Tendances : 5GiPhone 12Xbox Series XPlayStation 5Android 11Comparateur de prix
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo [Analyse] Xbox Games Showcase : une conférence solide… mais le ratage Halo Infinite laissera des traces

[Analyse] Xbox Games Showcase : une conférence solide… mais le ratage Halo Infinite laissera des traces

Parfois, il faut laisser à la poussière le temps de retomber sur le sol. Quelques jours après le Xbox Games Showcase, il reste tentant de réduire la conférence Xbox à ses erreurs (parfois monumentales) de communication ou de présentation : la build pas convaincante pour un sou de Halo Infinite, l’absence totale de nouvelles séquences de jeu de Hellblade 2 (voire de cinématique à tout prendre) ou l’impasse tout aussi totale sur le premier titre de The Initiative, le studio first party composé de grosses pointures de l’industrie.

Xbox Series X Conf Juillet 600x337

Halo Infinite : la démo de la honte

C’est d’autant plus tentant à vrai dire que ces « fails » n’ont pas fait dans la demi-mesure : les popping, la modélisation à la serpe et autres problèmes de textures de Halo Infinite sont indignes d’une démo censée présenter le plus gros jeu de la Series X à son lancement. Pour ne rien arranger, les explications du studio justifiant ce ratage sont presqu’aussi affligeantes que la démo elle-même. 343i est-il arrivé à son niveau d’incompétence ? Difficile d’en juger définitivement, mais il y avait peu à sauver de ce que l’on a vu, hormis sans doute le gameplay et le game-design dans son ensemble, qui effectue un salutaire retour aux sources vers le tout premier Halo CE. Que dire aussi de la séquence sur Hellblade 2 ou plutôt sur l’absence de Hellblade 2 ? Une vidéo live montrant les sites Islandais ayant servis pour les décors du jeu, quelques secondes de l’ancien trailer, et… c’est tout ! Sachant que Hellblade 2, encore plus que Halo (qui est un jeu cross-platform One-Series X à l’origine) doit montrer tout ce que la Series X a dans le ventre, ce grand « blanc » est incompréhensible.

Halo Infinite Epic Fail 600x337

La 360 en a encore dans le ventre. Ah non, pardon

The Initiative aux abonnés absents

Pourquoi aussi ne pas mettre en avant The Initiative, le studio first party en charge de « redéfinir le AAA » chez Xbox ? Composé de poids lourds de l’industrie du JV – Darrell Gallagher, le patron de The Initiative, a été Lead Artist chez Rockstar et VP chef du développement chez Activision – The Initiative travaille depuis de nombreux mois sur un très gros projet tenu au secret le plus absolu, un projet qui était visiblement jouable au mois de février dernier, lorsque Phil Spencer a rendu visite aux développeurs. Pourquoi alors ne rien en montrer lors du Xbox Games Showcase ? Impossible aussi de passer sous silence le mélange douteux des vraies exclus avec les (rares) exclus seulement temporaires. Microsoft, tout comme Sony, devrait être plus clair avec les joueurs concernant la nature des exclusivités qu’il présente. Ces bourdes techniques ou de communication sont graves pour une société comme Microsoft, qui devrait avoir un peu plus appris de ses erreurs passées, mais il serait particulièrement injuste de faire comme si ces gros ratages devaient masquer tout ce qu’il y avait (aussi) de prometteur dans la conf.

Everwild Rare 600x337

Une liste d’exclusivités particulièrement solide

C’est en effet le grand paradoxe de ce Xbox Games Showcase, qui nous a fourni son lot de déceptions (plus que de raison), mais aussi de quoi se rendre compte que malgré les écueils encore constatés, la Xbox Series X ne part pas du tout sur les mêmes bases pourries que la Xbox One en son temps. Plus de 20 titres exclusifs ont en effet été présentés, ce qui est une première pour une plateforme Xbox. Et les jeux qui donnaient envie ne manquaient pas, du superbe Everwild de Rare (mon énorme coup de coeur perso) au joli The Gunk (un peu la réponse au Rachet and Clank de la PS5) en passant par le thriller horrifico-fantastique The Medium (une exclu temporaire qui reprend sans doute le titre de gros jeu du lancement au vu de la situation d’Halo Infinite). Crossfire X, le FPS de Remedy (exclu temporaire), était aussi une énorme claque technique, tout comme la séquence in-engine de Forza. Au delà de ces titres (les seuls avec Halo et Psychonauts 2 à montrer du gameplay ou des séquences véritablement in-engine), on a aussi eu droit à une avalanche d’annonces, avec parfois de très belles surprises : le retour tant attendu de Fable, Avowed, le nouveau RPG d’Obsidian ou bien encore Stalker 2 sont venus égayer une conf particulièrement solide en terme de contenus.

Avowed RPG 600x338

Xbox GamePass : le noyau central

Hormis les jeux, le point central voire névralgique de ce Xbox Games Showcase était incontestablement le GamePass, le service de jeu par abonnement de Microsoft. Avec une énorme proposition à la clef, confirmée par Phil Spencer durant la conf : TOUS les jeux présentés lors du XGS seront directement jouables dans le GamePass à leur lancement. TOUS. L’offre est énorme, et si l’on y rajoute l’intégration d’xCloud et la possibilité de jouer aux titres Series X sur mobile, cela finit vraiment par ressembler à une sorte de Netflix du jeu vidéo (mais dans une version beaucoup plus alléchante que Stadia).

Xbox Game Pass 600x338

Le Cross-Gen à la casse

On pourrait penser que la richesse du GamePass et son rapport qualité-prix imbattable risquent de nuire aux ventes de la Series X. Après tout, pourquoi acheter une Series X si l’on possède déjà une Xbox One X ou un bon PC Gaming ? Cette inquiétude semble pourtant aujourd’hui un brin éculée : d’abord, tout le monde n’a pas un PC Gaming capable de cracher du 12 tflops avec puce RT intégrée et un SSD de 5 Go/s, sans compter que de nombreux joueurs consoles aiment jouer face à la télé du salon et pas devant le moniteur exigu d’un PC. Quant à la Xbox One, la stratégie du cross-gen semble déjà avoir du plomb dans l’aile. Dès la fin de la conf, Aaron Greenberg, grand manitou du marketing chez Xbox, a largement remisé à la casse l’obligation du cross-gen sur deux ans : « Les futurs jeux First Party sont d’abord développés pour Xbox Series X. Je ne dis pas qu’ils ne sortiront pas sur Xbox One, seulement qu’ils seront en priorité sur Series X, et il revient à chaque studio de décider ce qui convient le mieux à leur communauté au moment du lancement ». Ces propos sont confirmés par le listing des exclusivités à venir, parfois dans un avenir proche : la Xbox One a été délistée d’Everwild, As Dusk Falls ne serait plus qu’une exlu Series X (là encore, la One a été délistée), sans compter que Stalker 2, Fable, Avowed, Hellblade 2, The Medium, Forza et sans doute le gros jeu de The Initiative, soit en fait tous les prochains titres AAA de la Series X, sortiront exclusivement sur PC et Series X (et peut-être sur PS5 plus tard pour The Medium ou Stalker 2). Seul Halo Infinite échappe à la purge (mais peut-on encore parler de AAA le concernant ?).

Hellblade 2 Xbox Series X 600x300

Microsoft peut encore (largement) se rattraper

Malgré des errements dans la communication, la stratégie de Microsoft semble donc finalement assez claire sur la prochaine gen : faire du GamePass un axe central et incontournable, avec le jeu dans le nuage en prime (xCloud). L’offre semble à ce point alléchante qu’elle pourrait même doper les ventes de la Series X, surtout après que l’obligation du cross-gen ait été purement et simplement retirée de l’équation. Reste que le ratage de Halo Infinite laisse déjà de grosses traces, entre bad-buzz, moqueries et récupération des « influenceurs » (qui en France, faut-il le dire, sont souvent de gros fanboys Sony 😁), et que Microsoft aura fort à faire pour corriger cette mauvaise impression. Heureusement, nous ne somme plus en 2013, et il y a bien d’autres cartouches dans la besace Xbox que le retour du Master Chief…

 



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

7 commentaires pour cet article :

  1. Les images vues ont 8 a 12 mois donc c’est sur c’est une erreur de leur part mais ce n’est pas représentatif du jeu Fini, y’a une propagande négative complètement exagérée

    • Le studios 343 INDUSTRIES à + de 400 employés , ok ils son pas tous sur la partie phisique ou éstétique mais de la à nous pondre ça à la présentation y a un GROS PROBLEME quand même , il reste – de 100 jours donc la partie es PERDU , ils von pas redéssiner le jeu etc , je comprendrais jamais le pourquoi ?

  2. microsoft ne peut pas se ratraper , la grosse conférence était le point à pas flingué , la falais en metre plein les yeux et pas faire dans le cross gen ou des versions lambda ………
    Ils viennent de ce grillé encore pire qu’en 2013, je comprend pas ils doivent avoir de gros problémes structurel en interne ou croire que le made in US va fonctionner coute que coute , enfin pour dire que ça été ( pour moi ) volontairement fait voila

    • Frederic L.

      C’était vraiment moins pire qu’en 2013. Pas de jeux pour la One, un lineup rachitique, le prix plus élevé de 100 dollars par rapport à la PS4. Il ne faut pas exagérer tout de même… Du reste ils doivent encore faire une conf au mois d’août, et si le contenu arrache, beaucoup (sauf les fanboys) oublieront les ratés du Xbox Games Showcase. Croire que tou est déjà joué n’a pas beaucoup de sens au vu du catalogue d’exclus à venir sur Series X. Nous ne sommes plus en 2013 justement…

  3. N’oublions pas qu’en 2013 Sony avait adapté à la dernière minute sa com au sujet de la ps4 suite à l’annonce de Microsoft.

  4. Tous les personnes qui ont acheté une Xbox one ou one X ses dernières semaines suite a la déclaration de MS que tous les jeux dispo sur la série X seront disponibles sur Xbox one / One X pendant 2 ans se sont bien fait entuber ! Moi le premier !
    Je pense même , surtout au USA , qu’il est possible d’attaquer MS pour déclaration mensongère pour vendre une console en promettant un support long alors que ce n’est pas le cas!

    • Frederic L.

      Ce revirement de stratégie est en effet un sale coup pour les acheteurs de Xbox One X, qui pensaient profiter de gros jeux AAA dans une qualité plus que correcte (6tflops la One X). Avis perso, je pense qu’ils ont tout de même pris le risque (juridique même) parce que tout simplement les Microsoft Studios ne sont pas prêts (en partie aussi à cause de la pandémie qui a dû pas mal ralentir les projets sur la dernière ligne droite). En d’autres termes, faire une version jouable sur des supports allant du 2 tlops au 12 tflops demande tout de même plus de travail, et Microsoft ne veut plus se mettre en retard alors que les premiers gros jeux exclusifs de la PS5 arriveront sans doute fin 2021 début 2022 (sachant que Sony n’a pas à gérer la PS4 de son côté).

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2020 i2CMedia Ltd | A propos | Confidentialité |