Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix

[Test] Galaxy Note 20 5G / Note 20 Ultra : des flagships solides mais pas excellents en tout, et sans évolutions notables

« Deux tests en un, vous n’y pensez pas ? ». Après plusieurs jours de prise en main, force est pourtant de constater que les Samsung Galaxy Note 20 et Note 20 Ultra ne se distinguent que sur des détails, au point de récolter peu ou prou les mêmes louanges et les mêmes critiques. Voilà donc pour la justification de ce test « groupé ». Alors donc, que vaut la dernière fournée du flagship Samsung avec stylet intégré ?

Sur le papier, le contrat semble rempli, et la fiche technique impressionne, comme toujours. Reste qu’après quelques jours à l’usage, on se demande si ces deux  smartphones n’ont pas eux aussi subi l’effet de stase de nombre de secteurs économiques pris dans les mailles de la pandémie. L’impression qu’en lieu et place de l' »apex » du mobile sous Android, on se retrouve finalement avec le « Fifa du smartphone », excellent là où il excelle généralement, mais sans aucun évolution notable sur les points qui fâchaient déjà sur l’édition 2019. Ah si, il y a la 5G.

Une Finition irréprochable

Samsung galaxy Note 20 et Note 20 Ultra

On parle souvent de finition « à la Apple », mais concernant l’univers Android, il serait peut-être temps de parler de finition « à la Samsung ». Les deux appareils bénéficient d’un niveau de finition absolument impeccable : tout est parfaitement aligné et les matériaux utilisés renvoient une belle impression de qualité. Certes, le dos du Note 20 5G est en plastique tandis que celui du Note 20 Ultra est en verre poli, mais au final les deux mobiles respirent vraiment l’assemblage de grande qualité.

Appareils photos galaxy Note 20 Ultra 4

Seul petit hic, cette fois sur les deux appareils : le bloc photo arrière est réellement protubérant (plus que sur un iPhone 11 !) et empêche de poser le mobile parfaitement à plat. Enfin, on note que la prise en main n’est pas désagréable. Certes, on n’ira pas chercher l’icone situé tout en haut de l’écran avec son seul pouce (surtout sur le Note 20 Ultra et sa dalle OLED 6,9 pouces), mais ces smartphones restent suffisamment étroits (longs mais étroits) pour permettre une bonne prise en main générale.

 

Un écran OLED de référence… comme toujours

L’écran OLED est peut-être ce qui distingue le plus le Note 20 5G du Note 20 Ultra. Samsung a en effet décidé de choisir un écran totalement plat sur le Note 20 5G, contre une « traditionnelle » dalle légèrement courbe sur le Note 20 Ultra. Cette différence de forme et donc de design est plutôt étrange, mais elle ne change rien quant à la qualité globale extrêmement élevée de ces deux dalles. Contraste, piqué, couleurs (très bon calibrage colorimétrique « out of the box » sur le Note 20 5G, ce qui n’est pas commun chez Samsung), luminosité maximale, tout est réellement au top. Etrangement, le Note 20 Ultra nécessite un petit passage dans les paramètres d’affichage pour éviter les dérives colorimétriques.

Note 20 5G 1

Ci-dessus, le Galaxy Note 20 5G et son son écran OLED « à plat »

Note 20 Ultra 3

Le Galaxy Note 20 Ultra garde l’écran légèrement courbe

Note 20 5G 2

Le Note 20 Ultra se rattrape sur le taux de rafraichissement de 120 HZ, qu’il est le seul des deux modèles à proposer. Le 120 Hz, c’est super pour de l’affichage ultra fluide, mais cela ne fonctionne ici qu’à la définition FHD+ (2 316 x 1 080 pixels), le WQHD+ (3088 x 1440 pixels) n’étant possible qu’en 60 Hz. Franchement dommage de ne pas avoir droit au fromage ET dessert.

Last but not Least, l’usage du stylet s’est avéré très plaisant sur les deux appareils, et surtout, sans trop de latence perceptible (encore un peu tout de même lors des mouvements rapides de la main)). Mis à part ces menus détails, les dalles OLED des Galaxy Note 20 5G et Note 20 Ultra constituent de facto la nouvelle référence du secteur. La partie audio reste globalement excellente (tant les effets stéréo via les deux HP intégrés que l’écoute au casque) mais l’absence du port jack reste notable. Le son est clair et monte en volume sans saturation excessive.

Performances : l’Exynos reste à la traine

Du côté des performances brutes, là encore, Samsung ne s’est pas trop mouillé. Les Galaxy Note 20 5G et Note 20 Ultra sont effet équipés du dernier Exynos 990, et sans surprise, ce dernier traine la patte face aux Snapdragon 865 et 865+. L’interface One UI reste cependant fluide en toute occasion, mais il est vrai que sur les jeux un peu gourmands, comme le très populaire Genshin Impact que nous nous sommes empressés d’installer. On note de ci de là quelques ralentissements ou légères saccades visibles à l’œil nu.

Cet écart de perfs avec le Snapdragon ne serait pas rédhibitoire sur un appareil de milieu de gamme, mais ici, on parle tout de même d’appareils facturés aux alentours des 1000 euros minimum. Le processeur de Samsung est réellement en train de devenir l’un de ses boulets technologiques tant le géant asiatique semble désormais incapable de refaire son retard sur Qualcomm ou Apple.

Exynos 990

Les perfs ce sont aussi celles du stylet, et là encore – on a un peu beaucoup l’impression de se répéter dans ce test, désolé – on peine à trouver du changement. Samsung promet que la latence a été encore réduite (jusqu’à 9ms seulement sur le Note 20 Ultra), et pourtant : de la latence est encore bien visible dès lors que les mouvements de la main se font un peu rapides.

Photo : le logiciel en fait trop

Les Note 20 5G et Note 20 Ultra suivent la tendances des gros blocs photo bardés de capteurs. Autant le dire franchement, ce n’est pas une totale réussite. En fait, on se demande un peu pourquoi Samsung multiplie les capteurs si c’est pour nous proposer in fine un traitement de l’image aussi invasif et voyant. Qu’il s’agisse du bloc à trois capteurs du Note 20 5G (12 Mpx principal f/1.8 + 12 Mpx Ultra grand angle f/2.0 + 64 Mpx f/2.2 avec zoom 3x) ou du Note 20 Ultra (108 Mpx principal f/1.8 + 12 Mpx Ultra grand angle f/2.2 + 12 Mpx f/2.2 avec zoom 5x), tous les clichés ou presque sont au final un peu trop lissés, sans compter les quelques dérives colorimétriques constatées (notamment sur les teintes rouge vifs, totalement surréalistes). C’est d’autant plus dommage que pour le reste, on note une belle dynamique sur les clichés de jour.

Note 20 Ultra Photo 108 Mpx

Photo Galaxy Note 20 Ultra (108 Mpx)

Note 20 Ultra Photo 3

Photo Note 20 Ultra (12 Mpx) ; Ici, les couleurs sont bien respectées…

Note 20 Ultra Photo 2

… mais ce n’est pas le cas de ces fleurs, nettement plus rouges vifs que leurs modèles réels ; Photo Galaxy Note 20 Ultra (12 Mpx)

Note 20 Ultra Photo 1

Note 20 Ultra Photo 4

Photo Galaxy Note 20 Ultra ; grand angle (12 Mpx)

Note 20 Ultra Photo 5

Photo Galaxy Note 20 Ultra ; conditions de luminosité faible (108 Mpx). Le gros capteur du Note 20 Ultra parvient à déboucher la scène sans lissage excessif ou bruits. Un vrai progrès 

Note 20 Ultra Photo Nuit 1

Photo Note 20 Ultra Pas de miracle en conditions de luminosité beaucoup plus faibles. La concurrence fait mieux sur ce point (108 Mpx)

Note 20 5G Photo De Jour 2.jpg.crdownload

Photo Note 20 5G (12 Mpx)

Note 20 5G Photo de jour 1

Galaxy Note 20 5G avec zoom 3x (capteur 64 Mpx)

Note 20 5G Photo de jour 4

Galaxy Note 20 5G (12 Mpx)

Note 20 5G Photo De Jour 3.jpg.crdownload.jpg.crdownload

Photo Galaxy Note 20 5G ; grand angle

A noter que le 108 Mpx du Note 20 Ultra fonctionne selon la technique du pixel binning, qui fusionne en fait 9 photos de 12 Mpx chacun. Dans ce cas de figure, le traitement d’image sophistiqué qui effectue cette fusion ne commet pas trop d’impair : les clichés proposent un beau piqué, même si l’on note encore un peu de lissage abusif (décidément !).  Pour les clichés de nuit ou en conditions de faible luminosité, il y a en revanche du progrès : les clichés contiennent moins de bruits qu’avec la gamme précédente… sur les capteurs principaux ! Le 64 Mpx du Note 20 5G, taillé essentiellement pour le zoom 3x, s’avère catastrophique pour les clichés de nuit, à l’instar du téléobjectif 5x du Note 20 Ultra ( on ne publiera pas d’images, mais faites nous confiance, c’est vraiment moche).

Autonomie : ça manque un peu de jus

Samsung a bien calibré l’autonomie de ses nouveaux flagships : le Note 20 5G et le Note 20 Ultra ont tenu sur une charge pleine environ une quinzaines d’heure. Fait étrange, l’autonomie n’ a pas sensiblement diminué sur le Note 20 Ultra avec le 120 Hz activé (une heure en moins tout de même, mais pas plus). La recharge complète est plutôt rapide sur les deux appareils, soit environ 1 heure grâce à l’adaptateur 25W.

Note 20 Ultra 1

Conclusion : à quand le changement ?

Malgré leurs nombreuses qualités, les nouveaux Galaxy Note 20 semblent avoir de plus en plus de mal à justifier leurs tarifs et leur positionnement face aux Galaxy Sx. Les évolutions sont faibles, les quelques défauts constatés deviennent récurrents, et l’on a un peu l’impression que Samsung n’a pas vraiment mis la pédale d’accélération pour ces modèles. Les Note 2020 sont toujours de très bon smartphones, avec de supers écrans et une finition digne du très haut de gamme, mais cela ne suffit plus aujourd’hui pour atteindre l’excellence, pas à ce prix.

➡️  Le Samsung Galaxy Note20 (4G) est diponible à partir de 959€ sur AmazonBoulanger, Cdiscount

➡️  Samsung Galaxy Note20 (5G) est disponible à partir de 1059€ sur Amazon , Boulanger , Cdiscount

➡️ Voir tous les prix du Samsung Galaxy Note20 Ultra (5G) sur notre comparateur de prix

10/10

Affichage

8,5/10

Design

7,5/10

Performances

7/10

Autonomie

8/10

Notre avis

- Finitions impeccables 
- Dalle OLED de référence 
- 5G
Pour
Contre
- Pas de gros changements cette année 
- Partie Photo améliorable 
- Encore l'Exynos ?
- Autonomie moyenne 
- Un poil cher au vu des améliorations


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |