Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes 5G : « la France a pris un peu de retard », dit le PDG d’Orange

5G : « la France a pris un peu de retard », dit le PDG d’Orange

La 5G se prépare sérieusement en France. L’Arcep a annoncé hier que les enchères des fréquences 5G pour les opérateurs débuteront le 29 septembre prochain. Aujourd’hui, Stéphane Richard note que la France prend du retard par rapport aux autres pays.

Stephane Richard 5G 1024x682

« La France a pris un peu de retard, puisqu’il y a déjà plusieurs grands pays européens ayant attribué leurs fréquences qui ont lancé le déploiement du réseau et même déjà les offres. Le premier pays dans lequel on a lancé la 5G c’est la Roumanie, il y a un an déjà », explique le PDG d’Orange à l’AFP. « Il n’y a rien de dramatique mais je pense qu’il était vraiment temps de le faire. C’est la raison pour laquelle on a milité pour le maintien du calendrier. Je pense que cela aurait été préjudiciable qu’on les reporte encore », a-t-il ajouté, alors que son concurrent Bouygues Télécom avait milité pour les décaler à 2020-2021.

Les enchères devaient initialement se tenir au printemps, mais elles ont été reportées à cause du coronavirus. Nous savions déjà que le nouveau créneau décidé était la fin septembre. Nous savons depuis hier que ce sera à partir du 29 septembre.

Vient maintenant la grande question : les premiers forfaits 5G seront-ils disponibles avant la fin de 2020 ? Stéphane Richard le pense. « Lancer une offre 5G, avec une gamme de terminaux suffisante et un minimum de couverture du pays, c’est faisable avant la fin de l’année », explique le PDG d’Orange. « Évidemment, si l’on avait lancé (les enchères) six mois plus tôt, la couverture serait plus importante », a-t-il ajouté.

La 5G est-elle dangereuse pour la santé ?

Le PDG d’Orange évoque aussi les inquiétudes de la 5G sur la santé. Il dit entendre le débat et ne pas l’ignorer. Il souligne que « le débat est plus fort en France que partout ailleurs en Europe ». Il est d’ailleurs étonné à ce sujet sachant que « rien ne vient étayer la thèse selon laquelle la 5G poserait un problème pour la santé ». Le rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) sur le sujet est prévu pour le début de 2021.

« La 5G n’est pas un problème mais une technologie qui va aider la transition écologique », dit Stéphane Richard. Il ajoute que la 5G est « une technologie qui va permettre d’absorber beaucoup plus de trafic de données » et « c’est infiniment plus efficace ».



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

5 commentaires pour cet article :

  1. Si seulement ils pouvaient s’occuper d’une couverture GLOBALE en 4G cela serait chouette !

  2. Depuis quand la france est a l’heure ou en avance sur la technologie.

  3. Mdr les japonais on déjà la 5g depuis bien longtemps et s’apprête à lancer la 6g ! Un peu en retard 😂😅

  4. Et mois je vais bientôt passer à la A G ( personne 😄😁) cela sera beaucoup beaucoup plus lent… 5g 6g 22g pff a quand le réseau quantique 😄😄😄

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |