Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Audiovisuel : la ministre Fleur Pellerin veut taxer les géants d’Internet d’ici 2016

Audiovisuel : la ministre Fleur Pellerin veut taxer les géants d’Internet d’ici 2016

Fleur Pellerin ne lâche pas cette affaire de l’audiovisuel. En tant que ministre de la Culture, elle veut améliorer ce domaine et fait tout pour y arriver. Dans une interview accordée aux Echos, elle annonce étudier différentes pistes dans le but de faire participer les géants d’Internet, comme Netflix, Google, Amazon et d’autres. Elle espère trouver une solution d’ici 2016.

Fleur Pellerin

« Le gouvernement étudie différentes pistes, à l’échelle nationale, à l’échelle européenne, et dans le cadre de l’OCDE. C’est notamment un sujet urgent pour le financement de la création française, dont ils bénéficient pourtant puisqu’ils en sont aussi des diffuseurs » explique la ministre. Elle ajoute « J’espère trouver une solution pour le projet de loi de finance 2016 cet automne. Je ne doute pas que les solutions qui seront mises en avant par la France intéresseront le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne ou la Pologne ». Il est vrai ce type de sujet peut concerner les différents pays et non seulement la France.

Fleur Pellerin admet être « favorable à ce que le secteur [de l’audiovisuel] poursuive sa structuration, sans aller vers un oligopole ». Ce domaine a été bousculé avec l’arrivée de nouveaux acteurs, tels que Netflix et Amazon. Tous les deux proposent différents contenus en ligne pour une poignée d’euros par mois.

« Il faut continuer à avoir un grand pluralisme dans la production, avec des producteurs qui fassent des choix audacieux, mais aussi des acteurs plus performants à l’international », affirme la ministre, qui veut annoncer un « train de mesures au printemps » sur ce sujet.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

2 commentaires pour cet article :

  1. Qu’il foutent la paix à internet c’est déjà suffisamment le boxon depuis quelques années. Ce totale contrôle d’un outils de liberté… Taxé la liberté est amusant :D

  2. Ahhh les femmes :P Nan je dec, mais laissez les tranquille, on se demandera pas pkoi il y aura plus aucun site media si ils les taxent c’est normal qu’ils partent…

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |