Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Windows, OS X et Linux Moscou ne veut plus de Microsoft

Moscou ne veut plus de Microsoft

Un peu sous la pression de Vladimir Poutine, la ville de Moscou va bientôt devenir la première grande ville internationale à fonctionner avec une informatique 100% non-Microsoft (ou presque…). Les logiciels Microsoft Exchange Server et Outlook seront abandonnés de l’ensemble des grandes administrations locales, et seront remplacées par un logiciel développé par Rostelecom PJSC, une entreprise financée par l’Etat Russe.

poutine

Artem Yermolaev, Responsable des technologies de l’information de la ville, précise toutefois que la Suite Office ne pourrait pas être remplacée à court terme…faute d’offres alternatives convenables. Ce déploiement logiciel (qui concerne tout de même 600 000 PCs) sera effectué par la société russe New cloud Technologies. 

Le coup de force de Moscou aurait une double origine :  d’une part les mesures de coercitions contre la Russie qui ont été prises par la communauté internationale suite à la tentative d’annexion de la Crimée, et d’autres part la volonté de la Russie de ne plus dépendre de logiciels américains, soupçonnés être blindés de backdoors directement rattachés aux grandes oreilles de la NSA. Petit soucis de cohérence toutefois, la Russie a pris récemment des mesures de gestion et de contrôle des données informatiques des utilisateurs (russes) qui s’apparentent beaucoup à ce que Snowden appelle « des lois Big-Brother« .



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. Donc le titre devrait plutôt être Moscou ne veut plus de logiciel étranger.

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |