre dernier.

Tidal avait réagi aux accusations concernant le nombre d’écoutes pour Kanye West et Beyoncé, estimant que les informations rapportées par la presse étaient fausses. Concernant l’affaire du jour pour le retard des paiements, Tidal n’a pas (encore ?) fait de déclaration. Le service de streaming musical préfère peut-être ne pas communiquer publiquement sur ce sujet vu qu’il semble effectivement en tort si l’on se base sur les propos du patron de Phonofile.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Et je rajouterais qu’après avoir testé Tidal pendant leur ancienne offre de 30 jours que certaines musiques ne sont pas réellement lossless, ce sont de faux FLAC réalisés à partir de MP3 upscalés (c’est loin d’être généralisé, mais y en a quand même).

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |