KultureGeek Hors-Sujet Reconnaissance faciale : Clearview AI mis en demeure par la CNIL

Reconnaissance faciale : Clearview AI mis en demeure par la CNIL

16 Déc. 2021 • 15:47
0

La CNIL annonce avoir mis en demeure la start-up américaine Clearview AI concernant sa reconnaissance faciale. Elle a été en mesure de collecter plus de 10 milliards de photos de visages de citoyens sur des sites Internet et des réseaux sociaux pour constituer une base de données.

Reconnaissance Faciale

Une mise en demeure de la CNIL pour Clearview AI

Clearview AI était déjà dans le viseur de plusieurs autorités et voilà que la CNIL, autorité française, sévit. Elle lui ordonne de cesser la collecte et l’usage des données de personnes se trouvant sur le territoire français et de supprimer les données qu’elle détient dans un délai de deux mois.

C’est en mai 2021 que le régulateur français des données avait lancé son instruction sur la start-up, après la plainte détaillée de l’ONG Privacy International. Cette dernière estimait que l’entreprise ne respectait pas le droit français et le règlement européen de protection des données personnelles (RGPD). Aux côtés de plusieurs organisations européennes de défense de la vie privée et des droits numériques, l’ONG s’était également adressée aux organismes de protection des données personnelles autrichienne, britannique, italienne et grecque.

Parmi les manquements au RGPD constatés par la CNIL, la Commission souligne une collecte d’images et une utilisation des données biométriques « sans base légale ». Mais également « l’absence de prise en compte satisfaisante et effective des droits des personnes, notamment des demandes d’accès ». En effet, la collecte de milliards de photos et vidéos permet à Clearview de commercialiser ses services. Et dans le cas présent, il n’y a pas le consentement des personnes sur les photos.

Reconnaissance Faciale

« Ces données biométriques sont particulièrement sensibles, notamment parce qu’elles sont liées à notre identité physique (ce que nous sommes) et qu’elles permettent de nous identifier de façon unique », rappelle la CNIL. Elle regrette que « l’immense majorité des personnes dont les images sont aspirées et versées dans le moteur de recherche ignore être concernée par ce dispositif ».

Les autres régulateurs européens sont prévenus

Clearview AI vend notamment ses services aux forces de l’ordre de plusieurs pays, dont la police suédoise et des polices de plusieurs États américains, qui souhaitent identifier des visages de suspects ou témoins, capturés par exemple par des caméras de surveillance de rues ou dans les transports en commun. Son logiciel de reconnaissance faciale a notamment servi dans le cadre de l’enquête sur les émeutiers du Capitole, au lendemain des incidents du 6 janvier dernier. La start-up affirme que son logiciel de reconnaissance faciale trouve une correspondance dans 75 % des cas.

Si la CNIL est le premier régulateur en Europe a ordonné à Clearview AI de cesser ses activités illégales, sa procédure ne s’est pas arrêtée aux frontières françaises. Dans sa mise en demeure, la Commission indique en effet « avoir coopéré avec ses homologues européens afin de partager le résultat des investigations, chaque autorité étant compétente pour agir sur son propre territoire en raison de l’absence d’établissement de la société en Europe ». Si, à l’issue du délai de deux mois, la start-up américaine ne s’est pas conformée aux demandes de la CNIL, cette dernière pourrait prononcer une sanction pécuniaire.

Les sujets liés à ces tags pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Sauvegarder mon pseudo et mon adresse e-mail pour la prochaine fois.

Quelques règles à respecter :
  • 1. Restez dans le sujet de l'article
  • 2. Respectez les autres lecteurs : pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
  • 3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
  • 4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles


Les derniers articles

Wear OS 5

Wear OS 5 améliore l’autonomie des montres connectées

17 Mai. 2024 • 22:13
2 Mobiles / Tablettes

Google a présenté cette semaine Wear OS 5, le nouveau système d’exploitation des montres connectées, avec un accent tout...

Reddit Logo

OpenAI conclut un accord avec Reddit pour ChatGPT et les messages des utilisateurs

17 Mai. 2024 • 20:55
0 Internet

OpenAI et Reddit annoncent avoir passé un partenariat qui a un rapport avec l’intelligence artificielle, ChatGPT et les messages des...

TikTok Logo

TikTok bloqué en Nouvelle-Calédonie : la Quadrature du Net et la LDH attaquent en justice

17 Mai. 2024 • 20:37
6 Internet

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) et l’association La Quadrature du Net ont annoncé avoir attaqué en...

Free Mobile 5G

5G : Orange perd son procès face à Free pour communication trompeuse

17 Mai. 2024 • 20:23
3 Mobiles / Tablettes

Orange avait attaqué Free concernant son réseau 5G, estimant que l’opérateur avait des pratiques commerciales trompeuses, mais...

Hal

OpenAI aurait dissout son équipe en charge d’examiner les dangers potentiels des super-IA

17 Mai. 2024 • 20:00
0 Hors-Sujet

Ce n’est pas anodin. Si l’on en croit le très sérieux Wired, OpenAI aurait dissout son équipe Superalignment en charge...

Les dernières actus Apple sur iPhoneAddict :

Comparateur

Recherchez le meilleur prix des produits Hi-tech

Recherche

Recherchez des articles sur le site