Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Enchères 5G : un coût de 2,8 milliards d’euros, Orange plus fort que les autres

Enchères 5G : un coût de 2,8 milliards d’euros, Orange plus fort que les autres

Les enchères pour la 5G sont maintenant terminées. Après trois jours, les opérateurs ont réussi à se mettre d’accord sur le nombre de blocs de 10 MHz. Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free vont débourser 2,8 milliards d’euros pour les fréquences de la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz.

tableau enchères 5G operateurs

11 blocs de 10 MHz étaient proposés aux enchères. Orange est premier avec quatre blocs obtenus. Il est suivi par SFR qui en a obtenu trois. Bouygues Telecom et Free Mobile ont chacun obtenu deux blocs. Mardi et mercredi, Orange voulait cinq blocs et Bouygues Telecom en voulait trois. Des ajustements ont dû être faits par les opérateurs pour arriver à 11 blocs.

Pour rappel, les opérateurs ont déjà obtenu 50 MHz chacun pour un montant de 350 millions d’euros.

Voici le détail pour chaque opérateur :

  • Orange : 90 MHz obtenus pour un coût de 854 millions d’euros
  • SFR : 80 MHz obtenus pour un coût de 728 millions d’euros
  • Bouygues Telecom : 70 MHz obtenus pour un coût de 602 millions d’euros
  • Free Mobile : 70 MHz obtenus pour un coût de 602 millions d’euros

La quantité de fréquences pouvant être obtenue par chaque opérateur étant désormais connue, une enchère « de positionnement » sera organisée courant octobre pour déterminer la position des fréquences de chaque opérateur dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz. Cette enchère permettra aux opérateurs d’exprimer leurs préférences de position dans la bande, ainsi que de position relative avec les autres lauréats. L’Arcep délivrera ensuite aux opérateurs les autorisations d’utilisation de fréquences dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz.

Les opérateurs ont déjà dit que les premiers forfaits 5G seront lancés à la fin de l’année.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

7 commentaires pour cet article :

  1. Pas tout compris : ils ont acheté des fréquences, mais faut refaire un tour d’enchères pour le positionnement.
    Ils ont acheté ou pas ?

    • Ce que je comprend, c’est que pourquoi tel opérateur aurai le 3.4ghz, qui transporte plus de données que le concurrent, pour les départager il y aura une enchère pour les positionner entre 3.4ghz et 3.8, maintenant qu’ils ont obtenu les fréquences, les enchères de positionnement ne vont pas s’envoler

      • Merci de ta réponse Toto, je ne comprends pas toute cette histoire.
        Mais tant pis.

      • De ce que j’ai compris, il y avait 11 bandes à distribuer, mais les opérateurs en voulaient 13 (5 demandées orange, 3 par SFR, 3 par Bouygues, 2 par Free). Le but était d’augmenter le prix jusqu’à ce qu’un opérateur ne puisse pas payer les bandes et en lache une. Orange est passé de 5 à 4 bandes, Bouygues de 3 à 2.
        Maintenant il reste à distribuer les fréquences. J’ai lu quelque part que les fréquences aux extrémités étaient plus sujets aux interférences. Par exemple les 3,8ghz utilisés pour la TV. Donc si j’ai bien compris en ayant la bande 3,7ghz tu risques de te faire em*erder par les ondes TV.
        Je ne fait que rapporter ce que j’ai glané sur le net alors j’espère ne pas dire de conneries !

      • Merci Mc Arthony, j’y vois un peu plus clair. ^^

  2. Les opérateurs ont acheté des « bandes » de fréquence c’est à dire des plages. Il faut maintenant attribuer les fréquences en elles-mêmes, autour desquelles ces gammes vont s’étendre.
    Plus de gammes = spectre en fréquences plus large = plus de bande passante
    Fréquences = qualité de transmission du signal vis-à-vis des phénomènes d’atténuation/absorption

  3. C’est comme les 11 étages d’un immeuble
    Chacun a un nombre d’étages attribué mais il fau maintenant quel étage pour quel opérateur
    Sachant que les étages du bas sont les meilleurs

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |