Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Rachat de Fitbit par Google : la Commission européenne ouvre une enquête approfondie

Rachat de Fitbit par Google : la Commission européenne ouvre une enquête approfondie

La Commission européenne a annoncé avoir ouvert une enquête approfondie sur l’envie de Google de racheter Fitbit. Le rachat a été annoncé pour la première fois en novembre 2019 avec un montant de 2,1 milliards de dollars, mais il n’est toujours pas validé à ce jour.

La Commission « craint que l’opération proposée ne renforce encore la position de Google sur les marchés de la publicité en ligne, en accroissant le volume de données déjà important que Google pourrait utiliser pour personnaliser les publicités qu’elle propose ou qu’elle affiche », indique l’exécutif européen dans un communiqué. « Notre enquête vise à garantir qu’à l’issue de l’opération, la maîtrise de Google sur les données collectées au moyen de dispositifs portables ne faussera pas la concurrence », a déclaré Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de la Commission chargée de la politique de concurrence.

Elle a souligné que l’utilisation des objets connectés « devrait augmenter considérablement au cours des années à venir » et s’accompagner « d’une croissance exponentielle des données générées par ces dispositifs ». Elle ajoute que « ces données fournissent des informations essentielles sur la vie et la santé des utilisateurs de ces dispositifs ».

Google avait tenté de dissiper les craintes de la Commission le mois dernier, en s’engageant à créer un système dans lequel « certaines données recueillies au moyen de dispositifs portables auraient été tenues séparées des autres séries de données détenues par Google ». Les données isolées « auraient été interdites d’utilisation par Google à des fins publicitaires ». Mais cela ne suffit pas à la Commission européenne, qui a maintenant jusqu’au 9 décembre 2020 pour rendre sa décision.

Mise à jour Google a réagi en transmettant à KultureGeek le communiqué suivant :

Cet accord porte sur les appareils, pas sur les données. L’espace des appareils portables est très encombré et nous pensons que la combinaison des efforts de Google et de Fitbit en matière de matériel augmentera la concurrence dans le secteur, ce qui profitera aux consommateurs et rendra la prochaine génération d’appareils meilleure et plus abordable. Tout au long de ce processus, nous avons été clairs sur notre engagement à ne pas utiliser les données Fitbit sur la santé et le bien-être pour les publicités de Google.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |