Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone

[Test] Xiaomi Mi 6 : un très bon smartphone Android, mais qui manque d’un grain de folie

Proposer un smartphone aux caractéristiques haut de gamme et à un tarif serré, c’est un peu le mantra de la gamme Mi x de Xiaomi, un fabricant chinois qui n’est pas encore officiellement distribué en France, mais dont la réputation n’est plus à faire. Successeur direct du Mi 5, le Mi 6 (dont l’exemplaire de test nous a été aimablement fourni par la boutique Gearbest) ne porte pas seulement le nom d’une célèbre agence d’espionnage; c’est avant tout un smartphone blindé de composants premium, du processeur Snapdragon 835 au double capteur photo 12 Mpx; mais comme on le sait (ou devrait le savoir) un mobile ne se résume pas à sa fiche technique; alors, le Mi 6 est-il bien le champion toutes catégories du rapport qualité prix, ou bien y’a t-il eu quelques concessions pour obtenir ce prix canon ? C’est le moment de lire le test.

Une liste de Specs qui impressionne…

A la seule lecture de la fiche de specs du Mi 6, on se demande comment la concurrence parvient à justifier des tarifs aussi élevés pour la même tambouille technique; car rien ne manque dans le Mi 6 : écran 5,1 pouces IPS Full HD (1080p), processeur Snapdragon 835 à 8 coeurs épaulé par 6 Go de Ram, GPU Adreno 540, deux capteurs photo de 12 Mpx à l’arrière du boitier (dont un à ouverture f 1.8) dotés d’un zoom optique X2, 64 Go de capacité de stockage (mais pas de microSD), un capteur 8 MPx pour les selfies, double emplacement pour carte SIM, le Bluetooth 5.0 et une batterie « maousse » de 3350 mAh. Le tout fonctionne sous Android 7.1.1 (Nougat) et la surcouche MIUI 8.2 du fabricant. On notera enfin l’absence totale de prise Jack.

Un design à la fois élégant…et banal

Xiaomi a bien appris ses leçons de design…chez la concurrence; non pas que le Mi 6 ne dispose pas de son esthétique propre, mais l’on remarque vite quelques « emprunts » flagrants, comme cette façade qui oscille entre les modèles de Huawei ou d’Apple, et ces bordures ou ce dos en verre qui rappellent encore d’autres marques. Les matériaux sont là (verre, métal), mais le côté patchwork de ce design très sobre finit par rendre le mobile un peu banal au plan esthétique, sans identité forte. Et puis il y a ces deux grosses bordures haut/bas en façade, que le Mi 6 partage avec l’iPhone, qui font que l’écran n’occupe que 70% de la surface disponible; c’est un peu mieux que l’iPhone et ses 67%, mais face aux écrans quasi bordless de nombre de concurrents (Mate 10, LG G6, Galaxy S8, Note 8, iPhone X), ce taux d’occupation de la dalle fait un peu daté. Ce design un peu trop sage a au moins un avantage : le mobile tient bien en main avec ses lignes courbes et douces … et le capteur d’empreinte a de quoi trouver sa place en façade, où il s’avère nettement plus pratique d’accès que sur un Galaxy S8.

Un excellent écran et de la puissance sonore

A l’instar des derniers iPhone, l’écran IPS du Mi 6 prouve que le LCD est loin d’être une technologie (totalement) dépassée. Les écrans OLED (ou plutôt AMOLED) font certes beaucoup mieux en contraste, mais la colorimétrie quasi parfaite de ce 5,1 pouces IPS Full HD, sa luminosité élevée (640 cd/m²), sa réactivité et son niveau de réflectance faible en font un très bon écran mobile, pas si loin en fait de celui d’un iPhone 7. Coté son, on frôle le sans faute : au casque le Mi 6 tape bien bien fort dans l’oreille (et sans saturation) et l’on note seulement un peu de saturation dans les HP dès lors qu’on monte le volume à fond. Autant dire qu’avec le GPU Adreno 540 en renfort, le Mi 6 est particulièrement bien taillé pour les jeux mobiles 3D, et bien sûr le visionnage de films ou de séries.

Interface : MIUI, mais non …

« Sans maitrise la puissance n’est rien » dit l’adage, qui se confirme un peu avec la surcouche MIUI du Mi 6 (version 8.2), cette dernière s’étant avérée un peu plantogène durant nos tests, notamment avec les apps Google pré-installées sur le mobile (Gmail et la Galerie Photos). On passera sur le design franchement pas folichon de l’interface – sobre certes, mais ça ne fait pas tout – et sur la myriade d’apps pré-installées par le fabricant (et qu’on utilisera sans doute jamais), dont un un certain nombre ne peuvent même pas être retirées. Certaines fonctions de cette surcouche sont néanmoins intéressantes, comme la possibilité de cloner des applications. Du coté des performances, et forcément devrait-on dire étant donné le Snapdragon 835 et les 6 Go de Ram qui vrombissent derrière, on ne constate pas le moindre soucis de fluidité générale. Espérons que ce bon comportement général tiendra sur la durée, nombre de smartphones Android ayant la fâcheuse manie d’être largement moins réactifs au fil du temps. Au moins y’a t-il ici de la marge.

Photo : fort en journée, faible la nuit

A priori, la partie photo du Mi 6 devrait atteindre les sommets avec le double capteur 12 MPx; dans la pratique, le résultat est un peu plus contrasté que prévu. Dans des conditions de luminosité optimales, le Mi 6 délivre des clichés solides et très détaillés (et avec effets bokeh si on le souhaite), avec une mise au point efficace et relativement rapide; tout juste note t-on des blancs un peu brûlés ou des couleurs pas toujours fidèles (notamment sur le vert, voir photos); le zoom optique X2 est particulièrement bon lui aussi, avec des détails bien conservés.

Le zoom X2 conserve bien les détails 

Les blancs (zones lumineuses) sont un peu brûlés et certaines couleurs ne sont pas tout à fait fidèles, à instar du feuillage, nettement plus vert foncé sur le cliché que dans la réalité

Ici un cliché pris dans la pénombre, avec de gros aplats pour atténuer le bruit, et malgré tout beaucoup de bruit sur les côtés de l’image. Si l’obscurité est encore plus prononcée, les clichés deviennent alors presqu’inexploitables, à moins d’utiliser le flash. 

A vrai dire, le rendu global est en fait assez proche de celui d’un iPhone 7 Plus, mais la comparaison ne tient que pour les clichés de jour; car dans l’obscurité, le Mi 6 n’est franchement pas à son avantage et lisse tellement les détails pour effacer le bruit de l’image que les clichés en souffrent énormément; c’est pire encore lorsqu’on utilise le zoom, ce dernier ne disposant visiblement pas assez d’ouverture pour faire passer la lumière, si bien qu’on se retrouve alors avec des clichés pratiquement noirs. Presqu’excellent de jour et presque médiocre la nuit, c’est un combo que l’on avait pas encore vu à ce point de « grand écart » sur un mobile haut de gamme. Le constat est en revanche moins contrasté pour le capteur frontal, qui délivre des portraits fidèles avec de jolis tons chairs.

L’un des plus autonomes

Le Mi 6 dispose d’une batterie assez imposante pour le gabarit de l’écran, un choix qui s’avère payant puisque le mobile est celui qui a tenu le plus longtemps en usage constant (près de 16 heures !) par rapport à tous les mobiles que nous avons testé jusqu’ici; en conditions de vie « réelle », ce score correspond à environ 2 ou 3 jours d’autonomie (étant donné qu’on ne passe pas 16 heures par jours devant son mobile tout de même). Un vrai gros point fort.

Conclusion : un rapport qualité prix inégalable

Très autonome, puissant et doté d’un bel écran, le Mi 6 remplit presque son contrat de « smartphone haut de gamme à prix moyen de gamme »; « presque » malgré tout, parce que le design élégant mais assez banal, la partie photo – pas exempte de reproches – une surcouche dont on peine à voir l’intérêt réel et l’incompatibilité partielle avec le réseau 4G français (pas de 800 MHz) ne lui permettent pas de se hisser tout à fait au niveau des meilleurs. Mais au global, il s’agit bien d’un excellent smartphone, proposé qui plus est à un tarif vraiment attractif dans ce créneau de performances. Un rapport qualité-prix inégalable. Il est en plus en promotion en ce moment à 351€ au lieu de 426€ (noir) ou à 391€ au lieu de 697€ (en céramique noir)

8/10

Affichage

7/10

Design

8,5/10

Performances

9/10

Autonomie

8/10

Notre avis

- rapport qualité prix 
- écran lumineux et bien contrasté 
- très bon APN en conditions optimales 
- puissant et taillé pour les jeux
- enfin un capteur d'empreinte bien placé 
- très bonne finition
Pour
Contre
- Design franchement banal
- taux d'occupation de la dalle
- interface MIUI
- photos moyennes en basse luminosité 
- le son sature assez vite quand on monte en puissance 
- pas de compatibilité complète avec la 4G française


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |