Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Qualcomm : des résultats en berne et un lourd plan de restructuration à la clef

Qualcomm : des résultats en berne et un lourd plan de restructuration à la clef

Ca ne va pas fort chez Qualcomm, pas fort du tout.le fabricant de puces mobiles, il y a peu considéré comme intouchable, vient d’annoncer ses résultats pour le trimestre écoulé, et ces derniers mettent un gros coup d’arrêt à la marche en avant de l’entreprise.

Le concepteur des puces Snapdragon voit en effet son chiffre d’affaires baisser fortement de 14%, à 5,8 milliards de dollars, tandis que les bénéfices s’effondrent de 47%, à 1,2 milliard (contre 2,2 milliards il y a un an). La principale cause de ce gros coup de mou est bien sur à aller chercher du côté des problèmes de surchauffe du Snapdragon 810, qui ont par exemple poussé Samsung à ne plus passer commande à Qualcomm pour son Galaxy S6; d’autres fabricants ayant pris eux aussi la tangente, Qualcomm s’est retrouvé en l’espace de quelques mois avec des carnets de commande en berne.

Snapdragon 810

Le Dragon ressemble de plus en plus à un simple gros lézard

Dans ce contexte houleux, le fonds financier Jana Partners, qui détient 2 milliards sur les plus de 100 milliards de capitalisation de Qualcomm, a fait pression sur la société pour que des mesures rapides soient mises en place; sur les trois mesures proposées, 2 ont déjà été acceptées par le board de Qualcomm: un plan de restructuration extrêmement lourd a été annoncé, qui devrait aboutir au licenciement sec de 4500 salariés de Qualcomm (sur 30 000), soit tout de même 15% des effectifs. Autre mesure, 2 représentants de Jana Partners intègrent dorénavant le comité de direction de Qualcomm, ce qui permettra au fonds d’investissement de peser encore plus sur les décisions du groupe. Le fonds a aussi présenté un plan de scission des activités de Qualcomm, avec d’un côté une entité gérant le portefeuille des brevets du groupe et de l’autre la partie conception de processeurs; si Qualcomm n’a pas encore validé cette option, la possibilité de couper en deux la société a été cette fois évoquée par le CEO du groupe.

Et les ennuis ne sont pas finis pour Qualcomm, qui avertit déjà les investisseurs que les résultats du trimestre en cours ne seront pas meilleurs puisque la chute des revenus devrait atteindre -22%. Le fait est que les trois principaux fabricants mondiaux de smartphones, soit Samsung, Apple et Huawei, qui représentent en volume la moitié du marché, s’appuient tous sur des processeurs « maison » (Exynos, Ax et Kirin). Et ce n’est pas l’arrivée sur le marché du Snapdragon 820, dont les rumeurs font état de problèmes équivalents à ceux du 810, qui pourra changer la donne dans l’immédiat.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |